Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 28 avril 2008 à 11h18

"L’immobilier et la construction ralentiront jusqu’en 2010"


(LaVieImmo.com) - L’assureur-crédit Euler Hermes SFAC a récemment prédit que la crise de l’immobilier et de la construction prendrait fin en 2009-2010. Nicolas de Buttet responsable de branche d’arbitrage BTP chez Euler Hermes SFAC revient pour Lavieimmo.com sur les perspectives du secteur en France.

Lavieimmo.com : Vous estimez que la France sortira de la crise de l’immobilier et de la construction début 2010, soit avant l’Espagne (courant 2010) mais après les Etats-Unis (2009). Pourquoi ces décalages ?

Nicolas de Buttet : Pour schématiser, on peut considérer que le marché immobilier français a commencé à se gripper au second semestre 2007, soit neuf mois environ après les premiers signes du ralentissement américain. Assez logiquement, les Etats-Unis sortiront de la crise quelques mois avant la France. Les différences de calendrier avec l’Espagne, qui seront vraisemblablement minimes, tiennent aux particularités des deux marchés. Par exemple, on a beaucoup construit en Espagne au cours des dernières années, alors que la France, elle, souffre d’un déficit de logements neufs.

Lavieimmo.com : En France, que prévoyez-vous pour 2008 et 2009 ?

Nicolas de Buttet : La baisse des permis de construire qu’on observe depuis quelques mois devrait se poursuivre cette année, et entraîner un repli des mises en chantiers de logements neufs. On considère qu’il s’écoule en moyenne un délai de dix-huit mois entre le moment où un permis est accordé celui où la construction est amorcée. Les deux années à venir devraient donc être des années de ralentissement, avec environ 400 000 logements mis en chantier en 2008 et un peu moins de 390 000 en 2009, contre 440 000 en 2007.

Lavieimmo.com : Ce ralentissement sera-t-il uniforme ou anticipez-vous des disparités entre les différentes régions ?

Nicolas de Buttet : Des disparités très fortes existent déjà, qui devraient se poursuivre voire s’accentuer au cours des prochains mois. La construction a très fortement ralenti dans certaines régions, comme dans le Nord et le Nord-est de la France, qui sont des zones de délocalisation industrielle, sans tourisme… Même chose dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où le prix du foncier a tellement progressé ces dernier temps que les programmes d’immeubles ou de maisons individuelles ont marqué le pas de manière très nette.

Lavieimmo.com : Quelles sont vos prévisions en termes de prix ?

Nicolas de Buttet : Il est assez délicat de faire des prévisions chiffrées, d’autant que le lien entre construction et prix de l’immobilier n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Par exemple, on a beaucoup construit en 2005 et 2006, et les prix n’ont pas baissé pour autant…

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...