Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 16 avril 2014 à 12h00

Le Conseil national de la transaction immobilière attend toujours son président


Le poste reste, à ce jour, vacant...
Le poste reste, à ce jour, vacant...
Le poste reste, à ce jour, vacant... (©dr)

Le ministère du Logement souhaiterait finalement nommer un haut fonctionnaire à la tête du super organe chargé de réguler les professions immobilières. Une perspective qui n'est pas du goût des représentants du secteur.

(LaVieImmo.com) - Les jeux ne sont pas faits. Selon nos informations, la candidature d’Yves Boussard à la présidence du Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières n’a finalement pas été retenue par le ministère du Logement. M. Boussard, qui avait l’aval de la Fnaim – qu’il a présidée de 1992 à 1997 – de l’Unis et du SNPI, les trois principaux syndicats professionnels du secteur, « n’a pas plu, pour tout un tas de raisons diverses et variées, nous confie un proche du dossier. Le cabinet de la ministre du Logement lui préfère [le haut fonctionnaire] François Lemasson  ». Ancien président du directoire du Crédit foncier de France, M. Lemasson dirige actuellement le bailleur social francilien Efidis et siège au conseil de surveillance de la Société nationale immobilière (SNI).

Un « échec de la profession » ?

La perspective est accueillie plutôt froidement dans le secteur. « Pas à cause de la personnalité de M. Lemasson, poursuit cette même source, mais parce qu’une telle nomination symboliserait l’échec de la profession à pouvoir s’encadrer et se gérer elle-même ».

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Créé par la loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), le Conseil national de la transaction et de la gestion immobilières doit en effet, selon le texte, « veiller au maintien et à la promotion des principes de moralité, de probité et de compétence nécessaires au bon accomplissement des activités » des agents immobiliers.

Trois « profils immo » encore dans la course

Les négociations ne seraient pas à l’arrêt pour autant, et trois autres candidats « du sérail » seraient encore en lice : Philippe Pelletier, ancien président de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) et président, depuis 2012, du plan bâtiment durable ; Bernard Worms, ancien président de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil) ; et Henry Buzy-Cazaux ancien dirigeant de Foncia et Tagerim, ancien délégué général de la Fnaim et actuellement à la tête de l'Institut du management des services immobiliers (ISMI).

La décision finale devrait être prise d’ici trois à quatre semaines.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 17/04/2014 à 15:39 par hozim

    Duflot!!!!

  • 0 Reco 16/04/2014 à 20:46 par zimho

    J'ai ouï dire que Thierry Repentin pourrait être de la partie. Votre avis ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...