Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 25 novembre 2010 à 17h12

L’immobilier de luxe au meilleur de sa forme


Le George V fait fi dela crise...
Le George V fait fi dela crise...
Le George V fait fi dela crise... (©dr)

La fièvre des palaces a gagné la capitale. En dépit de la crise, dont les effets continuent à frapper l’immobilier, le secteur du luxe montre sa résistance, et devient, selon Knight Frank, « le segment le plus prometteur » de l'immobilier commercial.

(LaVieImmo.com) - « Les palaces parisiens affichent des taux de fréquentation record. LeCrillon et le Bristol sont complets depuis la fin septembre. Le George V annonçait un taux de 90 % cet été et de 82 % pour le mois d’octobre. Le Plaza Athénée a connu un mois de juillet historique, inégalé depuis son ouverture en 1913 », annonce Knight Frank. Paris reste la capitale du luxe, pour les riches de tous pays, avec cette idée « qu’accéder à cette capitale du luxe, de la mode, d’un certain art de vivre, c’est signer leur ascension personnelle », indique le groupe.

3 nouveaux palaces

Et ça, le secteur de l’immobilier commercial de luxe l’a bien compris : après la réouverture récente du Royal Monceau et ses 152 chambres, trois nouveaux palaces doivent être créés : « d’ici à fin 2012, le Mandarin Oriental sur la rue saint-Honoré (1er arrondissement), le Shangri La sur l’avenue d’Iéna (16ème arrondissement) et le Majestic Peninsula sur l’avenue Kléber (16ème arrondissement) offriront près de 460 nouvelles chambres et suites, soit une augmentation de près de 35 % de la capacité d’accueil sur ce segment », selon l’expert.

Le seul ennemi du luxe : l’appréciation de l’euro face au dollar, à la livre ou au yuan, « qui risquent de pénaliser les emplettes et les séjours des ressortissants de ces pays ». En somme, rien que le « mode de vie à la française » ne puisse résoudre…

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...