Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 29 janvier 2009 à 16h13

Logement social : un marché rentable et en pleine croissance


(©Pr direct)

(LaVieImmo.com) - « Faire du social est extrêmement rentable », c'est ce que nous apprend l'étude intitulée « L’immobilier social en France : un îlot de prospérité sur un marché sinistré ? », réalisée pour Precepta (groupe Xerfi) par Thomas Roux.

Un secteur peu concurrencé où les principaux acteurs s'attirent les meilleurs résultats « Le chiffre d’affaires des organismes Hlm continue sur une tendance haussière en 2008 ». Les charges locatives et Les loyers, première source de revenus des bailleurs sociaux, poursuivent en effet leur hausse, alors même que ces organismes développent de plus en plus des activités de syndic de copropriété et de gestion d’immeubles pour le compte de tiers (autres organismes d’Hlm, collectivités locales, etc.). Les logiques de ces organismes se rapprochent ainsi de plus en plus de celles du privé. Malgré un recentrage sur les coeurs de métiers, on observe des stratégies de diversification menées en parallèle. Dans le cas de certains organismes, « les locataires sont désormais au coeur des préoccupations et les baromètres de satisfaction ont fait leur apparition. Preuve que le secteur social marche bel et bien sur les traces du secteur privé », explique Precepta.

Le cabinet d'analyses met également en lumière des taux de résultat net souvent très élevés pour les organismes d’Hlm, généralement supérieur à 15 %, avec une prime à la taille. Les organismes de plus grande envergure Offices Publics de l’Habitat(OPH) et Entreprises Sociales pour l’Habitat (ESH) ont ainsi surperformé en 2007 alors que les Sociétés d’Economie Mixte(SEM) et les coopératives d’Hlm ont été légèrement en retrait. Les opérateurs en place bénéficieraient par ailleurs de « rentes de situation », et d'une situation concurrentielle stable.

Un segment promis à une belle croissance... L'offre de logements sociaux progresse, et continuera de progresser à moyen terme. Les récentes mesures gouvernementales allant dans ce sens, ou le quota de 20% de logements sociaux imposé aux communes dans leur parc locatif par la loi SRU y contribueront forcément. En outre, le marché devrait se fluidifier, grâce aux mesures d'accession sociale à la propriété et à l'amélioration de la mobilité au sein du parc.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...