Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 1 juillet 2015 à 12h32

Le nouveau contrat de syndic arrive, que change-t-il ?


Du changement à venir dans les copropriétés, mais pas tout de suite pour certaines
Du changement à venir dans les copropriétés, mais pas tout de suite pour certaines
Du changement à venir dans les copropriétés, mais pas tout de suite pour certaines (©dr)

Le décret d'application du nouveau contrat-type de syndics vient d'être publié, destiné à simplifier la facture des copropriétaires. Mais tous n'y auront pas droit dans l'immédiat...

(LaVieImmo.com) - La mesure était attendue depuis plus d'un an. Le nouveau contrat, qui entre en vigueur le jeudi 2 juillet, est sensé clarifier les honoraires de syndic facturés aux copropriétés. Comment ? En précisant les prestations qui relèvent du « forfait », et celles dites « particulières », figurant dans deux listes distinctes, et dont seules ces dernières sont susceptibles de donner lieu à une rémunération spécifique complémentaire. Saluée par Christiane Taubira, garde des Sceaux et Sylvia Pinel, ministre du Logement, cette nouvelle réglementation permettra « de clarifier et de simplifier les relations entre les syndics et les copropriétaires », indiquent les deux ministères.

Si le texte à vocation à s'appliquer à tous les syndics, il ne change rien dans l'immédiat pour les contrats encore en cours. Seuls sont en effet d'abord concernés les nouveaux contrats, ou les renouvellements de syndics conclus à partir du 2 juillet. Les nouvelles dispositions ne s'appliqueront aux contrats en cours qu'à l'occasion des renouvellements de contrats, décidés lors des assemblées générales annuelles. Mais donc à terme, toutes les copropriétés bénéficieront du contrat-type de syndic.

Deux types de prestations facturables

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Qu'est-ce qui change ? Les prestations liées à la préparation des assemblées générales, à la mise à disposition de pièces relatives à la gestion du conseil syndical et à la comptabilité du syndicat notamment, seront désormais facturées forfaitairement aux copropriétaires. Tout comme celles liées à l'ouverture du compte bancaire séparé, obligatoire depuis mars 2015, ou aux assurances et à la gestion du personnel. A l'inverse, les frais de réunions et visites supplémentaires, au règlement de copropriété et à la gestion des sinistres ou aux contentieux, donneront lieu à un paiement complémentaire.

Une plus-value toute relative pour les copropriétaires, selon le courtier en syndic Syneval. « Il faudra scruter la dizaine de pages du contrat-type fixé par le décret pour comparer les propositions de différents syndics. Un exercice particulièrement fastidieux et ardu pour les non initiés, explique Rachid Laaraj, dirigeant du courtier. Quant à savoir comment les syndics eux-mêmes vont s’approprier les dispositions du nouveau décret, seul l’avenir le dira »…



Découvrez quelle solution énergétique est la plus adaptée à votre logement >>

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...