Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 5 juin 2009 à 12h30

Les constructeurs français moins pessimistes


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Le rythme de contraction de l’activité du secteur français de la construction s’est stabilisé en mai, selon les résultats de la dernière enquête Markit. Sans réellement parler d’amélioration, le spécialiste constate que le degré de pessimisme des entrepreneurs est « le plus faible » depuis juin 2008.

Chaque mois, Markit Economics, publie, en collaboration avec la Compagnie des acheteurs de France (CDAF), son Indice des acheteurs (PMI®) de la construction, un outil de mesure de l’activité globale du secteur. L’indicateur, qui avait regagné près de huit points en deux mois, s’est stabilisé en mai, à 38,9. Toujours proche du plus bas historique de 30,8 touché en février, il se maintient en deçà du niveau des 50 points, frontière entre contraction et croissance de l’activité, pour le douzième mois consécutif.

Cette stabilité étonne Markit, qui juge qu’elle « contraste avec la nette amélioration de l’indice des nouvelles commandes ». Celui est passé de 31,9 en avril à 41,5 en mai. Soit une hausse mensuelle historique de près de 10 points, qui semble indiquer que « la demande pourrait avoir atteint son niveau plancher au cours du premier trimestre 2009 ». Le redémarrage s’annonce néanmoins lent, la contraction restant « élevée », poursuit Markit.

Repli moins marqué, également, en termes de perspectives. Ainsi, « bien que la confiance dans le secteur du BTP en France reste ancrée en territoire négatif en mai, le degré de pessimisme est le plus faible enregistré depuis juin 2008 ». L’indice mesurant le volume d’activité escompté au cours des douze prochains mois s’établit à 43,9, en hausse de plus de trois points sur un mois mais toujours inférieur à la fameuse barre des 50...

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...