Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 7 mai 2009 à 12h27

La Fnaim accroît son effort de formation face à la crise


(©prdirect)

(LaVieImmo.com) - Face à une crise qui menace « l’équilibre et la pérennité » des agences immobilières, la Fnaim accroît son effort de formation de ses adhérents et en appelle au médiateur du crédit.

Fin 2008, la Fédération nationale de l’immobilier lançait un « dispositif spécifique d’accompagnement » de ses membres mis en difficulté par le retournement du marché. Une « hotline sociale » et un « guide des obligations sociales » étaient notamment mis à la disposition des dirigeants d’agences, principalement celles spécialisées dans la vente, pour les aider à passer le cap. Un accord était par ailleurs passé avec la banque Oséo. Près de six mois plus tard, « alors que le marché des transactions accuse une baisse d’activité historique qui, à certains endroits du territoire, met en péril l’équilibre et la pérennité des agences immobilières », la Fnaim décide de passer à la vitesse supérieure et charge l'Ecole supérieure de l'immobilier (ESI) de proposer « une offre de formation spécifique couplée à des conseils personnalisés, apportés par un réseau d’experts comptables ». Le nouveau service devrait être disponible « prochainement », assure-t-on à la Fédération.

Nécessité d’une gestion plus stricte René Pallincourt, le président de la Fnaim, a par ailleurs rencontré René Ricol, le médiateur du crédit, pour lui présenter l’ensemble des actions prises contre la crise et « le sensibiliser à la situation extrêmement difficile d’un nombre important de professionnels de l’immobilier ». Nommé à l’automne dernier par Nicolas Sarkozy, M. Ricol « a tenu à attirer l’attention de la Fnaim sur l’impérieuse nécessité de sensibiliser les chefs d’entreprise adhérents à une gestion à la fois plus stricte et plus prévisionnelles de leur agence », indique la Fédération.

M. Ricol s’exprimera devant l’assemblée générale de la Fnaim, qui se tiendra le 29 mai prochain.

Début avril, lors de son point de marché trimestriel, la Fnaim avait évalué à 25 % la baisse du nombre de transactions réalisées par les agences du réseau cours des deux premiers mois de l’année. Cette baisse avait entraîné une chute de 30 % du chiffre d’affaires de ces agences.

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...