Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 22 avril 2011 à 10h39

La France comptera 3M d'actifs supplémentaires d'ici à 2060


La population active devrait fortement progresser en un demi-siècle
La population active devrait fortement progresser en un demi-siècle
La population active devrait fortement progresser en un demi-siècle (©dr)

La population française devrait passer de 28,5 millions d’actifs en 2010 à 31,2 millions en 2060, selon les dernières prévisions de l’Insee. Résultat de la forte fécondité de ces dernières années, mais aussi de la réforme des retraites…

(LaVieImmo.com) - La proportion d’actifs continue de croître. L’Insee estime qu’ils seront 3 millions de plus qu’aujourd’hui dans cinquante ans, grâce à « une remontée de l’activité des seniors induite par les réformes des retraites et une population totale légèrement plus dynamique du fait d’une hypothèse de fécondité plus forte ». Dans le même temps, la tendance au vieillissement de la population conduit à penser qu’il n’y aura d’ici là plus qu’1,5 actif pour 1 inactif de plus de 60 ans ; au lieu de 2,1 contre 1 aujourd’hui. A plus court terme, d’ici à 2025, la barre des 30 millions d’actifs devrait être franchie, soit 1,7 million de plus, « soit une croissance annuelle moyenne de 110 000 personnes », selon l’Insee.

Réformes des retraites

Les réformes des retraites successives, « de 1993, 2003 et 2010 jouent sur les comportements d’activité des seniors tout au long de la période de projection en allongeant les durées de cotisation, en repoussant les âges limites de départ à la retraite et en modifiant les modalités de calcul des pensions », explique l’institut. Ce qui conduit principalement la tranche de population âgée de 60 à 64 ans, à rester en activité, et particulièrement les femmes : elles seront ainsi plus de 40 % dans cinquante ans. Plus symptomatiquement, dans la classe d’âge des 55-59 ans, « le taux d’activité serait de 77 % pour les femmes et 80 % pour les hommes (61 % et 69 % en 2010) », précise l’Insee.

Enfin, l'autre facteur susceptible d'expliquer la tendance est la croissance démographique, qui résulte de trois composantes : « un apport migratoire annuel de 100 000 personnes par an à partir de 2007 (solde moyen des dernières années), une fécondité de 1,95 enfant par femme à partir de 2015 (niveau moyen observé depuis 2004), une baisse de la mortalité ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 22/04/2011 à 12:23 par Etienne

    3 Millions d'actifs en plus, mais 15 millions de retraités en plus surtout...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...