Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 4 novembre 2010 à 16h41

Mal logement : 31 tentes sur le pont des Arts


Les tentes des enfants de Don Quichotte en 2006
Les tentes des enfants de Don Quichotte en 2006
Les tentes des enfants de Don Quichotte en 2006 (©dr)

Le collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement a décidé de frapper un grand coup. Demain, il prévoit l’installation de 31 tentes à proximité du pont des Arts pour dénoncer la situation toujours grave des mal-logés.

(LaVieImmo.com) - Même si la trêve hivernale a débuté au début de la semaine, les associations se battant contre le mal logement sont plus que jamais mobilisées. Elles rappellent pour cela les mots très forts du Premier ministre François Fillon en 2008, annonçant un « chantier national prioritaire » afin que « plus personne ne [soit] contraint de vivre dans la rue ». Un objectif loin d’être atteint puisque, selon le rapport annuel 2010 de la Fondation Abbé Pierre, 3,5 millions de personnes sont touchées par le mal logement. A ce chiffre, s’ajoutent 7 millions de personnes susceptibles, à tout moment, de basculer dans cette situation.

Une flamme qui ne s’éteint pas

L’installation des 31 tentes correspondant aux 31 associations du collectif, fait bien entendu écho à l’initiative choc lancée par Les enfants de Don Quichotte en 2006, sur les rives du canal Saint-Martin. L’association avait planté 200 tentes afin de dénoncer les échecs d’accueil et de réinsertion des personnes en grande précarité. Par cette initiative, l'association souhaitait aussi donner la parole à ceux qu'on n'entend pas. Suite à ce coup de force majeur, Nicolas Sarkozy, alors candidat en campagne, avait promis que « d’ici à deux ans, plus personne ne sera obligé de dormir dehors et d’y mourir de froid ». Afin de rappeler au Président ses promesses, les associations se mobilisent à nouveau. « Les mesures prises aujourd'hui restent totalement insuffisantes […], c’est pourquoi l’amplification de ce mouvement citoyen nous apparaît aujourd'hui plus que jamais nécessaire et urgente », déclarent Les Enfants de Don Quichotte sur leur site Internet.

« Signes forts »

Dès lors, face aux expulsions qui ont eu lieu juste avant la trêve, et à l’augmentation du nombre de personnes vivant dans la rue (évalué à 100 000 par la Fondation Abbé Pierre), le collectif est bien décidé à être entendu. Il annonce dans un communiqué qu’il placera 31 tentes et restera installé sur le pont des Arts pour une période non définie, « dans l’attente de signes forts du sommet de l’exécutif ».

Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/11/2010 à 13:52 par pygrre35

    tous notre soutien Ö 31 tentes sur le pont des Arts

  • 0 Reco 04/11/2010 à 18:05 par Agent I

    C'est reparti pour 2 ans de la même chose !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...