Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 2 novembre 2012 à 14h52

Le DAL publie une liste d'immeubles à réquisitionner à Paris


La cartographie du DAL des logements vacants de la capitale
La cartographie du DAL des logements vacants de la capitale
La cartographie du DAL des logements vacants de la capitale (©Google imagerie)

L’association en lutte contre le mal logement a publié sur son site une liste de 12 immeubles vides dans la capitale, pouvant être utilisés aux fins de réquisition. Ou quand la réquisition est « un garde-fou contre les abus du droit de propriété ».

(LaVieImmo.com) - Alors que Jean-Marc Ayrault a annoncé samedi que le gouvernement avait fait dresser un « inventaire » des logements vacants éventuellement amenés à être réquisitionnés d’ici 2013, Droit au Logement publie la cartographie d’une douzaine d’immeubles inoccupés dans Paris. Des biens qui appartiennent à l’Etat, des banques, groupes financiers, des investisseurs immobiliers et des particuliers.

On y trouve par exemple le 103, rue de Turenne (3ème), propriété d’une SCI, « vide depuis 1994 » selon l’association. Mais aussi un immeuble présenté comme vacant depuis 5 ans, au nom d'une société reliée au sultanat de Bruneï d'une surface de 2 000 m², ou encore le 35 rue Saint-Didier, ancien siège de la gendarmerie nationale.

Le DAL fait également appel à tous ceux qui auraient connaissance de biens inoccupés dans la capitale, en les invitant à écrire l’adresse de l’immeuble, sa durée de vacance ou encore sa surface. Contacté par LaVieImmo.com, Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole de l'association, estime que la réquisition est « un garde-fou contre les abus du droit de propriété ».

Réquisition du privé, mobilisation du public

Au total, Droit au logement souhaite réquisitionner quelque 100 000 biens vacants. « Nous voulons une réquisition des biens privés et une mobilisation des biens publics », déclare Jean-Baptiste Eyraud à LaVieImmo.com. « La réquisition n’est pas la réponse à la crise du logement, mais elle fait partie des solutions qu’il faut mettre en œuvre » ajoute-il.

L’ordonnance du 11 octobre 1945, qui encadre la réquisition a déjà été utilisée sous les précédents gouvernements. Ainsi, « depuis 1945, 135 000 logements ont été réquisitionnés », conclut le responsable.

Pour estimer votre bien en quelques secondes : cliquez ici.

André Figeard - ©2015 LaVieImmo
Commentaires désactivés