Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 13 décembre 2011 à 18h18

Le gaz augmentera ses tarifs de 4,4 % le 1er janvier


Le gaz en hausse de 4,4 % le 1er janvier 2012
Le gaz en hausse de 4,4 % le 1er janvier 2012
Le gaz en hausse de 4,4 % le 1er janvier 2012 (©dr)

Le ministre de l’Energie, Eric Besson, a mis fin a mis un terme aux conjectures sur la fixation des tarifs gaziers. La hausse sera de 4,4 %, et sera bien effective à compter du 1er janvier 2012, annonce-t-il dans un communiqué.

(LaVieImmo.com) - L’épineux dossier de la fixation des tarifs gaziers vient de connaitre son épilogue. Le gouvernement a tranché, les prix augmenteront en début d’année 2012 de 4,4 %, a annoncé M. Besson, dans le respect du plafond de 5% assuré mardi dernier par le Premier ministre.

Le 28 novembre, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait suspendu le gel des tarifs décidé par le gouvernement, préconisant de procéder à un mode de calcul alternatif afin de fixer ces derniers. La préconisation a été suivie par le gouvernement pour retenir le chiffre de 4,4 %. Le ministre a par ailleurs décidé de revaloriser de 10 % le tarif social du gaz, qui concerne 300 000 foyers en précarité énergétique.

Restitution des «surmarges » aux consommateurs

Une augmentation que dénonce l’association UFC Que choisir. « Les prix du gaz français sont supérieurs à la moyenne européenne. Face à ces hausses injustifiées supportées depuis 2 ans par le consommateur, comment admettre aujourd’hui une nouvelle hausse de prix ? » explique l’association de consommateurs dans un communiqué. Celle-ci souhaite en conséquence « que les ‘surmarges’ passées soient restituées au consommateur par une modération future des tarifs en adaptant la nouvelle formule ».

Enfin, la revalorisation du tarif social s’apparente pour l'UFC à « une ‘bonne nouvelle’ en trompe l’œil », dans la mesure où l'association estime que seuls un tiers des ménages en profitent réellement.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...