Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 8 décembre 2008 à 12h18

Le budget "ville et logement" est-il réaliste ?


(LaVieImmo.com) - Présenté jeudi au Sénat, à la veille de l’annonce par Nicolas Sarkozy de ses mesures de relance très largement dédiées à l’immobilier et au bâtiment, le budget 2009 « ville et logement » ne convainc pas l’opposition. Pour le groupe socialiste au Sénat, le plan de relance du gouvernement paraît même en « contradiction » avec les crédits du ministère. Les sénateurs socialistes dénoncent en outre « l’immense décalage entre les annonces faites lors de la discussion du projet de loi de mobilisation pour le logement de Madame Boutin et la très forte cure d'amaigrissement des dotations de l’Etat en faveur de la construction constatée cette année ».

Des doutes persistent également au sein de la majorité En séance, le Sénateur Philippe Dallier (UMP), rapporteur spécial de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation n’avait pas manqué de souligner des doutes sur l’adéquation du projet à l’ampleur de la crise. Mais « une remise à niveau salutaire du soutien de l’État au secteur de la construction est donc opérée », avait-il conclu, en référence à l’annonce du Président de la République. Quant aux diminutions de crédits, « ce net désengagement de l’État est le résultat d’un choix, a priori vertueux », avait indiqué le rapporteur, citant notamment les réductions des dépenses de l’Etat, « heureusement compensées en grande partie par le recours aux ressources du 1 % logement ». Des interrogations demeurent toutefois tous bords politiques confondus quant au risque d’assèchement de la ressource du 1% suite aux transferts de charge, et quant à la viabilité des nouvelles sources de financement des organismes Hlm ou à l’avenir des projets de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU).

Les socialistes s’interrogent sur « la sincérité » d’un budget postulant une baisse de 100 chômeurs, « Hypothèse complètement irréaliste aujourd’hui », remarquent-ils. « Comment comprendre l’annonce de construction de 100 000 logements sociaux supplémentaires alors que le budget pour 2009 en prévoit déjà 120 000, dans un contexte de baisse des subventions ? », poursuivent-ils dans un communiqué. Pour sortir le pays de la crise, les socialistes proposent quant à eux, « une politique de soutien à la construction qui bénéficient à ceux qui en ont réellement besoin et non une politique de sauvetage de la promotion immobilière ».

« Je ne peux que me réjouir d'un tel budget, qui va me permettre de poursuivre les efforts déjà engagés autour de 3 priorités : le logement, la lutte contre l'exclusion et la ville », affirme toujours de son côté Christine Boutin, ministre du Logement et de la ville.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...