Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 23 janvier 2012 à 16h06

Logement : Hollande abat ses cartes


François Hollande en plein discours, le 22 janvier 2012
François Hollande en plein discours, le 22 janvier 2012
François Hollande en plein discours, le 22 janvier 2012 (©dr)

Lors de son meeting de dimanche au Bourget, François Hollande s’est prononcé sur le logement. Il a notamment réaffirmé sa volonté d’encadrer les loyers, mais a aussi promis un doublement du plafond du Livret A, de même que la « mise à disposition » des terrains appartenant à l’Etat aux collectivités locales.

(LaVieImmo.com) - Prix de l’immobilier, construction, encadrement des loyers, réforme de la loi SRU… Tels sont les angles abordés par François Hollande, dans un meeting électrique au Bourget. De grandes propositions, dont la mise en œuvre devrait être précisée par le PS dans les jours qui viennent.

Libérer le foncier

Construire. C’est ce que l'on retiendra comme l’objectif numéro 1 du candidat socialiste dans son programme sur le logement. « Nous manquons de logements en France. Ils atteignent des prix insupportables, et pas simplement dans les grandes villes. Il faut donc plus de logements », a-t-il déclaré lors de ce rassemblement au Bourget. Il propose donc que l’Etat mette « immédiatement » à disposition aux collectivités locales tous ses terrains disponibles, « pour leur permettre de construire de nouveaux logements dans un délai de 5 ans ».

Le hic, « c’est que le gouvernement l’a déjà fait », rétorque dans un communiqué Benoist Apparu, secrétaire d’Etat au Logement. « Dans le cadre du programme 2008-2012 près de 55 000 logements auront été mis en chantier sur des terrains publics en cinq ans », plaide le secrétaire d’Etat.

Encadrer les loyers

Mais le meeting aura aussi été l’occasion pour François Hollande de remettre le couvert sur l’encadrement des loyers. Le gel des loyers s’appliquerait, précise-t-il, « là où les prix sont manifestement excessifs ». Une mesure phare portée par la gauche - demandée de longue date à Paris par Bertrand Delanoë -, et largement décriée par la droite. Quoi qu’il en soit, elle est officiellement désormais inscrite dans le programme du candidat PS.

Soutenir le logement social

Le leader de l'opposition s’est également exprimé sur le logement social. Celui-ci a frappé un grand coup, en souhaitant multiplier « par 5 les sanctions qui pèsent sur les communes qui bafouent la loi SRU », cette dernière imposant un quota de 20 % de logements sociaux dans les villes de plus de 5 000 habitants.

Enfin, tout en martelant qu’il faut « plus de logements sociaux », François Hollande a promis de doubler le plafond du Livret A, « afin que tous les Français par leur épargne puissent financer le logement social ». Là encore, la critique de la droite est vive : « Les seuls gagnants de cette mesure seraient les banques, et l’effet sur la production de logements sociaux serait nul », lâche Benoist Apparu.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 26/01/2012 à 01:32 par acheteur

    N'importe quoi!
    Cela devient vraiment n'importe quoi!

  • 0 Reco 25/01/2012 à 15:17 par MisterHadley

    Tu es le meilleur candidat..?

  • 0 Reco 25/01/2012 à 14:00 par Gironimo

    et alors? what is it ?

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:34 par MisterHadley

    La notion de timing étant de surcroit, quasi parfaite, vu que ça tombe pile poil avec tout ce qui se passe économiquement actuellement :

    Banques, économies, chomage, prix, pénuries, caisses publiques asséchées, etc, etc...

    Pile poil, que j'te dis... ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:30 par MisterHadley

    Quant à savoir "ce que c'est", il s'agit d'ingénierie stratégique de très haute précision, mise, et gracieusement, au service du bon peuple...

    ... le tout pour parvenir à la synthétisation la plus optimisée possible de ce qui va donc bouleverser l'avenir, ni plus, ni moins...

    Très "21 ème siècle", quoi...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:28 par MisterHadley

    PArce qu'il aura fallu la développer, la performer, la vérifier, le tout, sur plusieurs années de perfectionnement afin qu'elle puisse donc être enfin ZE solution.

    L'immobilier ne s'improvise pas...

    Loger le plus grand nombre, mieux, plus vite, qualitativement, le tout pour bien moins cher afin que celles et ceux qui sont actuellement les plus modestes, ou sont ensuite susceptible d'avoir un accident de la vie, puissent malgré tout avancer quoi qu'il arrive dans leurs objectifs de vie, et ne plus être "oubliés", sauf pendant les campagnes électorales comme c'est le cas actuellement...

    Sept ans de très dur labeur...

    Rien n'est "improvisé" à l'arrache à 89 jours des élections, quoi... ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:23 par Igloo

    Tu as le droit d'exposer tes idees, je pense même que nos argumentations enrichissent le forum.
    Il y a 2 choses qu'il faudrait clarifier.
    1- hollande n'est pas mon héros, ni sarko ni personne. Je me borne à analyser leurs propositions et leurs bilans respectif. J'exprimerai ensuite mon choix dans l'isoloir

    2- pour ma gouverne, The Solution dont tu parles, c'est quoi exactement? Et pourquoi maintenant et pas il y a 5 ans?

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:15 par MisterHadley

    Quant à tes "souvenirs", c'est un peu comme l'immobilier, ils sont défaillants...

    :D

    Sur ce... n'oublies pas : 89 jours...

  • 0 Reco 24/01/2012 à 19:13 par MisterHadley

    J'ai dit tout ça, moi, tu es sur, ou tu passes surtout par Marseille comme toujours en assayant de me faire dire ce que je dis pas..?

    Tu compares ce que tu veux si ça te chante, je m'en tape...

    L'Allemagne a dû supporter sa réunification, ce que tu "oublies" très complaisemment également dans ta comparaison...

    Mon discours, comme tu dis, n'est pas là pour te plaire.

    C'est une réalité effecive et opérationnelle, non de la simple "théorie" comme est le tiens, et c'est ce qui fait toute la différence, justement.

    Et c'est complètement que tu entraves que dalle...

    Tu en es encore à vanter des "ratio", etc, etc... sans même comprendre ne serait-ce que les vrais enjeux de l'immobilier...

    En gros, comme beaucoup, tu passes toujours à coté, quoi, donc, ne t'inquiètes pas, tu es loin d'être le seul, à commencer par ton héros qui, lui aussi, ce qui est bien plus grave, n'a rien compris aux problématiques du logement...

    Et ça, c'est inquiétant lorsque l'on prétend vouloir accéder à la plus haute fonction de l'Etat...

    Ne pas savoir de quoi l'on parle et en plus "promettre" par dessus, ça fait pas sérieux pour un sou...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 16:44 par Igloo

    Selon mes souvenirs, celui qui s'était fait "rappelé à l'ordre" comme tu dis c'était toi. Ca parait évident à la lecture de tes posts que l'on peut qualifier d'obscurs, pour le moins, ou subliminaux. Voir pathologiques, mais ce n'est plus de mon ressort.

    Ce qui est amusant c'est que tu me dis dans ton brillant discours que l'allemagne est un pays intelligent, peuplés de travailleurs et de syndicats pleins de bon sens, bref qui selon toi va bien, contrairement au notre. Je suis d'accord. Sans vouloir te heurter ou mettre l'accent sur le coté totalement contradictoire, absurde de tes posts, je te signale que ce dans ce pays, l'immo coute 3 fois moins cher qu'en France, à qualité largement supérieure, qu'il y a environs 30% de propriétaires en moins et qu'ils pratiquent le contrôle des loyers... Le contraire de ce que tu estimes être une bonne chose...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:36 par MisterHadley

    En plus, cela correspond pile poil avec la louable intention du gouvernement actuel de réintroduire la notion de l'apprentissage professionnel...

    Enfin, moi j'dis ça comme ça, quoi, hein...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:32 par MisterHadley

    Créations d'emplois...

    Chiffres d'affaires pour les employeurs qui les créeront...

    Rentrer de thunes dans les caises de la Nation...

    Consommations des emploies créés avec les revenus ainsi gagnés...

    Relance et soutient massif de l'économie ensuite à terme...

    Le tout pour, je le rappelle, loger le bon peuple à qui l'on ne "propose" que de vagues vieux trucs totalement périmés...

    Pas d'emprunt nécessaire pour lui...

    Donc pas d'apport non plus...

    La base de revenus retenue pour ZE solution est tout simplement le SMIC réactualisé au 1er janvier 2012, soit net, mensuel, sur une base de 35 heures hebdomadaire : 1096.94€ par mois...

    Alors, "igloo"... je te laisse imaginer ce que je pense très sincèrement de ton "ratio" obsolète qui, pour moi, n'a plus cours du tout...

    ... et qui va devoir sérieusement s'accrocher à son "réenchantement" ensuite...

    89 jours...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:25 par MisterHadley

    Et pour la sustenter, cette IMMEEEEEEEEnse demande, à ton avis, ça va donner quoi...!?

    Du chiffre..!

    Non pas d'affaires, mais en terme d'économie bien réelle puisque cela va la renforcer afin qu'elle accentue ensuite son essort..!

    Voila pourquoi les promoteurs seront plus que ravis de ZE solution...

    Et vu que c'est aussi valable dans l'ancien, pas la peine d'attendre cinq ans pour voir poindre le début du commencement d'un "nouveau logement"...

    Ce n'est donc pas la peine de révêr faire mieux à 89 jours de l'élection alors que la "concurrence" et leurs splendides équipes de campagnards n'ont donc rien de chez rien à "proposer" d'autres au bon peuple que des "nouvelles" solutions historiquement inefficaces...

    Eh oui...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:14 par MisterHadley

    La demande est IMEEEEEEEENSE..!

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:12 par MisterHadley

    Quant à "m'accrocher"...

    Ha ha ha ha ha...

    J'te l'remet vite fait, vu que tu fais "comme si"... ;)

    ZE solution arrive...

    Tremblez..! :D

    Pour les "djeuns" ou les pas djeuns du tout...

    Pour les "célibataires", ou les divorcé(e)s, sépar(e)s qui n'osent pas l'avouer en préférant se qualifier de "célibataires"... ;)

    Pour les familles monoparentales...

    Pour les "pauvres", pour les "classes moyennes" vraiment moyennes qui en ont réellement besoin...

    Dans le neuf, dans l'ancien...

    Sans "apport", sans même un, ou plusieurs, emprunt(s)...

    Pour les "actifs", pour celles et ceux qui sont privé(e)s d'emplois...

    ZE solution va mettre tout l'monde d'accord...

    2012...

    Tremblez, que j'vous dis, parce qu'il y en a un très gros paquet qui vont l'avoir très grave au travers d'la gorge ensuite..!

    Alors, igloo, inquiètes toi donc plus pour toi, moi, ça ne peut qu'aller...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:08 par MisterHadley

    Igloo, tu ne vas recommencer comme l'année dernière, tu t'es fait assez rappelé à l'ordre, tu ne trouves pas..?

    Mais si ça peut te soulager, laches toi autant que tu veux, perso, j'm'en tyamponne complètement, ce n'est pas ton cirque habituel qui changera les énormités monstrueuses sorties par ton héros, donc...

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 15:06 par MisterHadley

    Sept ans de travail acharné, par contre, est beaucoup plus réel et efficace qu'un "smiley"...

    Mais tu ne peux pas le savoir, évidemment, donc...

    Pour ce qui est des comparaisons avec d'autres pays, libre à toi de comparer ce qui ne peut l'être si ça t'amuse, pourquoi pas...

    En Allemagne, par exemple, et puisque tu compares l'imcompparable, hein...

    Le régime du chomage n'a strictement rien à voir avec le nôtre...

    LEs Allemands acceptent eux mêmes et sans rechigner à baisser leurs salaires dès que l'économie commence à décliner...

    Les syndicats sont intellignets et ne plombent pas eux-mêmes une reprise de leur entreprise lorsque celle-ci plonge...

    Les Allemands reprennent une activité plutôt que de se la couler douce sur deniers publics, même s'ils ne gagnent qu'un unique euro de l'heure...

    Etc, etc...

    Tu as bien fait de comparer ce qui ne peut donc l'être, là, c'est sûr...

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 14:56 par Igloo

    Je pense de mon coté que "l'étroitesse d'esprit du siècle dernier" consiste à penser que quand l'immo va (lire : monte) tout va. totalement à coté de la plaque depuis bien longtemps, mais à un point qui fait un peu peur. Penser que l'immo haut nous a sauvé de la faillite est juste un contresens total. C'est en fait le contraire. A ce propos, tu devrais regarder les situations respectives (immo et éco) de la Grèce et de la Suisse, la suède ou l'allemagne par ex, tu verras qu'il y a qq chose d'assez évident qui se dégage des chiffres. mais bon c'est sur, un smiley y'a rien de tel pour argumenter, hein :D

    Mon "tralala" semble être partagé par pas mal d'acteurs de l'économie, de la politique, de la finance et même de l'immo (à par century 21, qui à tj eu le sens de l'humour, tous les acteurs du marché prévoient et souhaitent une baisse et militent pour). Les jeux sont fais.

    J'ai l'impression que lorsque j'ai parlé d'achat à tout prix, même dans les endroits les plus pourries, tu as du te sentir un peu concerné. Grigny, j'suis sur que tu la kiff à donf keum.

    J'ai peur que tu représentes l'archétype de l'acheteur à la noix qui a pensé faire l'achat du siècle, en croyant dur comme fer que l'immo "ça peut que monter", même dans la zone. Faux. L'immo est un marché qui, comme tous les marchés, monte et descend. Accroches ta ceinture, puisque vu où on en est au niveau du ration prix/pouvoir d'achat des acheteurs, le chute s'annonce raide.

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 14:46 par MisterHadley

    Lorsque les équipes de campagnards auront compris d'elles-mêmes pourquoi leurs "solutions" sont foireuses, déjà, un sacré chemin aura été fait...

    Lorsqu'elles auront ensuite compris pourquoi il ne faut pas de "logements sociaux", ce deuxième pas vers la raiosn fera par définition avancer les choses...

    Il aura toujours été ainsi que c'est à l'Homme de s'adapter à l'immobilier...

    Et les "candidats" actuels ne promettent encore et toujours qu'à l'Homme de continuer stérilement à devoir, quoi qu'il arrive, s'adapter à l'immobilier, à l'économie, etc, etc...

    Whaoo...

    Ca, c'est du "progrès", c'est un sacré "changement", là, c'est sûr..!

    Sauf que c'est l'inverse qu'il est nécessaire d'obtenir maintenant...

    C'est à l'immobilier, et à l'économie, de s'adapter à l'Homme...

    Quand ces messieurs dames auront compris ça d'eux (elles) mêmes, là, ce sera presque aussi glamour qu'un des petits pas bootsé d'une certaine personne qui ne peut que se reconnaitre...

    ;)

    A 89 jours de l'élection, malheureusement, aucun des candidats actuels ne l'aura compris...

    Et ça, c'est un vrai drame.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 14:15 par MisterHadley

    En tout cas, ce qui est complètement rassurant dans toutes ces bétises, c'est donc (malheureusement) la psychorigidité ambiante de toute celles et ceux qui la ramène sur l'immobilier, c'est à dire, ils n'ont donc, encore et toujours qu'une unique et seule façon de "penser", qui s'avère donc totalement dépassée...

    Ce qui explique que la crise, non pas de l'immobilier puisqu'il n'y en a pas, mais du LOGEMENT, ce qui n'est pas du tout la même chose, ne serait donc pas prête de se résoudre à ce rythme-là...

    Et prétendre se faire élire avec cette façon de "penser" là, c'est inquiétant...

    Comment "parler d'avenir et de changement" lorsque l'on est donc englué avec une étroitesse d'esprit du siècle dernier, le tout saupoudrée par des mesures "nouvelles" historiquement inefficaces...

  • 0 Reco 24/01/2012 à 14:11 par MisterHadley

    C'est bien pour ça que tous, je dis bien tous, les écueils habituels n'existent plus...

    La "mobilité", et tout ton tralala aussi, biensur...

    Entre parenthèse, "bloquer les loyers", si cela était de plus possible, ce qui ne l'est pas, ne voudrait pas dire baisse des loyers...

    Quelqu'un qui ne peut déjà pas se loger actuellement, tu peux lui "bloquer les loyers" même pendant dix ans, il ne pourra pas plus se loger, ni plus ni moins.

    Pour la théorie fumeuse sur ce que serait d'après toi des prix haut pour léconomie, à savoir un drame absolu, dis-toi bien que si tu ne parles pas le Grec actuellement, c'est justement grâce à l'immobilier qui n'a pas plongé.

    Sur quoi sont prises les garanties au plus haut niveau de la finance, d'après toi, hum..?

    Sur quoi sont garantis tes "placements" financiers..?

    Etc, etc...

    J'veux bien que nous extrapolions sur de purs fantasmes, mais ce n'est pas ce que j'appelle la réalité concrète et quotidienne, hein...

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 14:02 par Hollandissime

    Igloo:
    Nous sommes tous deux d'accord.
    Il faut offrir le plus de biens possible à la location.
    Plus d'offre fera baisser les prix.
    Aussi faut-il inciter les investisseurs à construire.
    Or en bloquant les loyers, Hollande les décourage.
    Je le répète, ce n'est pas la bonne solution.
    C'est même la plus mauvaise!
    Réfléchissons bien avant de voter à la présidentielle.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:57 par Igloo

    Pas si simple MH. L'immo haut, que nous connaissons aujourd'hui, est simplement la pire chose qui puis être pour l'économie d'un pays. Par exemple vous soulignez à juste titre le problème chronique du chômage en France; de nombreuse études, depuis les années 70 (1ere crise du pétrole) démontrent que le taux de chômeurs est plus important chez les propriétaires que chez les locataires; ces derniers, plus mobiles, peuvent rebondir ailleurs. On peut aussi citer le fait que l'immo haut handicape souvent les enfants dans leur scolarité (un bien trop petit, faute de mieux, implique moins de tranquillité (proximité), pour travailler). Là encore, on voit qu'il faut agir sur les prix. Je ne parle même pas des gens trop endettés qui ne participent de fait plus à l'économie du pays.

    Il faut sortir du dogmatisme droite/gauche et voir où se trouve les bonnes idées. Mais comme je l'ai dit, on peut noter que tous les candidats, même Beyrou, alignent des mesures pro-baissières pour l'immo. c'est déjà rassurant. En ce qui concerne l'immo, et donc en ce qui concerne ce site, il semblerait que le choix ait été fait (seules changent les modalités).

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:53 par Hollandissime

    Le problème et j'en reviens à notre sujet MH c'est que justement en bloquant les loyers en zones tendues, Hollande va faire déserter tous les investisseurs (gros et petits) de l'immobilier dans ces mêmes zones.
    Donc, certes, les loyers seront moins chers mais avec la fuite des investisseurs on n'en aura pas davantage.
    Résultat: plus de pouvoir d'achat pour les locataires.
    Moins de pouvoir d'achat pour les bailleurs.
    La prime à ceux qui n'ont pas investi.
    Ce qui rejoint le reste du discours de Hollande et son haro sur la finance.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:27 par MisterHadley

    Le chomage ne se résolvera JAMAIS sans solutions pérennes de logements.

    Le chomage impactant de façon directe l'économie, l'économie ne repartira JAMAIS sans solutions immobilières pérennes et efficientes...

    Celui ou celle qui "contrôle" l'immobilier, fera donc la pluie et le beau temps.

    Tout est lié à l'immobilier...

    ;)

  • 1 Reco 24/01/2012 à 13:22 par MisterHadley

    Un exemple tout bête, parmis tellement d'autres :

    Prenons une personne privée d'emploi...

    ... qui a donc besoin, comme ABSOLUMENT TOUT LE MONDE la NECESSITE de se loger...

    Pas de revenus... puisque pas d'emploi...

    Evidemment, pour en trouver un, cette personne ne va pas aller "vivre" à trifouillis les oies sur verts paturages, mais dans une zone forcément tendue, où elle aura bien plus de "chances" d'en trouver, n'est-ce pas..?

    Pas de revenus...

    Zone tendue...

    Franchement, ça va lui faire une très belle jambe, les "propositions" du "candidat" François H.

    "bloquer" les loyers, quand on ne peut déjà pas se loger, la belle affaire..!

    Attendre cinq ans d'éventuelles constructions de "logements sociaux" après la "libéralisation de terrains publics" et la nébuleuse opaque que cela implique, là encore, ça va lui faire une autre très belle jambe, à cette personne privée d'emploi en zone tendue...

    Et à part se mettre ensuite en short, sa vie sera toujours stoppée en plein vol, avec ces "nouvelles" proposition du normal.

    Soyons sérieux, il est plus que temps, maintenant.

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:15 par MisterHadley

    Si on doit lister tous les écueils habituels, et qu'on les met ensuite face à face avec le "projet" du normal, croyez vous donc que ce "projet"-là y répondra objectivement..?

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:12 par MisterHadley

    Laisses le dans son réenchantement, et y croire si ça lui fait zizir, c'est son droit après tout...

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:11 par MisterHadley

    Pensez vous que personne seule, aura également cette supposée interrogation..?

    Si celle-ci a déjà la chance d'avoir un boulot, à plein temps et en CDI, déjà, c'est depuis des années pour elle le parcours du combattant pour ne serait-ce que se trouver une "studette"...

    Faudrait arrêter de "vivre" dans la théorie et se recentrer dans la réalité bien concrète et quotidienne, non..?

    A moins de ne vouloir être que "réenchantés"...

    :D

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:09 par Hollandissime

    Le bon peuple comme vous dites, vote pour celui qui les embobine le plus avec ses promesses
    Non pour celui qui fait ce qui fera ce qu'il y a de mieux pour eux.
    Ce que je reproche surtout à Hollande que je ne prends pas pour un imbécile est de promettre des choses qu'il sait dangereuses mais à qui il devra son élection.
    Pour moi, il est d'une malhonnêteté sans nom.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:07 par MisterHadley

    L'objectif à atteindre n'est évidemment pas celui-ci.

    Pensez vous qu'une famille, quelque soit sa composition, qui n'a tout simplement aucun toit sur la tête, se soucie réellement de savoir s'il vaut mieux acheter à Paris la snobinarde ou en province pour une prétendue meilleure qualité de vie prétendument offerte par le secteur privé..?

    J'ai plus qu'un très gros doute là dessus.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:05 par MisterHadley

    Le bon peuple est libre de décider de ce qu'il veut et voudrait, non..?

    Pourquoi Paris la snobinarde ou la province..?

    Pourquoi acheter ou louer..?

    Etc, etc...

    Vachement sectaire, tout ça...

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:03 par MisterHadley

    Ce que vous pouvez être sectaire, quand même, hein...

    Laissez donc le bon peuple décider de lui-même ce qui est le mieux pour lui...

  • 0 Reco 24/01/2012 à 13:02 par Hollandissime

    J'ajoute qu'heureusement de plus en plus d'entreprises du secteur privé gagne la province pour justement offrir une meilleure qualité de vie à ses employés.
    et je ne peux qu'y souscrire et les féliciter.
    Quantité d'autres villes de province sont tellement plus agréables que les villes de la banlieue parisienne.
    Franchement, si nous avions vraiment un état intelligent, au lieu de vouloir bloquer les loyers à Paris, il ferait beaucoup mieux de donner des aides aux entreprises pour s'installer en province.
    Mais nous avons la droite la plus bête du monde et la Gauche la plus doctrinale d'Europe.
    Pauvre France!

  • 0 Reco 24/01/2012 à 12:56 par Hollandissime

    Tout à fait de votre avis Igloo.
    Mieux vaut abandonner aujourd'hui le projet d'acheter.
    Reste que si plus personne n'achète mais que tout le monde veuille louer, il se posera inévitablement le problème de la pénurie de logements qui, quoiqu'on en dise (dans un précédent post, j'ai déjà fait un copie:collé d'un article qui met fin à cette fausse rumeur) est une réalité.
    Aussi, il me semble que Hollande va droit dans le mur en voulant bloquer les loyers et en décourageant ainsi l'investissement de petits bailleurs qui auraient peut-être trouver intéressant d'acheter pour louer et ainsi se constituer une épargne pour agrémenter leur retraite.
    Je vous rejoins aussi sur le fait que j'ai toujours trouvé les aides notamment le scellier particulièrement mauvaises.
    Mais entre aider les propriétaires par des avantages fiscaux et leur mettre des bâtons dans les roues en bloquant les loyers, il y a un monde.
    Franchement de vous à moi, je vais avoir le coeur en berne en votant en mai pour Sarkozy, mais le projet de Hollande est tellement pire pour la France.
    En ce qui concerne ce que vous dites sur l'emplacement d'uhn bien immobilier, je suis tout à fait d'accord avec vous comme des milliers de Français.
    reste justement que les bons emplacements sont assez rares, surtout en région parisienne où la plupart des banlieues se suivent et se ressemblent avec un point commun: des transports agonisants, de la délinquance, des lycées de plus en plus à la dérive, un paysage urbain qui ne cesse de se dégrader.
    Aussi la plupart préfèrent habiter Paris car, oui, il y a des coins vraiment sympa (ds parcs pour les enfants ( Luxembourg, Monceau, Buttes Chaumont) des métros qui passent toutes les 2 minutes, des cafés, des restaurants, des cinémas.
    Mais l'offre est réduite.
    Et ce n'est pas en bloquant les loyers que l'offre , comme par enchantement, va se débloquer.
    Cette mesure n'est que démagogique. Hollande le sait bien mais ce qu'il veut, c'est avant tout séduire pour gagner.

  • 2 Reco 24/01/2012 à 12:36 par Igloo

    @Hollande : on se rejoint sur le fait qu’acheter n'est pas forcément la panacée, et qu'avant d’arbitrer en faveur d'un achat ou d'une location il faut bien prendre le temps de réfléchir.
    Acheter revient forcément plus cher que d'être locataire. C'est pour ça que la France ne comptait pas tellement de propriétaires même dans les années 90, alors que les prix étaient au plus bas. c'est aussi pourquoi, dans la plupart des pays qui résistent bien à la crise, il y a relativement peu de propriétaires (suisse, allemagne par ex). Une des critiques majeure que je ferais au bilan NS et prè-NS sont les aides financières, mauvaises par nature, qui ont juste réussi à allumer un incendie: il fallait être propriétaire, qq soit le prix. Résultat : des prix devenus bien trop haut comparé à la valeur d'usage d'une habitation.

    Acheter ou louer importe peu. Il faut d'abord choisir un logement qui corresponde à ses besoins objectifs : emplacement, distance par rapport au lieu de travail, qualité de l’environnement, voisinage, surface, qualités des écoles si enfants, soins, etc. Oublier ces critères est suicidaire sur le long terme. Après, si les revenus le permettent, si les prix le justifient, si l'on est sur de ne pas avoir a bouger avant 7-10 ans (minorité des cas en réalité) et si les critères mentionnés sont respectés, il peut être judicieux de réfléchir à l'achat. Acheter à n'importe quel prix, n'importe où est une hérésie.

    Si je devais conseiller qq, je pense que j'orienterai vers une location aujourd'hui. Les prix sont bien trop hauts, les perceptives économiques bien trop mauvaises, les besoins de garder des liquidités et de la mobilité bien trop hauts. Les hausses des dépenses courantes à venir (énergie, soins, éducation, impôts en particulier sur le foncier), l'inflation des prix mais pas des salaires, la baisse inévitable des prix de l'immo justifient de se tenir à l'écart de l'achat. Largement.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 11:36 par MisterHadley

    ZE solution...

    Les promoteurs en seront ravis...

    Le bon peuple, surout, le sera encore bien plus...

    Quant aux finances de la Nation, jackpot...

    89 jours...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 11:34 par MisterHadley

    Ca m'fait marrer, les commentaires des "spécialistes"...

    C'est périmé, tout ça...

    Too late, quoi.

    Tous, et j'insiste bien sur le mot TOUS, vos "arguments" ne tiennent définitivement plus la route.

    Terminé, tout ça.

    89 jours...

    ;)

  • 0 Reco 24/01/2012 à 11:25 par Hollandissime

    Vous oubliez une chose Héhé, tout le monde n'a pas forcément envie d'acheter.
    Pas envie de se mettre même un minimum de dette sur le dos
    Pas envie de payer les ravalements, les rénovations d'ascenseurs et autres joyeusetés de la vie en copropriété.
    Pas envie de payer des frais de notaire et de banque à fond perdu car la famille peut s'agrandir ou se réduire (divorce).
    Pas envie de payer des taxes foncières.
    Acheter même si cela baissait, ce serait se mettre un certain nombre de fils à la patte.
    Oui, je sais la liberté n'a pas de prix mais l'immo, lui a un prix.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 11:11 par hé-hé

    c'est rigolo combien de posts parlent de l'investissement locatif privé et que c'est en train de se casser la gueule. Mais tant mieux ! Un logement c'est fait pour y vivre et pas pour en bénéficier de fruits locatifs et excessif en ne faisant rien dans la vie. Et tant mieux que c'est devenu inintéressant, vendez vite leur biens à ceux qui en ont besoin réellement et aller BOSSER bon sang au lieu de ne rien foutre et vivre au crochet des pauvres travailleurs

  • 1 Reco 24/01/2012 à 11:03 par Hollandissime

    @Igloo
    tout à fait d'accord avec toi:
    "la caricature, cela marche pour un temps court";

    C'est pour cette raison d'ailleurs que j'ai arrêté.
    En revanche, je tiens à te rassurer, je ne suis ni de près, ni de loin affilié à une AI.
    Simplement j'ai pris conscience cette année que la France allait de plus en plus mal.
    Et me remets à m'intéresser à la politique.
    Non pas pour choisir le meilleur candidat (j'ai arrêté d'être naïf) mais le moins mauvais.
    Et pour le moment, je les passe au crible.
    Comme le ferait tout bon citoyen avant de remettre son bulletin dans l'urne.
    Comme je pense que tu le fais aussi Igloo.
    Aussi ai-je écouté avec grande attention le discours de Hollande dimanche.
    Un excellent orateur et assez sympathique.
    Son seul défaut sont ses idées.
    Et pas seulement sur l'immo.
    Faire de la finance un bouc-émisaire est plaisant aux oreilles mais tellement stupide dans le contexte mondial où la France évolue (à moins de faire comme Cuba un temps et de se couper du monde)
    Dire que plus un seul jeune ne sortira sans une formation est tout aussi stupide. Aller voir dans les lycées tout ceux qui ne veulent pas travailler et surtout faire d'effort tellement ils se saoulent, de tv, de jeux vidéo, de téléphones portables, sans que jamais les parents ne mettent de barrières. Aussi n'ont-ils plus d'attention pour rien. Et surtout gâtés pourris par les parents, comment alors le faire venir le goût de l'effort?
    Mais non Hollande a réponse à tout!
    De toute manière il prône l'égalité.
    Plus besoin de s'échiner à travailler pour tenter de gagner plus.
    Il le résout en piquant à ceux qui ont en travaillant à ceux qui n'ont pas parce qu'ils n'ont fait et ne font aucun effort.
    Nivellement par le bas!
    Quant à l'immobilier, j'ai déjà dit ce que j'en pensais.
    Pour répondre au prétendu Batman et à ses propos vaseux, je l'invite à suivre comme moi la campagne et de voter en connaissance de cause, non pour ses intérêts particuliers mais pour l'intérêt du plus grand nombre.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:48 par Faut vite que je vote Sarko

    Pas de déficits abyssaux (juste 600 milliards de plus en 5 ans), de crise du logement digne de l'hiver 54 ou de prix inaccessible pour les jeunes, de chômage massif.

    Oh wait...

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:40 par Igloo

    Au fait, tu listes en premier, dans ta liste des secteur "sinistrés" si l'immo baisse des AI. T'es AI? Ca expliquerait l'aspect partisan et caricatural de tes posts. Fallait le dire, au lieu de prendre un pseudo bien lourd et, pendant les 4-5 premières semaines de ta présence sur le site, te faire passer pour un supporteur benêt de Hollande. Parce que ça, c'était de la "stratégie" mec...

    Autrement, reprend mes posts : contrairement à toi, je me contente de noter que les 2 candidats ont des propositions pro-baissières dans leurs mesures, en ce qui concerne l'immo. Sans prendre parti pour l'un ou caricaturant l'autre. Essais d'être un peu plus neutre dans tes interventions, après on pourra argumenter de façon cohérente. Jusqu'ici tu es dans l'outrance, ce qui à mon avis est contre productif pour tes idées. La caricature ça marche un temps, court.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:40 par BatmanRobbins

    C'est quoi ce faux prophète Hollandissime ? "j'aurais prévenu" t'aura prévenu quoi, dugenou, la fin du monde en 2012 ?

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:36 par Hollandissime

    Je ne perds aucunement mon sang froid.
    De toute façon, comme je l'ai écrit, si les Français veulent accroître les problèmes de la France et la diriger vers la banqueroute, libres à eux de voter Hollande.
    Il n'y a pas que la France dans le monde.
    Je sais vivre avec peu. Et j'ai surtout la chance (bien que je me la suis faite) d'avoir un toit et peu de risque de me retrouver au chômage.
    de toute façon, je sais vivre avec peu.
    Alors si les Français veulent la ruine de la France avec l'aggravation du chômage et de plus en plus de difficultés pour se loger, libre à eux.
    Ils n'auront que ce qu'ils méritent.
    Simplement, j'aurais prévenu.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:27 par Igloo

    Hollando, keep it cool man, tu pers ton sang froid et tu deviens déplaisant dans tes posts.

  • 1 Reco 24/01/2012 à 10:19 par Hollandissime

    @UFA,
    Pensez un plus à long terme!
    Et davantage en remontant l'histoire.
    Le déficit de logement est du en bonne part au blocage des loyers entre 1914 et 1948 et entre 1982 et 1988.
    Bloquer les loyers, c'est découragé les investisseurs (gros et petits). Et à court terme c'est arrêter la construction.
    Non seulement c'est mettre à mal l'offre de logement.
    Mais c'est aussi sinistré tout le secteur du bâtiment et pas seulement les AI mais aussi les maçons, les peintres, les électriciens etc)
    Bloquer les loyers et donc décourager l'investissement fera grossir les bataillons de chômeurs.
    Est-c cela que veut la gauche?
    Apparemment oui.
    Pour se faire élire en tenant un discours démago, le capitaine de pédalo va nous conduire tout droit à la faillite.
    Mais bon, si c'est ce que veulent les Français.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 10:02 par UFFA92

    Je ne sais pas si les socialistes arriveraient à résoudre le problème du logement en France mais il est évident que l'UMP, qui gouverne depuis 10 ans, y a échoué. Augmentation des prix de l'immobilier de plus de 100 %, les loyers ont augmenté plus que l'inflation, et on nous dit que la France manque toujours de logements. Sans compter que cette dernière décennie les aides en tous genres (PTZ, Scellier, etc.), qui ont contribué à l'augmentation des prix, ont également aggravé la dette de la France. Un candidat qui voudrait agir sur l'offre et non pas sur la demande (en "solvabilisant" artificiellement les acheteurs) celà mérite attention. Bien sûr la majorité et les professionnels de l'immobillier vont venir nous exposer que ces projets ne sont pas réalisables mais que vaut la paroles de gens qui ont échoué sur le logement ?

  • 1 Reco 24/01/2012 à 10:01 par Hollandissime

    @IGloo votre post est aussi stupide que les propositions du candidat Hollande.
    Que l'immobilier en RP devienne raisonnable, je pense que ce n'est que du bon sens. Cependant les moyens d'y arriver ne sont certainement pas ceux que vous prôner, ni celui de notre capitaine de pédalo!
    Pour faire baisser l'immobilier, il faut une offre de logements abondante.
    Or n bloquant les loyers, Hollande va surtout faire fuir les investisseurs.
    Donc nombre de programmes immobiliers qui ne verront jamais le jour comme pendant la période 82/86 avec la loi Quillot (voir mon post ci-dessous)
    Pénurie de plus en plus accrue (une loi démographique vérifiée par les économistes montre que les populations sont de plus en plus urbaines)
    Moralité: le capitaine de pédalo (merci Jean-Luc de l'avoir si bien nommé!) laissera dans 5 ans une situation encore plus catastrophique au niveau du logement dans les grandes villes que celle qu'on connait actuellement.
    Faut-il être stupide!

  • 0 Reco 24/01/2012 à 09:47 par Igloo

    C'est marrant, à les voir s’époumoner sur ce tread, MH et Hollando ressemblent aux Shadoks qui pompent, qui pompent,... Une volée de posts plus ridicules les uns que les autres, annonçant l'apocalypse immobilier, les gens à la rue,.... L'encadrement des loyers, cette horreur communiste, une "atteinte aux libertés" (sic), la fin du monde. Alors que cette mesure est appliquée par le pays le plus puissant d'europe, l'Allemagne, qui a compris que l'immobilier trop haut était un cancer économique pour un pays.
    Le seul risque d'apocalypse était les hausse déconnectées des fondamentaux économiques (revenus des français), se poursuive, que l'immo reste trop haut, en piégeant le pouvoir d'achat des ménages pour de longues années de la façon la plus stérile et improductive (pour ne pas dire absurde du point de vu microéconomique, de la situation quotidienne des ménages endentés) . La seule atteinte aux libertés (se loger, le dynamisme géographique) aurait été de ne rien faire.
    Même si vos capacités shadokiennes (si, si le mot existe) ne vous permettent pas de le voir, la baisse de l'immo est une excellente nouvelle pour tout le monde, vous y compris. Ces mesures, en réalités toutes les mesures annoncées par les 2 candidats principaux, et qui sont inévitables au regard de la situation économique, conjuguées à la réalité financière du pays, vont permettre une baisse saine, et probablement assez longue, 4-5 ans, de l'immo et relancer le dynamisme éco du pays. Les politiques l'ont bien compris, à commencer par Sarkozy, vous verrez, un jour vous verrez aussi la lumière. Même à Grigny MH! Ha ha ha!.

  • 0 Reco 24/01/2012 à 09:32 par marc19

    Des loyers bloqués qui sont en moyenne aujourd'hui autour de 3 % de rentabilité brute sur Paris.................... .........c'est purement kamikaze................. .avec , en plus des charges en augmentation .
    C'est la fin annoncée de l'investissement locatif privé ..................en zone tendue .

  • 1 Reco 24/01/2012 à 09:05 par marius27

    donnez l exemple les socialistyes donnez vos residences secondaires sisisis

  • 0 Reco 23/01/2012 à 22:16 par Hollandissime

    Hollande ou le retour des années 80 et leurs conséquences nuisibles
    "Loi Quillot votée en 1982: grâce au PS :particularités et inconvénients

    La loi Quillot a aussi eu pour particularités de :

    Protéger les locataires dans un contexte de crise (contre-choc pétrolier, inflation…)
    Réinstaurer un contrôle des loyers afin de protéger les locataires contre les loyers jugés excessifs
    Rendre plus difficile l'expulsion des locataires même en cas de défaut de paiement
    Autant de mesures qui ont eu, à l’époque de leur mise en œuvre (de 1982 à 1986), pour inconvénients d’entraîner :

    Une chute brutale des constructions de logements locatifs privés
    Une grande réticence des propriétaires à louer aux plus pauvres pour se protéger des mauvais payeurs"

    Hollande ne fait que reprendre des idées du PS des années 80 qui n'ont jamais marché.
    Aurai-t-il une mémoire de poisson rouge?

  • 0 Reco 23/01/2012 à 20:55 par MisterHadley

    Le "blocage" des "loyers", comme toute atteinte aux libertés, est une bourde électorale sans nom...

    :D

    Prétendre augmenter le plafond du Livret A pour "permettre à tous les Français de financer le logement social", c'est sacrément gonflé, version "foutage de gu..le", ce n'est pas aux Français de remettre une fois de plus la main à la popoche pour financer, surtout en plus des inévitables augmentations d'impositions qu'il va y avoir pour financer son "programme"...

    Faire du "logement social" est une autre erreur monumentale, il y en a déjà bien assez, et vu les dérives qui, très curieusement sont passées sous silence, alors qu'elles perdurent, franchement... c'est du grand n'importe quoi.

    Ce sont des logements, qu'il faut, pas des "logements sociaux"...

    Quant au leurre grossier de la prétendue "libéralisation des terrains publics", quelle bétise..!

    Ce n'est pas en libérant simplement des "terrains publics" que des logements se construiront ensuite dessus..!

    Faute de promoteurs, fautes de financements, faute de "rentabilité" vu qu'il se tire une balle dans le pied lui-même en annoçant justement qu'il prétendrait "bloquer les loyers"..!

    C'est d'une rare incohérence et d'une méconnaissance totale de la problématique du logement en France..!

    Ce doit être ça, le "réenchantement", j'imagine...

  • 0 Reco 23/01/2012 à 19:49 par Hollandissime

    Le blocage des loyers à Paris et Rp aboutira, certes, à ce que les locataires soient plus solvables.
    Mais ils ne procurera pas des logements pour autant puisque pour cela il faut bâtir. Et cela m'étonnerait que dans un pareil contexte les particuliers prennent le risque d'investir pour louer.
    Que croyez-vous qu'il va arriver?
    Pour le moment, les bailleurs sélectionnent surtout les locataires ayant un revenu suffisant.
    Si les loyers baissent, ils seront tous plus solvables.
    Et ce qui fera la différence c'est le dossier.
    Seuls les cdi seront servi. Et encore....
    Avec des garanties béton!
    Ou bien sûr les fonctionnaires.
    Cela ne résoudra absolument rien!
    Les seuls à pleurer seront les petits bailleurs de Paris et de la RP qui ont investi depuis cinq ans dans l'immobilier.
    Quant aux caisses de l'Etat avec la baisse des volumes de vente dans le neuf, la baisse inévitable des prix, elles seront encore plus désespérement vides.

    Un beau gâchis que la gauche que la gauche nous propose. Ce ne sera pas gagnant/gagnant comme dans toutes bonnes négociations!

    Mais perdant/ perdants!
    Touché, coulé!
    Merci le capitaine de pédalo.
    Pire que celui de Costa croisière!

  • 0 Reco 23/01/2012 à 18:10 par MisterHadley

    Un chouia d'patience, l'tomi...

    Moins d'cent jours...

    ;)

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:46 par Hollandissime

    @Cube, à Paris, si vous prenez un vieux PAP et regarder le prix des locations d'il y a dix ans auxquels vous ajoutez l'inflation des prix à la consommation, vous verrez cube que les prix des loyers ont évolués en parallèle avec l'inflation.
    En revanche les prix de la taxe foncière ont bondi.
    Sans compter pour les copropriétés, la rénovation des ascenseurs imposée par le gouvernement, le changement des fenêtres double-vitrage demandés par les locataires!

    Et je ne parle pas des pressions de la vielle pour imposer le ravalement des façades!

    N'oublions pas non plus qu'à Paris les loyers semblent chers bien, les locataires sont extrêmement exigeants.
    Remarquez, c'est normal.
    Mais franchement avec ce blocage des loyers (l'hisoire nous prouve que c'est une hérésie) ils loueront certes moins chers mais là aussi ils en auront pour leur argent!
    Les propriétaires, en effet, se donneront beaucoup moins de peine pour que leur appartements soient propres ou rénovés. De toute façon, il y aura pléthore de demandes.

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:33 par cube

    @Hollandissime : Sur ce coup, oui, hors France il y a de belle opportunités. Certaines régions d'Allemagne (Basse Saxe par exemple) sont également des placements qui pourraient se révéler intéressant, si le solde migratoire est positif (point à vérifier lors de l'achat). Mais encore faut il pour que ce soit intéressant, être propriétaire de sa résidence principale, sinon, a nouveau, on retombe dans le travers du post précédant...

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:29 par cube

    @Hollandissime : oui si tu parles de blocage (au sens de gel), en faisant en sorte que le loyer ne suive plus l'inflation durant plusieurs années.
    Dans certaines villes, et en gros, cela doit se limiter à l'heure actuelle a Paris, Boulogne, Neuilly et deux ou trois autres villes du 92 dans l'esprit d'Hollande & Co (ne pas oublier où vivent ces gens là...), un gel sur un ou deux an des loyers ne se verrait presque pas sur le pouvoir d'achat : quand tu dois payer plus de 1300€ HC pour un 3 pièce de 60m2 en petite couronne, c'est de toute façon déjà tellement élevé... C'est donc là une mesurette, mais qui peut avoir un petit effet psychologique sur les petits investisseurs, pour les pousser à revendre plus vite que prévu pour récupérer des liquidités, la rentabilité baissant encore un peu.

    De toute façon, le loyer est déjà encadré par la loi, et c'est déjà très contraignant. L'attractivité de l'investissement immobilier locatif est, et reste, un leurre pour petits investisseurs, qui se font plumer par les gros (ceux qui revendent par tranche leurs anciennes barres actuellement, type Locare) et qui font le bonheur des banquiers, sa rentabilité étant effective à partir d'un grands nombres d'appartements. Pour qui n'a pas les moyens d'acheter un petit immeuble, il vaut mieux oublier ce placement. Ceci vaut pratiquement pour toutes les villes de France, et en particulier pour la région parisienne.
    Le plus triste, ce sont ceux qui se font avoir en achetant en province pour louer, tout en restant locataire en Ile de France : ils sont alors coincés dans un studio pour au moins 15 ans...

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:19 par Hollandissime

    En effet, cube, "courage, fuyons!" hors de Paris.
    Il faut investir ailleurs et je ne pense pas à la France.
    Bruxelles est à une heure trente de Paris et la rentabilité est nettement meilleure.
    Décidément Hollande est le Clone du capitaine de Costa Croisière.
    Tous ailleurs avant que le bateau France ne coule, corps et âme!

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:12 par cube

    Affaire a suivre... En matière de loyer, la messe semble être dite, puisque grosso modo, tous les partis préconisent une forme d'encadrement, mais au fond c'est déjà le cas, il suffit de regarder la rentabilité réelle pour les petits investisseurs : c'est catastrophique en RP, un peu mieux en province. Donc à ce niveau là, je ne me fais pas de soucis.
    En ce qui concerne les biens à l'achat, j'ai des doutes. Quand certaines communes font le choix de détruire un maximum d'habitation en laissant le terrain vague plus longtemps que prévu avant de faire reconstruire (au hasard, certaines communes du 92...), ce qui a pour effet de générer une fausse pénurie et une augmentation massive des prix telle qu'un couple de jeunes cadres avec apport doive reporter l'achat aux calendes grecques, là, je me pose des questions... Qu'est ce qui crèvera la fameuse bulle ?

  • 0 Reco 23/01/2012 à 17:11 par Hollandissime

    Bloquer les loyers, c'est, à coup sûr, ne pas faire rentrer de nouvelles recettes fiscales dans les caisses de l'Etat puisque les bailleurs justement paie des impôts sur le prix des locations.

    Bloquer les loyers, c'est décourager tous les petits investisseurs qui investiront ailleurs. Dans les zones moins tendues, moins chères et de plus en plus rentable.
    Et pourquoi pas à l'étranger.
    Bruxelles est maintenant à moins d'une trente de Paris et offre une rentabilité locative beaucoup plus attractive.
    Et pourquoi pas à Berlin pour faire plaisir à un certain.

    Bloquer les loyer, c'est, en effet, permettre aux classes moyennes de venir s'y loger. Encore faudra-t-il qu'il y ait suffisamment d'offre.
    D'autant que plus personne ne voudra investir pour la location, notamment dans les quelques programmes neufs comme la ZAC Pajol ou celle des Batignoles.

    Bloquer les loyers c'est, en effet, faire baisser les prix ( tant mieux pour ceux qui vont pouvoir acheter encore qu'il faudrait que l'offre soit conséquente) mais c'est avoir moins de de rentrée fiscale par une moindre rentrée des droits de mutation. Mais aussi des encaissement de plus-value.

    Et dire que not'bon maire, il y a un an, à augmenter les taxes foncières en raison d'une moindre rentrée d'argent des droits de mutations à la fin de 2008 et au début 2009.

    De qui se moque-t-on!
    Une mesure démago bien à l'image du "Capitaine de Pédalo" dont la seule ambition est de gagner par tous les moyens les élections.
    Creuser les déficits, voilà le vrai programme de Monsieur Hollande.

    Autrement, Bruxelles est une ville paisible et les Belges charmants. Ixelles, Uccle sont de petits havres de paix.
    Pensez y en mai!

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:51 par tomitoma

    t'as pas envie de la soumettre aux critiques? histoire de juger la fiablité?

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:48 par tomitoma

    MH, depuis le temps que tu en parle, lache un peu de matière... c'est quoi ton idée.

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:32 par MisterHadley

    ZE solution arrive...

    Tremblez..! :D

    Pour les "djeuns" ou les pas djeuns du tout...

    Pour les "célibataires", ou les divorcé(e)s, sépar(e)s qui n'osent pas l'avouer en préférant se qualifier de "célibataires"... ;)

    Pour les familles monoparentales...

    Pour les "pauvres", pour les "classes moyennes" vraiment moyennes qui en ont réellement besoin...

    Dans le neuf, dans l'ancien...

    Sans "apport", sans même un, ou plusieurs, emprunt(s)...

    Pour les "actifs", pour celles et ceux qui sont privé(e)s d'emplois...

    ZE solution va mettre tout l'monde d'accord...

    2012...

    Tremblez, que j'vous dis, parce qu'il y en a un très gros paquet qui vont l'avoir très grave au travers d'la gorge ensuite..!

    :D

    Dont "igloo" et son héros le photocopieur, entres autres...

    :D

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:29 par Igloo

    C'est loin d'être mon héros, mais là n'est pas le problème.
    La bonne nouvelle, et que tu n'as toujous pas l'air de comprendre, c'est que qq soit le nouveau président, les mesures vont toutes dans le même sens. Ajoutées à la situation économique, nous sommes partis pour une période de baisse de 5 ans au moins, qui permettra d'assainir la situation.

    Excellent pour l'économie française. Et dommage pour les pigeons des 24 derniers mois, ou les investisseurs véreux.

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:26 par MisterHadley

    Et j'espère bien que Malek B; prenne l'avantage aux prochaines législatives... ;)

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:25 par MisterHadley

    T'inquiètes pas pour moi, mais pour ton héros, là, parce que franchement, la partie "immobilière" de son "programme"...

    :D

    C'est une simple photocopie de ce qui se fait déjà depuis tellement longtemps sans aucun résultat..!

    :D

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:23 par MisterHadley

    Que du très conventionnel qui aura largement démontré son inefficacité, c'est sûr, oui...

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:22 par Igloo

    MH, si dead de chez dead veut dire que l'immo va baisser, oui, et c'est une bonne nouvelle économiquement parlant.
    Mais t'inquiètes pas, t'as fait le bon choix d'acheter à Grigny, the place to be. Ah ah ah!

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:19 par Lapoliss

    "Libérer le foncier", "augmenter les sanctions prévues dans le cadre de la loi SRU"... ça me rappelle étrangement les propositions d'un certain Nicolas Sarkozy évoquées récemment sur ce site, non ?

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:18 par MisterHadley

    Bon, bah là, j'crois bien que l'immobilier, pour lui, c'est dead de chez dead, hein...

    :D

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:15 par Brallit

    C'est surtout blanc bonnet et boudin blanc avec la droite !

  • 0 Reco 23/01/2012 à 16:09 par Bailleur intransigeant

    Je pense que si Mr Hollande est élu, les conséquences seront similaires à celles d'une guerre !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...