Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 29 septembre 2009 à 15h53

La Fnaim craint que la loi de finances 2010 ne pénalise l’immobilier ancien


(LaVieImmo.com) - La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) déclare s’interroger sur l’avenir réservé à l’investissement locatif ancien et à l’immobilier en général, qui font selon elle les frais des contraintes budgétaires. La Fnaim craint en effet que l’allégement de la taxation des investissements visant à renforcer la compétitivité du territoire français ne se fasse au prix du sacrifice de l’investissement locatif. La Fédération rappelle que la liste d’impôts pesant sur les revenus locatifs est déjà importante (droits de mutation à l’acquisition, taxe foncière, taxe d’habitation, impôt sur le revenu, prélèvements sociaux, ISF, plus-value à la vente, prélèvements sociaux sur la plus-value...).

La Fnaim considère également que l’imposition aux prélèvements sociaux des plus-values immobilières exonérées serait un frein supplémentaire à l’investissement immobilier et à l’intérêt patrimonial que présente le secteur. Et d’évoquer la portée négative que pourrait avoir la mesure sur les prises de décisions des vendeurs après quinze années de détention ainsi que le problème d’assiette posé par la suppression du coefficient monétaire.

M.F.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...