Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 8 juin 2011 à 14h58

Martin Hirsch défend le RSA… et déplore les "entourloupes"


Martin Hirsch monte au créneau sur France Info
Martin Hirsch monte au créneau sur France Info
Martin Hirsch monte au créneau sur France Info (©dr)

Martin Hirsch, invité de France Info, a réaffirmé son soutien Revenu de solidarité active (RSA), après la polémique déclenchée par Laurent Wauquiez sur ce dispositif il ya un mois. Alors que ce dernier parlait des « dérives de l’assistant » et de « cancer de la société française », l’ex-membre du gouvernement soupçonne des « entourloupes ».

(LaVieImmo.com) - Le créateur du RSA estime que les propos de Laurent Wauquiez sur ce dispositif ont donné lieu à des « polémiques indignes », et se montre dubitatif quant à l’idée d’une « contrepartie » au bénéfice de l’aide. « Il faut permettre à des gens qui sont dans l’inactivité de retrouver du travail », a-t-il martelé. Selon lui, « il y a un grand risque de passer de la situation actuelle, à 'travailler moins pour coûter plus' à l’Etat et aux départements ». Enfin, faisant référence à la taxe d’un montant de 1,5 milliard instaurée pour financer le dispositif, l'ex-président d'Emmaüs a estimé que « l’argent que l’on a consacré au RSA, il ne va pas au RSA ».

Du RSA à l'ISF

Au sujet de l’affectation réelle de l’excédent produit par cette taxe, d’environ 1 milliard d’euros, l’ancien Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté se montre pour le moins suspicieux. « Ça me mettrait mal au cœur qu’on utilise l’argent des travailleurs modestes – celui de la taxe du RSA – pour alléger l’impôt de solidarité sur la fortune », a-t-il lâché. Le gouvernement étant par ailleurs en train de faire adopter le texte qui gravera dans le marbre l’allègement de l’ISF par le parlement.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...