Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 24 juin 2013 à 13h31

Loi Alur : Duflot remet les pendules à l'heure


Cécile Duflot veut "remettre de la régulation dans un secteur qui a connu trop d'excès"
Cécile Duflot veut "remettre de la régulation dans un secteur qui a connu trop d'excès"
Cécile Duflot veut "remettre de la régulation dans un secteur qui a connu trop d'excès" (©dr)

La ministre du logement a reconnu lundi matin que les agents immobiliers avaient été très constructifs dans le cadre de l'élaboration du projet de loi sur le logement qu'elle présentera mercredi en Conseil des ministres. Et assuré que les observatoires des loyers verraient bien le jour - que la Fnaim le veuille ou non.

Cécile Duflot calme le jeu tout en restant ferme. Invitée de France Inter, la ministre du Logement a mis en garde lundi matin contre tout « faux débat » : non, elle ne méprise pas les professionnels de l’immobilier et oui, les observatoires des loyers, prévus par la loi, verront le jour quoi qu’il arrive.

Remettre de la régulation

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Deux précisions rendues nécessaires par la fronde de la Fnaim, dont le président, Jean-François Buet, accusait vendredi Mme Duflot d’avoir « jeté l’opprobre sur toute une profession » en annonçant dans la presse un encadrement plus strict des agents immobiliers, sans reconnaître que la fédération, en même temps que d’autres organisations professionnelles, avaient planché sur le texte du projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur). « Cela fait un an que j’ai adopté comme principe de base la concertation avec l’ensemble des acteurs, et avec les professionnels de l’immobilier, a expliqué Mme Duflot. On se rencontre très régulièrement. Je les ai vus pour la dernière fois il y a moins de dix jours, [et] je sais qu’ils ont été très constructifs. D’ailleurs un certain nombre de propositions [comme] le haut conseil des professions immobilières [viennent] des agents immobiliers, a-t-elle ajouté. Cela dit, cette loi […] est une loi juste, qui vise à remettre de la régulation dans un secteur qui a connu trop d’excès. Ça vaut pour le montant des loyers dans certaines zones aussi pour certains, je dis bien certains, professionnels de l’immobilier, ce qui a contribué à dégrader globalement l’image de ces professionnels. Je pense qu’en remettant du professionnalisme, de la formation, de la régulation, ce sera utile aussi pour les professionnels de l’immobilier ».

Interrogée sur l’appel lancé par Jean-François Buet à suspendre la participation des agents immobiliers à la mise en place d'un réseau d'observatoires des loyers, préalable à l’encadrement des loyers, Cécile Duflot a rappelé que les observatoires des loyers « sont utiles pour tout le monde y compris pour les professionnels », dont « beaucoup continuent de travailler sur la mise en place » du dispositif. « Et de toute façon, cette transmission d’information, dans la loi, est prévue comme étant obligatoire, donc la question sera réglée ».

François Alexandre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 3 Reco 25/06/2013 à 10:52 par Igloo

    Un vrai ministre du logement, qui se soucie du pouvoir d'achat de la majorité de ses concitoyens et qui n'est pas là pour engraisser une minorité avec l'argent public, ça change évidement de l'ancien gouvernement. C'est tellement de bon sens, et tellement favorable au pays dans son ensemble (ça revient au final à augmenter la compétitivité de la France).

  • 1 Reco 24/06/2013 à 17:04 par enfin

    quelqu'un qui n'est pas à la botte des lobbies et qui fait tout simplement son travail, c'est sûr que ça plaira pas à tout le monde

  • 0 Reco 24/06/2013 à 16:08 par phill

    Les chatons mouvement de défense des professionnels de l'immobilier http://lc.cx/3Qk

  • 1 Reco 24/06/2013 à 16:08 par phill

    Les chatons mouvement de défense des professionnels de l'immobilier http://lc.cx/3Qk

  • 0 Reco 24/06/2013 à 15:01 par MisterHadley

    Vous devriez tous vous détendre...

    Pour l'instant, rien n'est fait...

    Et quand ce sera fait, si ça doit l'être, la verte cécile sera seule avec "sa" loi, puisque dans la pratique, ce n'est pas elle ni ses sousfifres qui font tourner la boutique...

    Par contre, médiatiquement, et envers le bon peuple dont on se fout encore et toujours plus avec ces effets d'annonces tonitruantes, simplement faites pour de bien basses raisons électoralistes, elle sera la seule et unique responsable, avec son gouvernement, de l'inefficacité totale de "sa" loi...

    C'est une hérésie totale de se mettre à dos les propriétaires de ce pays...

    Elle l'apprendra elle-même par la force des choses...

    Dans un pays comme le nôtre, on n'impose pas une idéologie, encore moins par la "force" législative...

    Souhaitons lui plutôt bon courage pour la suite...

    Et restez zen, en attendant...

    ;)

    Message édité 24/06/2013 à 15:03

  • 0 Reco 24/06/2013 à 14:13 par alban du 76

    @gironimo : le probleme c'est que c'est 'milliers de familles' vs millions de familles. On va pas aller loin comme ça !

  • 0 Reco 24/06/2013 à 14:02 par OfCourseMyDear

    Parce que c'est être coco que de foutre un coup de balai dans la fourmilière ? Voilà qui confirme la mauvaise foi perçue chez tant de vos confrères. Quant au renforcement des droits des locataires, ce n'est que justice.

  • 0 Reco 24/06/2013 à 13:53 par Gironimo

    La volonté manifeste de nationaliser le logement va contre le droit constitutionnel de propriété.

    L URSS ou Cuba ont essayé par le passé pour l'échec que l'on sait.

  • 0 Reco 24/06/2013 à 13:50 par OfCourseMyDear

    Si ! elle passera, et vec l'aval du conseil constitutionnel ! N EN DEPLAISE AUX AI.

  • 0 Reco 24/06/2013 à 13:48 par Gironimo

    La concertation ne doit pas se limiter à recevoir les organisation professionnelle.

    La concertation s'est écouter et prendre en compte les demandes dans un certain équilibre.

    Mme Duflot à juste organiser des réceptions aux organisations professionnelles... Et elle n'a concerter qu'avec jeudi noir.

    Cette loi qui déséquilibre les rapports locatifs et qui condamne au chômage des milliers de familles qui travaillent dans le logement ne passera pas.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...