Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 16 juillet 2010 à 16h45

Le contre effet TGV


Le TGV se fait attendre à Perpignan
Le TGV se fait attendre à Perpignan
Le TGV se fait attendre à Perpignan (©dr)

On parle souvent de « l’effet TGV », pour décrire les répercussions positives de l’ouverture d’une ligne à grande vitesse sur l’économie et le marché immobilier d’une ville qu’elle traverse. Avec les retards accumulés sur les travaux de la ligne la reliant à Barcelone, il semblerait que Perpignan connaisse un…« contre effet TGV ».

(LaVieImmo.com) - Prévue à l’origine pour 2009, la ligne à grande vitesse la capitale de la Catalogne du nord à 45 minutes à peine de celle du sud a été repoussée une première fois à 2012. Il semble aujourd’hui qu’elle ne verra pas le jour avant 2014. Les nombreux investisseurs qui ont acheté des appartements dans le quartier de la gare en espérant profiter de l’effet du nouveau moyen de transport sur le niveau des prix et des loyers en sont pour leurs frais… « Les prix ont augmenté en flèche dès que les travaux ont commencé », se souvient un agent immobilier du quartier. Ils ont rapidement baissé quand les gens se sont rendus compte de l’ampleur des retards ». Beaucoup de propriétaires, incapables de trouver des locataires ou souffrant de la concurrence des logements neufs construits dans le quartier, ont décidé de revendre leur bien.

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/10/2010 à 16:39 par test

    .

    Message modéré 01/10/2010 à 16:40


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...