Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 16 avril 2012 à 16h25

Les professionnels de l'immobilier s'unissent pour faire "évoluer" leur métier


Dans l'immobilier aussi, l'union fait la force
Dans l'immobilier aussi, l'union fait la force
Dans l'immobilier aussi, l'union fait la force (©Fotolia)

L’Union des professionnels des services immobiliers (UPSI) est née, fruit du regroupement (entre autres) de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), de l’Union des syndicats de l’immobilier (UNIS) et d’autres grands noms tels ERA, Century 21, Orpi, Laforêt ou encore Guy Hoquet. L'objectif : « Faire évoluer le cadre législatif de leurs métiers ».

(LaVieImmo.com) - Un vent nouveau souffle sur les professionnels de l’immobilier, qui créent une nouvelle structure pour porter leurs idées de changement : l’UPSI. « Acteurs économiques responsables, soucieux de l’intérêt des consommateurs et des professionnels, les membres fondateurs de cette association ont conscience que le cadre législatif de leurs professions doit évoluer », explique le groupement dans un communiqué. « Chacun dans son rôle, aura à coordonner ses efforts pour convaincre les pouvoirs publics que les professionnels sont capables de se prendre en main, et d’assurer en toute intelligence et responsabilité, l’avenir de leurs métiers ».

Une union pour réformer la loi Hoguet

La toile de fond de cette nouvelle entité sera de promouvoir une réforme de la loi Hoguet, qui réglemente les professions de l’immobilier. Ainsi, l’UPSI insistera sur les orientations suivantes :

  • - Un renforcement des exigences en matière de compétences professionnelles,
  • - la création d’un code de déontologie,
  • - la recherche de solutions alternatives à la voie judiciaire,
  • - le respect des règles professionnelles et de la discipline,
  • - et encore la création d’un Conseil national des professions des services immobiliers, qui veillera à « concourir au bon exercice des activités et participer à leur régulation ».

Dans la continuité de l’impulsion donnée par les Etats généraux des Professions immobilières, l’entité creusera certaines propositions, telles l’élaboration d’un code de déontologie commun à la profession. Mais is'agira également de déterminer « la nature de l’aptitude professionnelle exigée de la part des dirigeants, la formation initiale et professionnelle exigée de la part des collaborateurs pour que ceux-ci puissent être habilités par un professionnel à négocier, s’entremettre ou s’engager pour le compte de ce dernier ». Enfin, de fixer la nature et la durée des activités qui peuvent être validées en formation continue, ainsi que d’ « élaborer un référentiel des procédures de contrôle des garants financiers ».

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/04/2012 à 16:55 par pas acheteur

    ...et "l'élaboration d'un code de déontologie"!!!
    Au moins, il y aura un code, la déontologie l'on pourra toujours la chercher! :-))

  • 1 Reco 17/04/2012 à 13:46 par Utopia

    "le respect des règles professionnelles" pourquoi c'est pas le cas actuellement ???
    "la création d’un Conseil national des professions des services immobiliers" dont les représentants seront des professionnels de l'immobilier ??? Franchement :-))

  • 0 Reco 17/04/2012 à 13:06 par pas acheteur

    Aleluia!!!
    Pour peu que je pleurerais, tans ce métier est difficile!!!
    Il n'y a pas des primes de risques???

  • 0 Reco 17/04/2012 à 12:44 par Gironimmo

    Pour Zeusinoute, commentaire de texte.

    "faire visiter des biens à n'importe quelle heure" cela signifie que quand la plupart des gens ont fini leur journée l'AI fais ses visites souvent au détriment de sa vie de famille (mais ça les gens qui critiquent les ai et qui ont donc d'autres profession qui ont fini leur journée, ils ne le voient pas)

    "faire visiter plusieurs fois un bien" c'est le lot quotidien de tout ai. si certains ne le voient pas c'est soit qu'ils sont aveugles soit qu'ils ne veulent pas le voir.

    j'espère avoir éclairé cette zone obscur du travail de l'AI qui est sur le terrain du matin au soir, souvent tard.

  • 1 Reco 17/04/2012 à 12:13 par LOBBYING IMMO

    C'est du lobbying, c'est tout ! C'est pas une info !

  • 2 Reco 17/04/2012 à 09:22 par Zeusinoute

    "faire visiter des biens à n'importe quelle heure lorsque les enfants sont à la maison et ne pas en profiter autant que d'autres emplois" : qu'est-ce que ça veut dire ?
    " faire visiter 20 fois, 50 fois un bien " : où je suis, c'est plutôt 20 personnes qui se déplacent pour une visite, achat ou location, et l'agent n'a que l'embarras des dossiers.

  • 0 Reco 17/04/2012 à 08:35 par Gironimmo

    Cette profession suscite beaucoup de jalousie.

    Mais alors si c est si bien et si facile comme job, faut pas priver devenez agent immo !

    Vivre avec la pression permanente du résultat, faire visiter des biens à n'importe quelle heure lorsque les enfants sont à la maison et ne pas en profiter autant que d'autres emplois, faire visiter 20 fois, 50 fois un bien pour peut être aboutir à une vente ou ne location...

    Les jaloux connaissent mal ou pas du tout ce métier stigmatisé par les médias populiste comme BBM Tv et Nicolas Dose. Ouh lala mon message va être censure la.

    Des qu on et pas dans la pensée unique sur ce site ça coupe. On verra...

    Alors si vous trouver que c'est bien payer pour ce que ça gagne (moins qu'un journaliste à bfm) faites ce métier et surtout taisez vous

  • 0 Reco 17/04/2012 à 07:53 par Mirko

    Pro de l immobilier ? Hihihi
    Plutôt beau costard et belles bagnoles non ?

  • 1 Reco 16/04/2012 à 22:47 par c1234567

    voeux pieux que tout ceci !! lorsque la situation ira mieux pour eux, la mauvaise graine reprendra le dessus :
    - mépris du plus désavantagé dans le rapport de force (c'est celui qui leur rapporte dont les intérêts sont privilégiés)
    - mensonges et/ou omissions pour "faire passer la vente"
    - baclâge des dossiers
    - peu de connaissances des produits à vendre si ce n'est un baratin de surface et autres approximations
    - etc...

    les 5 à 10% de comm', c'est cher payé pour "ouvrir une porte" ... comme dirait l'autre (c'est même pas une formule à moi...)

  • 0 Reco 16/04/2012 à 19:15 par pas acheteur

    HIHIHI!!!
    Je n'en peux plus! Tellement des bonnes nouvelles d'un coup!
    C'est trop, je suis ému!

  • 0 Reco 16/04/2012 à 17:58 par un espoir

    « Chacun dans son rôle, aura à coordonner ses efforts pour convaincre les pouvoirs publics que les professionnels sont capables de se prendre en main, et d’assurer EN TOUTE INTELLIGENCE ET RESPONSABILITE, l’avenir de leurs métiers ». Ça y est, je suis dans la quatrième (voire plus…) dimension.
    Cela veut-il dire que demain il reste moins d'une agence sur dix ??? que les patrons des grands groupes arrêteront leurs discours sur "il faut plus d'aide..." et en même temps "mais ma bonne dame, mon bon monsieur si c'est cher c'est la loi du marché" ?

    Rêvons quand même quelques minutes... mais n'attendons pas trop (ne pas placer la barre trop haut, c'est un peu comme si les politiques parlaient de moraliser leur "métier").

  • 1 Reco 16/04/2012 à 17:49 par Pommerol33

    Peut être mais je trouve ça bien. On voit que les mecs veulent faire avancer le schmilbluck.

  • 1 Reco 16/04/2012 à 16:37 par antoine

    "la création d’un code de déontologie, "
    ah bon? mais pour quoi faire?

    Les Ai disent toujours qu'ils sont parfaitement honnêtes et sincères! Donc ca sert a quoi? :))

    hihihihihi


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...