Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 14 septembre 2009 à 10h20

L’hôtellerie française durement touchée par la crise


(LaVieImmo.com) - L’hôtellerie française s’est installée dans une crise englobant la quasi-totalité des segments de marché, révèle une étude de BNP Paribas Real Estate. Les résultats du premier semestre 2009 comparés au six premiers mois de 2008 font état d’une baisse du taux d’occupation, quelle que soit la catégorie analysée, mais aussi du prix moyen chambre sur les hôtels 3 et 4 étoiles. Le revenu par chambre disponible (RevPar) moyen pour l’ensemble des catégories hôtelières enregistre ainsi une baisse de 9,4 % qui s’est accélérée au cours du second trimestre, soit la plus forte contraction observée depuis les années 90.

L’hôtellerie économique parvient à tirer son épingle du jeu avec une baisse du taux d’occupation compensée par une hausse de plus de 6 % du prix moyen par chambre. Les autres catégories enregistrent en revanche des chutes de RevPar allant de 2,9 % pour les deux étoiles à 19,1 % pour l’hôtellerie 4 étoiles. La baisse de la fréquentation étrangère est l’une des principales raisons évoquées par l’étude. La fréquentation de touristes étrangers a en effet décrue de 15,5 % par rapport à la même période en 2008. Les touristes anglais, russes, espagnols et chinois sont les populations ayant le plus diminué leurs nuitées en France (- 20 %).

Paris très touché, les régions pas épargnées Le marché hôtelier parisien a été durement touché par la crise. Sur le premier semestre 2009, la capitale enregistre ainsi une diminution de 14,4 % de son RevPar par rapport à la même période un an plus tôt. Moins exposé aux flux de voyageurs internationaux, le marché hôtelier des régions a néanmoins fini par subir les effets de la crise. Le recul du RevPar a en effet atteint 6,2 % sur les six premiers mois de l’année, en dépit d’une variation du prix moyen des chambres en hausse de 1,6 %.

M.F.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...