Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 24 septembre 2007 à 15h40

La Confédération nationale du logement s'inquiète des propositions de C. Boutin


(LaVieImmo.com) - La Confédération nationale du logement (CNL), première organisation d’habitants du pays par le nombre d'adhérents, met en garde contre les « propositions […] inquiétantes » que Christine Boutin, ministre du Logement, a faites à la semaine dernière l’occasion du congrès HLM de Lyon.   « A aucun moment, [la ministre] n’a évoqué les engagements financiers de l’Etat », déplore la Confédération dans un communiqué. Pour Jean-Pierre Giacomo, Président de la CNL, cette absence « augure mal, à quelques jours de la présentation du budget du logement, de la mise en place des moyen. Il est impossible d’engager des objectifs de construction élevés sans des moyens financiers permettant de répondre aux attentes des habitants et des demandeurs de logements ».   Quatre dispositions sont jugées « particulièrement dangereuses ». Il s’agit tout d’abord du développement de la vente de logement HLM, à laquelle la CNL est opposée « face à la situation de crise actuelle ». Egalement condamnée, la remise en cause de la garantie du maintien dans les lieux pour le secteur HLM, « une mesure qui toucherait entre autres les locataires âgés considérés en sous occupation dans leur logement après, par exemple, le départ de leurs enfants ». La CNL déplore par ailleurs la remise en cause des charges locatives récupérables auprès des locataires (frais de gardiennage et d’entretien). Enfin, la CNL estime que la fusion des aides à la personne annoncée risque fort d’entraîner une « réduction des aides entraînant ainsi l’exclusion de certains bénéficiaires actuels. »   La CNL, qui regrette que l’USH (Union sociale pour l’habitat) « n’ait pas contesté l’orientation politique prise et la priorité réaffirmée au secteur locatif privé », demande la création d’un Service public du logement et de l’habitat et préconise la construction de 900 000 logements sociaux dans les cinq prochaines années. Elle demande en outre la garantie des statuts locatifs, le gel des loyers et l’arrêt des expulsions, ainsi que la revalorisation de 20% des aides au logement au titre du rattrapage et la tenue d’Etats Généraux du logement.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...