Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 3 juillet 2012 à 17h20

Loi SRU : Ayrault promet de multiplier les sanctions par 5


(LaVieImmo.com) - Le Premier ministre a annoncé aujourd’hui lors de son discours à l’Assemblée nationale qu’il durcirait la loi SRU. Cette dernière énonce que la part de logements sociaux dans les villes de plus de 3 500 habitants doit être de 20 % minimum.

Jean-Marc Ayrault souhaite que « les communes qui ne respectent pas leurs engagements en matière de logement social » voient « leurs pénalités multipliées par cinq ». Il a de plus rappelé que 500 000 logements seront construits, dont 150 000 à caractère social.

L. Ma. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 21/07/2012 à 18:36 par anonyme 2

    la gauche 20 % de logements sociaux, autrement impose un electorat potentiellement de gauche dans des communes ancrées à droite. Il ne faut pas non plus etre dupe. Je précise une chose : je suis contre les ghettos et c'est pour cette raison que je suis également pour fixer un seuil maximal de logements sociaux par commune. Est-il normal de voir encore des communes à plus de 60 % de logements sociaux ? Mais comme par hasard, la gauche n'a pas prévu un tel article dans "sa" loi SRU...

  • 0 Reco 04/07/2012 à 12:42 par milito topissimo

    plutot d'accord avec Anonyme. Et surtout, je ne comprends pas bien l'utlisation de l'expression "de couleur"

  • 0 Reco 04/07/2012 à 12:40 par milito topissimo

    Ayrault fait peur

  • 0 Reco 03/07/2012 à 22:52 par anonyme

    Le commentaire précédent est sidérant. Si jamais ça choque quelqu'un de concevoir qu'on puisse vivre avec une mixité sociale, alors autant aller peupler Monaco ou tout autre paradis fiscal et y retrouver tout ceux qui aspirent à la tranquillité, entre gens fortunés et de bon goût...
    La France appartient à tout ceux qui la peuple et il est tout à fait logique d'accepter des personnes de tout niveaux. C'est en excluant les désœuvrés (ou main d’œuvre bon marché) que durant l'après guerre on a commis l'énorme erreur de créer des banlieues guettos en périphérie des villes. Aujourd'hui ça me parait logique qu'on respecte ce mélange des classes.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 19:25 par Communiste

    Ils sont gonflants en imposant un pourcentage de logements sociaux souvent remplis par des personnes de couleur qui plombent les logements normaux en amenant avec la délinquance. Il est de moins en moins bon de vivre en France où on t'impose de faire ci, de faire ça, d'être comme ci, de penser comme ça, de pas prononcer certains mots... on avait le communisme et le nazisme au 20ème siècle, on a le mondialisme et la bien pensance au 21ème.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...