Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 3 février 2015 à 13h00

La Fondation Abbé Pierre critique la politique du logement


La Fondation Abbé Pierre fait le point sur l'état du mal-logement
La Fondation Abbé Pierre fait le point sur l'état du mal-logement
La Fondation Abbé Pierre fait le point sur l'état du mal-logement (©dr)

A l'occasion de la publication d'un long rapport d'une centaine de pages sur l'état du mal-logement en France, la Fondation Abbé Pierre pointe l'incapacité des pouvoirs publics à répondre à la crise.

(LaVieImmo.com) - La Fondation Abbé Pierre a publié ce mardi 3 février son 20e rapport sur les problèmes de logement en France, remis hier à François Hollande. Elle dénonce notamment l’insuffisance des dépenses publiques en faveur du logement des personnes défavorisées, dans un contexte marqué par « une détérioration très grave des conditions de vie des ménages ».

1 230 euros par logement

La Fondation constate qu’en dépit des 42 milliards d’euros d’aides consacrés au secteur en 2012, soit 2,1 % du PIB, l’État ne dépense au final que 1 230 euros par logement, contre 1 170 euros en 1984, une fois pris en compte l’inflation et l’accroissement du parc qui est passé - en près de trois décennies - de 21,4 à 34,2 millions d’unités.

« Si on ramène ces dépenses au PIB, les 2,1 % de 2012 sont même inférieurs aux 2,3 % de 1984 », souligne le rapport, qui précise que sur les 42 milliards dépensés, « seuls les deux tiers relèveraient de la satisfaction des besoins en logement ».

Rapport de la Fondation Abbé Pierre : une dénonciation du mal logement en France

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...