Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 5 octobre 2011 à 12h35

Les acheteurs immobiliers moins jeunes et plus riches


La hausse des prix pénalise les acheteurs les plus jeunes
La hausse des prix pénalise les acheteurs les plus jeunes
La hausse des prix pénalise les acheteurs les plus jeunes (©Fotolia)

Plus âgé qu’auparavant, issu de catégories socioprofessionnelles plus aisées, et doté d’un apport personnel plus important. Tel est, brossé dans les grandes lignes, le portrait de l’acheteur immobilier dressé par la dernière enquête bisannuelle du groupe De Particulier à Particulier (PAP).

(LaVieImmo.com) - « Le niveau historiquement élevé des prix immobiliers et la conjoncture économique toujours difficiles ne contribuent pas à l’accession des plus jeunes, moins solvables », indique PAP. La part des acquéreurs de moins de trente ans n’est ainsi plus que de 11 %, contre 17 % il y a deux ans et… 32 % en 2007. Logiquement, les acheteurs de plus de quarante ans représentent désormais 59 % des acheteurs totaux, soit 15 points de plus qu’il y a quatre ans.

Cadre…

« Ces acheteurs moins jeunes sont issus de catégories socioprofessionnelles plus aisées », poursuit l’étude. La part des cadres supérieurs, retraités et professions libérales est passée de 38 % en 2007 à 47 % en 2009, pour finalement s’établir à 53 % cette année. Inversement, la part des employés, retraités et enseignants n’est plus que de 25 %, contre 30 % en 2009 et 42 % en 2007. Les nouveaux acquéreurs, plus âgés et plus riches bénéficient, sans surprise, d’un apport personnel plus élevé. « La proportion des candidats à l’achat qui pensent mettre plus de 60 % d’apport personnel dans le financement de leur bien est passée de 17 % en 2007 à 23 % en 2009, et 24 % en 2011 ». Une augmentation rendue possible par le redémarrage du marché de la revente, qui avait été le plus durement touché par la crise de 2007-2008.

...est maître chez soi !

Les raisons qui poussent à devenir propriétaire, elles, ne varient guère... L’enquête révèle que les acheteurs déménagent essentiellement pour devenir propriétaires (42,4 % des sondés) et pour vivre dans un logement plus spacieux (30,1 %) ; parfois parce qu’ils trouvent leur environnement actuel insatisfaisant (23,7 %). Il veulent acheter par besoin de sécurité (27,1 %) – pour réaliser un placement (42,7 %) et avoir un logement à la retraite (39,8 %) – mais aussi par envie de liberté : 41,6 % des sondés déclarent vouloir faire ce qu’ils veulent chez eux !

Retrouvez les prix au m², ville par ville

François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/10/2011 à 14:56 par Badaboom

    La France de vieux...

  • 0 Reco 06/10/2011 à 07:20 par Jerome maitre de conference

    Comme je l'avais prevu, le cataclysme immobilier est la et bien la. Que faut-il faire?

    Si vous vendez:

    vous devez baisser radicalement le prix! Si nvous ne baissez pas assez, les autres vendeurs le feront, et vous serez toujours en retard et ne vendrz jamais! Il faut etre le premier a baisser radicalement, pour esperer de vendre.

    si vous etes acheteurs, reflechiissez avant de vous engager; dites vous bien que en 3 mois, les prix ont chuté de plus de 3%. cest a dire de 10,000 euros en moyenne sur une maison de 320,000 euros!

    Je pense que ca vaut le cout d'attendre 3 moins pour payer 10,000 euros de moins! et encore, la chute va s'accelerer! Si vous devez acheter , anticiper la chute des prix, et negocier a moins -20% au moins. car ca va chuter de -20% en deux ans, vu le rythme de la chute des prix.

  • 1 Reco 05/10/2011 à 22:49 par MisterHadley

    Et ca veut être "présidente" alors que l'on dit dans sa conclusion qu'il y a 62 millions de Français..!?

    Au secours..!

    :D

    Et l'autre "présidente" qui veut être une présidente "sobre"... comme en témoigne, et pour la deuxième fois, sa veste rouge..!

    Tsss....

    Lamentable..!!!

  • 1 Reco 05/10/2011 à 22:41 par MisterHadley

    Eh ben...

    Laborieux, c'est peu d'le dire, là, hein..!

    Laborieux et sans surprise.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 22:04 par MisterHadley

    La deuxième énormité vient d'avoir lieu :

    "je veux faire de l'aide aux devoirs gratuite à l'école, faite par LES ETUDIANTS en "échange" de "bonification" de leur cursus"

    Ha ha ha ha ha ha..!!!

    Vous voyez, les "jeunôts", les gauchisants vont donc vous exploiter bien gentiment et à l'oeil, c'est à dire, pas de thunes en échange, mais une "bonification" de vos "cursus"...

    ... qui ne payeront jamais votre loyer, ni rien d'autre d'ailleurs....

    :D

  • 1 Reco 05/10/2011 à 21:59 par MisterHadley

    C'est surtout d'une platitude.... pffff....

    Et il faut mettre de l'argent par ci, et il faut mettre de l'argent par là....

    Par contre, les vraies questions d'importance, niet, que dalle..!

    Comme par exemple, comment financez vous très concrètement tout cette argent qu'il faut mettre par ci et par là, hein... ;)

    Au mieux, on a droit à un "on prends dans les niches fiscales"...

    Tu parles..!

    Elles ne sont pas élastiques non plus, hein..!

    :D

  • 0 Reco 05/10/2011 à 21:33 par bungle

    Badaboom, tu as en partie raison sur les ' vieux ' qui plument les ' jeunots ', je ne pense pas qu' à l' époque de leur achat immo, les ' vieux ' aient pris une hausse de 150 % des prix en 10 ans dans la ganache + l' euro qui a fait prendre 25 % au prix en général au moment du passage de cette monnaie européenne pourrie.
    Allez, un peu de bon sens, des prix décents, les AI vendront des baraques et les acheteurs/vendeurs y trouveront leur compte... Enfin, j' espère !

  • 0 Reco 05/10/2011 à 21:29 par MisterHadley

    Ca y est, la première très grosse bourde vient d'être vraiment lachée:

    Augmentations des cotisations patronales ET salariales...

    Bingo..!

    ;)

  • 0 Reco 05/10/2011 à 21:25 par MisterHadley

    Tiens, prends une coupette, en attendant...

    Soporifique, ce soir...

    Les journaleux, par contre, sont au top, hein..!

    ;)

  • 0 Reco 05/10/2011 à 20:49 par Badaboom

    Et oui, les jeunes sont exclus petit à petit de l'accession à la propriété. pour ceux qui y arrivent encore, c'est ruinavie.
    Et quand ils veulent louer, cadres, ouvriers ou employés, un vieux leur demande une caution des parents.

    Belle société de vieux rentiers. Mais ça ne tiendra pas logtemps. On ne va payer vos retraites (bosser 7 ou 8 ans de plus pour ça), vos 30 dernières années de déficits abyssaux pour en plus acheter votre immobilier bullesque.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 20:43 par Badaboom

    "« Le niveau historiquement élevé des prix immobiliers et la conjoncture économique toujours difficiles ne contribuent pas à l’accession des plus jeunes, moins solvables », indique PAP. La part des acquéreurs de moins de trente ans n’est ainsi plus que de 11 %, contre 17 % il y a deux ans et… 32 % en 2007."

    Société de vieux qui plûment les jeunes...

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:54 par Barclay

    Combien de familles ont pu vivre grâce à l'immo? La construction, la rénovation, les mutations, les notaires, les agences immo, les AI ? Sans que la spéculation s'en mêle?

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:49 par Barclay

    A from, le "système" t'a permis de te soigner, de t'éduquer, de te loger sous le toit de tes parents........Et ce grâce aux vieux. Réfléchis donc un peu.

    Je n'ai aucune fierté à participer aux soins des jeunes qui se sont plantés à vie en scooter ou voiture à cause de l'alcool.......

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:35 par fromDowntown

    "Quand les "jeunôts" crachent sur les "vieux", sur le "système", ils se crachent eux-mêmes à la gu..le...
    ... mais zont pas encore tout compris...."

    En tout cas vous seriez tout à fait prêt pour aller débattre ce soir!
    Dans le style, votre phrase parait pompeuse mais elle ne veut rien dire!
    Je serai bien curieux de savoir ce que vous avez bien pu vouloir dire ici! Une petit explication monsieur?

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:31 par midève

    Dans les années 70, il y avait pourtant quelques bonnes opportunités dans le XV ème. Certes, le m2 était compté et les taux avoisinaient parfois les 14% . Mais il fallait commencer petit et serré.
    Vous avez choisi grand.
    C'est un option et comme telle je la respecte.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:30 par MisterHadley

    NOUS sommes TOUTES et TOUS le système.

    Quand les "jeunôts" crachent sur les "vieux", sur le "système", ils se crachent eux-mêmes à la gu..le...

    ... mais zont pas encore tout compris....

    :D

    Bon, à plus...

    ... revenez pour la mascarade de ce soir...

    ... on va bien s'marrer, là..!

    ;)

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:25 par Barclay

    A from. Si ça te plaît de le croire, ça ne me gêne pas.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:24 par Barclay

    A midève. Jusque dans les années 90? Un studio peut-être ou un F2 mais plus rarement un appart correct pour y loger sa famille. J'ai cherché pourtant.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:24 par midève

    Non, je ne me sens pas responsable car je n'ai jamais profité du système.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:22 par fromDowntown

    "J'ai travaillé à Paris dans les années '70. Pas possible déjà à l'époque d'acheter un appart à Paris pour un salaire moyen."

    Essayez de ne pas mentir! Pour la crédibilité c'est mieux! :)

  • 1 Reco 05/10/2011 à 17:22 par Barclay

    Pas non plus la faute aux politiques midève! Nous sommes TOUS responsables.
    On voulait la Sécu, la Prévoyance, les indemnités de chômage.....

    Juppé en 1995 disait déjà que ce n'était pas tenable. Il avait raison et qu'est-ce que l'on lui a fait pour qu'il déguerpisse?
    Allègre voulait dégrossir le mammouth, sachant que l'on allait droit dans le mur. Qu'est-ce que l'on a fait? Etc.

    L'Allemagne, la Suède, les Pays-Bas, la Finlande ont dégrossi depuis les années 90, pendant que les frenchies continuaient la grêve pour maintenir les acquis sociaux......

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:22 par midève

    Simplement certains ne voulaient pas trop se priver. Comme mes parents, hélas. Résultat la banlieue (dans sa grande majorité ) se paupérise et les biens stagnent.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:18 par midève

    @ Barclay. Je ne suis pas d'accord avec vous. Jusque dans les années 90 on pouvait acheter à Paris avec un salaire moyen.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:18 par fromDowntown

    Mr Barclay ... je ne devrais pas vous répondre, mais quand même, pour le défi d'éduquer quelqu'un aujourd'hui, de faire ma BA du jour je vais me lancer :

    Combien de jeunes restent handicapés en France à cause d'accident du à l'alcool? Trop certes! Toujours trop de pauvres gens qui n'ont pas la chance d'atteindre la maturité assez top. Et oui, notre système finance leur médication. Vous, moi, nous finançons cela (et pas que les 'vieux'). Et en tant qu'humain et humaniste, j'en suis fier et content!

    Et combien de 'vieux' qui profitent des maisons de retraites grâce ... à leurs retraites!?!Et donc aux actifs qui les financent!
    Beaucoup, de plus en plus même! Et en tant qu'humain et humaniste, j'en suis fier et content!

    Cependant, moi, la retraite et la maison de retraite, il ne faut pas trop que j'y compte dessus. Je m'y fais certes, mais cumuler :
    - L'immo cher
    - Pas de retraite
    - Baisse du service public (soin, education, ...)
    - Difficulté d’emploi
    - Dette étatique
    - ...

    Tout ca pour financer nos vieux qui ont eu une belle vie ... faut bien avouer que ca me gave!

    Allez, je vais m’arrêter là, mais vous comprendrez que ce genre d'argument moisi je me fera pas changer d'idée.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:17 par midève

    @from... Ce que vous dites est juste. les babyboomers vont pâtir comme les jeunes.
    La faute aux politiques et à leur dépenses inconsidérés.
    Il est temps qu'une politique de rigueur mette le haut là à la gabgie de l'Etat.
    Mais personne ne prendra le risque de le dire.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:15 par Barclay

    kinou, arrête de pleurnicher, tu me saoules.

    J'ai travaillé à Paris dans les années '70. Pas possible déjà à l'époque d'acheter un appart à Paris pour un salaire moyen.
    Ca ne date donc pas d'hier.

    Que cela ne tienne, on a acheté en trèèèès grand banlieu où c'était donc bien possible, tout en continuant de travailler à Paris durant des années.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:11 par Barclay

    Eh bien voilà from! Un autre système se mettra en place. Reste optimiste, fais confiance à tes capacités de t'instruire par la lecture, ta capacité de discernement et ce système te profitera.
    Sèche tes larmes de crocodile et va de l'avant!

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:11 par kinou

    Vous êtes hors-sujet Barclay, vous croyez vraiment que c'est en mettant ne serait-ce que 200 € (je suis large) par mois qu'un jeune travailleur va pouvoir s'acheter un appartement.

    Vous êtes très loin de la réalité. Il y a 20 ans un jeune couple (25/30 ans) salarié pouvait encore acheter un pavillon de banlieue avec un seul salaire.

    Alors l'immobilier x3c'est fini, vous en avez bien profité et tant mieux pour vous mais si vous voulez continuer a toucher votre petite retraite il va bien falloir laisser un peu de lest à cette jeunesse, afin qu'il puisse comme vous vivre convenablement.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:03 par fromDowntown

    "Nous nous étions beaucoup plus insouciants et notre avenir, pour un certain nombre, sera calamiteux."

    Vous voyez, on peut s'entendre! :)
    Je ne vous reproche pas de posséder des appartements. Vous avez pu bénéficier d'un système, vous avez su prendre le bon wagon au bon moment. C'est tout à votre honneur.
    Moi je suis suis juste déçu que ce système s’effondre sur moi et avec moi ... Il était pourri et c'est un mal pour un bien (j'espère), mais j'en fait les frais et je/on va 'trinquer'! (du champomy Mr Barclay, ne vs inquiétez pas!)

  • 0 Reco 05/10/2011 à 17:00 par Barclay

    Combien de jeunes se tuent ou restent handicapés le week-end en France à cause de la fête?
    Qui sont ensuite à la charge de la société?
    Grâce aux vieux ils sont soignés, hébergés en institut jusqu'au bout.
    Alors, arrêtez de taper sur les vieux.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:56 par Barclay

    A from. Je ne bois pas MOI, ni alcool, ni paroles de M6 ou plaintes des jeunes envers les vieux. C'est comme ça.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:55 par midève

    @from... entièrement d'accord

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:51 par fromDowntown

    "Mais en même temps ils partent bien à Ibiza, Thaïlande, Berlin, Barcelone pour faire la fête. En payant l'hébergement et l'alcool."

    En même temps, si il vous 'buvez' les émissions de M6 comme parole d'évangile, on part de loin ... de TRÈS loin ...

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:48 par Barclay

    Mais en même temps ils partent bien à Ibiza, Thaïlande, Berlin, Barcelone pour faire la fête. En payant l'hébergement et l'alcool.

    Après ils pleurent parce qu'ils ne peuvent plus "acheter". C'est la faute des vieux.
    On vit à l'envers......

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:46 par midève

    @from oui , je suis d'accord avec vous, la jeunesse d'aujourd'hui est beaucoup plus réaliste. Et leur avenir est terne.Nous nous étions beaucoup plus insouciants et notre avenir, pour un certain nombre, sera calamiteux.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:43 par midève

    @from..
    Les jeunes d'aujourd'hui ont tout de même un avantage, ils savent qu'ils partiront en retraite avec une misère. Contrairement à nous les babyboomers.
    Quand nous avons commencé nous pensions que les lendemains allaient chanter. Dans dix ans quand nous serons tous en retraite, combien d'entre nous irons manger aux resto du coeur.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:39 par Barclay

    Un exemple. Sur M6 l'émission Enquête exclusive émet des "documentaires" filmés à Barcelone pour la fête que font les jeunes, Ibiza pour la fête, la Thaïlande pour la fête et dimanche dernier la fête était à Berlin. En montrant donc régulièrement les endroits "branchés" où l'alcool coule à flots. Jusqu'à la mort même.

    Enquête exclusive ne serait pas financé par les multinationales qui fabriquent l'alccol par hasard? Pour bien montrer aux jeunes où ils peuvent se saoûler la g.......et donc générer du fric pour les-dites multinationales....

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:39 par midève

    Mes élèves sont pour la plupart volontaires. Et si je les plains, je les secoue aussi pour qu'ils réussissent leur examen afin d'avoir les meilleurs atout dans leurs poches.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:36 par fromDowntown

    Extrapolez donc cette situation, ce fait, à l'ensemble des jeunes actifs.
    Ce que je veux dire c'est que la situation des jeunes actifs (les profs comme les autres) n'est pas très alléchante. Quand je vous dit qu'ils financent votre retraite ... c'est un fait!
    Nos anciens ont pu investir dans l'immobilier à un moment ou c'était attractifs.

    Aujourd'hui :
    1) L'immobilier est "monopolisé" par nos anciens qui vendent au compte goute -> augmentation des prix de l'immobilier
    2) Les jeunes ont de moins en moins accès à la propriété -> Ils louent faute de mieux
    3) Les jeunes louent les appartements détenus par les 'anciens' -> Les jeunes financent leur retraite
    4) Les jeunes n’épargnent plus bcp car ils louent (et cher) -> Les jeunes s’appauvrissent
    5) Les jeunes bossent pour un avenir terne -> Ils en ont marre

  • 1 Reco 05/10/2011 à 16:33 par Barclay

    A midève. Qui ont fabriqué ces jeunes? Qui sont démissionnaires? Qui les ont élevé dans le goût du loisir avant avant celui du travail? Qui préfèrent rester scotchés devant leur télé au lieu de s'occuper de leurs gosses?

    Si on les plains les élèves, ils ne seront que confortés dans l'éducation reçue. Il faut les secouer au contraire, surtout pas les plaindre.....

    Ils ne sont pas tous non plus comme ça. J'en connais beaucoup qui bossent comme des malades au lycée, qui sont bien élevés et se donnent les moyens d'y arriver....

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:30 par midève

    @Barclay. De plus, je ne me plaignais pas. Mais seulement conseillais aux jeunes de choisir une autre voie que la mienne.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:28 par midève

    @Barclay. Je ne le nie absolument pas. Je ne parle que du mien.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:27 par midève

    @Barclay. oui, je plains les jeunes et mes élèves en particulier qui font face à un monde de plus en plus rude , de moins en moins humain, de plus en plus mercantile.
    Franchement je suis bien mieux dans mon âge qu'eux dans le leur.

  • 1 Reco 05/10/2011 à 16:25 par Barclay

    J'en connais un tas de métiers qui sont durs. Faut arrêter de se plaindre.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:21 par midève

    oui, je suis prof et ne conseillerai pas du tout à un jeune aujourd'hui de faire ce métier. Ce n'est plus que du sacerdoce.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:18 par fromDowntown

    "le placement que j'ai fait avec les gains de ma vie de travailleur"
    Mais j'en suis conscient, certes vous pouvez le prendre comme un reproche, mais vous n’êtes pas la seule dans ce cas. Vous avez utilisé un système qui s’offrait à vous et c'est normal!

    Lisez cet article et que dit il : Les enseignants peuvent de moins en moins avoir accès à la propriété. C'est un fait. Et pourquoi cette difficulté? Parce qu'ils travaillent moins? Parce que ce sont des flemmards? Non! Parce qu'aujourd'hui, un salaire d'enseignant ne permet plus de s'acheter un toit! (il me semble que vous êtes prof non?)

  • 1 Reco 05/10/2011 à 16:16 par Barclay

    Les salaires n'ont pas été convenablement augmentés depuis les 35 heures. C'est ça le noeud du problème.

    Il n' y a pas que les vieux qui ont participé à cela. Les jeunes énarques, les jeunes sortis d'HEC, les jeunes sortant de Sciences Po, les jeunes sortant des écoles de commerce. Souvent ce sont eux qui ont conseillé les vieux de ne pas augmenter les salaires.

    Arrêtez le clivage jeunes contre vieux. C'est d'un ridicule.......

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:14 par midève

    @from.... la seule chose que je peux vous dire est que j'ai financé la retraite en or (pas comme la mienne) de nos aînés. C'est aussi ce que l'on appelle la solidarité.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:09 par midève

    Arrêter de dire que les jeunes vont finacer ma retraite! C'est moi qui vais me la financer en grand part, justement par le placement que j'ai fait avec les gains de ma vie de travailleur:

  • 0 Reco 05/10/2011 à 16:06 par fromDowntown

    "Simplement je ne pourrai hélas pas en acheter un troisième et c'est dommage."

    Comme le souligne cet article, les jeunes ont de moins en moins accès à la propriété! Tout ca pour financer les retraites de nos ainés ... Vous avez 3 biens immobilier quand une famille de travailleur ne peut plus s'en payer un seul! C'est triste et sombre comme avenir pour notre jeunesse.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:59 par midève

    @Antoine, le seul problème avec cette plus-value est qu'elle s'attaque aussi au viager. Dommage moi qui pensais au moins me débarrasser des soucis de la location au moins pour un en le mettant en viager. il faudra que j'attende que j'ai 72 ans. Un peu tard. Tant pis. Je continurai à louer.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:53 par midève

    Ma seule concession est que je n'ai pas de voiture. De toute façon, je suis contre la voiture à Paris. Bus, métro, taxi c'est amplement suffisant.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:51 par midève

    @Antoine, c'est justement pour continuer tant que je le pourrai et une fois la retraite venue, que j'ai acheté de l'immobilier. On commence par un premier appart (c'est là le passage le plus serré) puis lorsqu'il est payé un second qui se rembourse avec sa location et celle du premier. Ce n'est pas plus difficile que cela. Simplement je ne pourrai hélas pas en acheter un troisième et c'est dommage. Mais j'ai tout calculé pour ne plus avoir rien à rembourser à la retraite.
    Ainsi les loyers combleront le manque à gagner.
    Ce n'est pas plus difficile que cela.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:47 par midève

    @Antoine. Mais je voyage aussi. En août, nous avons fait les cyclades et espère en février faire ma petite cure de Thalasso en Egypte au domaine des cascades que j'aime tant. Cela n'empêche pas.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:17 par antoine

    mideve, franchement la maison de teraite, cest pas vraiment un but en soi...:)) pourquoi ne pas vendre et voyager? Faire le tour du monde?

    Au fait, je nen veux pas tantq ue ca aux proprios de maison/appart. Jen veux surtout aux speculateurs, en particuliers aux speculateurs sur le foncier! Style hadley :)

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:14 par midève

    oui, en effet, cet argent servira à m'offrir une maison de retraite de luxe.
    Ou plutôt je vendrai en viager afin de pouvoir vivre ma ville de retraitée comme je l'entends.
    Antoine, tu ne travaille jamais?

  • 0 Reco 05/10/2011 à 15:08 par antoine

    et ben chere mideve, si vous attendez d'etre tres agée pour revendre, a quoi vous servira cet argent? a vous payer une maison de retraite de luxe?

  • 1 Reco 05/10/2011 à 14:13 par midève

    Non nous ne l'emporterons pas dans la tombe mais au moins aurons nous auparavant une retraite meilleure.

  • 0 Reco 05/10/2011 à 14:08 par antoine

    cher badaboom, ca seule consolation, cest que ces vieux cupides sont en moyenne plus proche de la mort que nous: le fric ils ne l'emporteront pas dans leur tombe.

  • 1 Reco 05/10/2011 à 13:47 par Badaboom

    Bah oui, une société de vieux rentiers improductifs qui se gavent sur le dos des jeunes générations obligés de payer toujours plus. On arrive au bout...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...