Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 12 janvier 2009 à 11h57

Le marché immobilier repartira progressivement dès janvier (Entreparticuliers.com)


(©dr)

(LaVieImmo.com) - « Le marché a fortement ralenti dès cet été pour se mettre quasi à l’arrêt en décembre. Nous pensons qu’il repartira progressivement dès janvier, au rythme de l’enclenchement successif de plusieurs facteurs ». Telles sont les conclusions du dernier baromètre mensuel Entreparticuliers.com, qui dresse le bilan de l’année 2008 tout en risquant un pronostic pour 2009, année « qui s’annonce passionnante »

Les délais de transaction varient peu mais le taux de négociation augmente D’après les chiffres du spécialiste des petites annonces entre particuliers « La tendance baissière s’est poursuivie depuis cet été pour aboutir à une baisse annuelle de -3,6% pour les appartements et -4,1% pour les maisons ». Du côté des mises en ventes, 2008 clôture en positif sur l’ensemble de l’année par rapport à 2007, à +6.6%, malgré un nouveau recul en décembre de 10.8%.

Le délai moyen de transaction a quant à lui oscillé tout au long de l’année entre 9.5 et 11 semaines, « soit seulement une semaine de plus que les mêmes variations en 2007 », indique le groupe, ajoutant que le délai moyen de 12.1 semaines comptabilisé en décembre « n’est pas significatif dans la mesure où il porte sur un blocage passager du marché engendrant un nombre de transactions inhabituellement faible ». En ce qui concerne le taux de négociation consenti par les vendeurs, il est passé d’une moyenne d’environ 6,5% en début d’année pour atteindre les 9% au dernier trimestre. La part des biens vendus au prix demandé, est passée d’environ 1 sur 3 à seulement 1 sur 4 en fin d’exercice.

Des acheteurs « prêts à se contenter d’une petite baisse »… Si les acheteurs sont bien en position d’attente, « la plupart ne croient absolument pas aux sirènes d’un éventuel prochain krach de 30% pour se lancer, mais sont prêts à se contenter d’une petite baisse d’encore quelques % pour se décider », estime Stéphane Romanyszyn, Président d’Entreparticuliers.com. De même que les banques, qui « ont besoin d’exercer leur métier de base en attirant de nouveaux clients », « commencent à répercuter les baisses de taux déjà effectuées par les banques centrales », ce qui devrait contribuer à débloquer le marché. L’immobilier étant par ailleurs « un marché de nécessité », « la pénurie de logement et la réticence à verser un loyer à fond perdu, ne laissent aucune alternative à l’acquisition », affirme le Président du groupe. Enfin, un certains nombre d’investisseurs (ils représentent dans l’ancien près de 15% des acquéreurs), étant « vaccinés voire même dégoûtés par la bourse, ses déboires et ses scandales », ils « ne manqueront pas de se retourner vers l’immobilier, placement jugé plus sûr, en profitant de la baisse des prix en cours et de conditions de crédit plus favorables ».

Alors... convaincus ?

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...