Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 27 octobre 2010 à 08h51

Les villes à l’heure du 2.0


Toute la ville condensée dans un téléphone?
Toute la ville condensée dans un téléphone?
Toute la ville condensée dans un téléphone? (©dr)

Les villes françaises se mettent de plus en plus au numérique. Le ministère de l’Industrie les y a d’ailleurs encouragées avec le lancement au mois d’août d’un appel à projets pilotes du programme national « très haut débit ».

(LaVieImmo.com) - Initialement prévu début octobre, la clôture de cet appel d’offre a été repoussée pour laisser aux villes le soin de peaufiner leur dossier de candidature. Cet appel « s’adresse aux collectivités territoriales en partenariat avec les opérateurs nationaux. L’Etat a prévu d’investir jusqu’à 500 000 euros par projet. Les 5 projets sélectionnés devront être représentatifs du territoire français. Le retour d’expérience de ces expérimentations, permettra de préparer le lancement du programme national « très haut débit » à l’échelon national» indique le ministère de l’Industrie. L’enjeu est en effet de taille, il vise à démocratiser et à généraliser l’utilisation du numérique et de la téléphonie mobile dans le rapport aux infrastructures locales.

L’exemple Niçois

La ville de Nice, fief du ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, est à la pointe de la technologie. Le 22 octobre, ce dernier a signé un protocole de principe « Ville durable intelligente » entre la Communauté urbaine Nice côte d’azur et France Télécom Orange. Le site de la ville indique ainsi que « ce protocole de principe engage les deux partenaires à développer sur le territoire communautaire des technologies qui permettent de superviser des paramètres environnementaux de la ville et de piloter à distance un certain nombre d’équipements. » Concrètement, il s’agissait jusqu’ici de payer des places de parking avec le téléphone portable via une application bancaire ou de récolter des horaires de bus. Mais, ici, la signature de ce protocole a une ambition « futuriste » et « durable » considérable Ainsi, « les perspectives de résultats de cette démarche « Ville durable et intelligente » sont de concourir à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) avec des gains espérés de l’ordre de 20 à 40 %, de permettre des innovations sociales, technologiques et organisationnelles pour améliorer la qualité de vie en ville. »

Les « appli iPhone » aussi dans la course

Ce type de partenariat numérique entre les collectivités et les opérateurs se développe de plus en plus. Le géant Apple l’a bien compris, et les applications de son iPhone suivent la tendance. L’application « Smartcity » promet ainsi d’avoir « la ville en poche ». Événements, lieux à proximités, infos pratiques, itinéraires, géolocalisation, commerces… la ville entière est à la portée d’un pouce. Tous les déplacements et les activités en lien avec la collectivité sont sensés être simplifiés par ce recours technologique. Le « payez mobile » qui était une opération lancée par des banques et des entreprises semble donc sur la voie de s’étendre à la vie locale et au partenariat public.

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...