Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 1 juillet 2011 à 17h12

Mal logement : Les associations déclinent l'invitation du gouvernement


Les association montent au créneau
Les association montent au créneau
Les association montent au créneau (©dr)

Le Collectif des associations unies, invitées hier à rencontrer le secrétaire d’Etat au Logement, « ont décidé (…) de na pas participer à la réunion ». Ce collectif, qui regroupe la Fondation Abbé Pierre, Emmaüs, la Croix rouge française ou encore Jeudi Noir, craignait « que cette énième rencontre soit en déconnexion totale avec les réalités du terrain ».

(LaVieImmo.com) - La colère du milieu associatif est née de la fermeture de places d’hébergement et d’hôtel, des restrictions budgétaires autour des centres de demandeurs d’asile, et enfin la fragilisation du secteur associatif, victime là encore de « coupes budgétaires ». Une situation qui témoigne, pour le collectif, d’un « mépris des plus hautes instances de l’Etat envers toutes les situations d’exclusion et de détresse sociale ». Et ce, en dépit de l’annonce du « Chantier national prioritaire pour le logement » par François Fillon voici trois ans.

« Enième rencontre »

Les associations ont ainsi décidé de ne pas jouer le jeu du gouvernement. Celui-ci les invitait pourtant jeudi 30 juin à deviser sur la question de la Refondation (réforme du dispositif d’hébergement et de l’accès au logement lancée en 2009), avec pour interlocuteur Benoist Apparu, ministre du Logement. « Une énième rencontre (…) en déconnexion totale avec les réalités du terrain », ont-elles estimé.

Si le collectif marque le coup, il « demande au gouvernement, avec lequel il est prêt à prolonger le dialogue, un engagement extrêmement fort et des moyens financiers suffisants dès 2011 pour faire face à la crise sociale majeure que nous traversons ».

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/07/2011 à 18:21 par Antoine

    le gvt actuel de droite et les fmaires, essentillement de gauches, fontt tout pour rarefier le foncier. Hors, cest parce que le foncier est rare et cher que le reste est cher.

    Seul Hollande pour l'instant preconise de taxer lourdement les terrains constructibles non mis en vente. Je voterais Hollande rien que pour cela, meme si je suis apolitique.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...