Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 2 septembre 2011 à 17h18

La Mairie de Paris prive l'association Macaq de subventions


Des mesures de rétortion contre l'association
Des mesures de rétortion contre l'association
Des mesures de rétortion contre l'association (©Macaq)

L’association des mal-logés a fait l’objet de sanctions par la Ville de Paris. Suite à la remise d’un rapport public notant « des dysfonctionnements importants » au sein du groupement, la mairie annonce qu’elle prive celui-ci de subventions pour l’année 2011. Il est également fin au bail occupé par Macaq, au 123, rue de Tocqueville.

(LaVieImmo.com) - Procédures comptables et financières approximatives, absence de commissaire aux comptes, mais aussi sous-location, les griefs pleuvent contre l’association Macaq. L’Inspection générale de la ville, chargée par la mairie d’éplucher l’utilisation par ce collectif des subventions municipales, a en effet relevé à son encontre « des dysfonctionnements importants ». Et si l’autorité relève que Macaq est une association qui a malgré tout « contribué à redynamiser une partie du 17ème arrondissement », la mairie prend tout de même acte de ces différents errements, et annonce des sanctions non dénuées d’exemplarité.

La ville coupe le financement

Ainsi, Macaq ne pourra plus bénéficier du versement de subventions au titre de l’année 2011, et ce « tant qu’elle n’aura pas mis en place les mesures de redressement identifiées par le rapport de l’Inspection », explique le communiqué. Des sommes qui selon la mairie avaient atteint 30 000 euros en 2010. Mais au-delà de l’aspect financier, il est aussi mis fin au bail d’occupation précaire accordé à ce collectif en 2007, au 123, rue de Tocqueville, dans le 17ème. « L’immeuble pourra ainsi accueillir, comme la Ville en a toujours eu l’intention, une affectation pérenne directement liée à l’exercice de missions municipales ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/09/2011 à 19:18 par René

    Et que dire du rôle de Paris Habitat OPH dans cette histoire (immeuble de la rue de la banque).

  • 0 Reco 02/09/2011 à 19:16 par René

    Le Maire de Paris à mis le prix fort pour tenter de faire disparaitre la crise du logement à Paris sous le flots de confettis d'associations qui n'ont servi qu'à détourner le regard.
    Cet argent aurait du servir a faire du logement social. Et pas du logement social inaccessible comme tout ce qui se construit maintenant dans la capitale.

  • 0 Reco 02/09/2011 à 17:21 par Cooh

    Il etait temps !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...