Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 5 mars 2014 à 11h03

Mis à la porte par son propriétaire, il entame une grève de la faim


Une expulsion qui fait du bruit à Saint-Pierre-sur-Dives
Une expulsion qui fait du bruit à Saint-Pierre-sur-Dives
Une expulsion qui fait du bruit à Saint-Pierre-sur-Dives (©Wikimedia Commons)

Un père de famille du Calvados est en grève de la faim depuis une semaine, après avoir été mis à la porte de chez lui par son propriétaire. Pour cause de « remise aux normes de sécurité », raconte le journal hebdomadaire Le Pays d’Auge

(LaVieImmo.com) - Mickaël Lantier, père d’un petit garçon de 10 ans, explique être obligé de vivre chez sa mère depuis son expulsion il y a trois mois. Cet habitant de Saint-Pierre-sur-Dives (14), qui refuse de s’alimenter depuis une semaine, explique à l’hebdomadaire avoir été mis à la porte de chez lui par son bailleur qui a souhaité « réaliser des travaux de mises aux normes de sécurité » dans son logement. Le propriétaire lui aurait réclamé un an de loyers en avance s’il voulait rester dans l’appartement. « Une situation étrange qui « serait déjà arrivée à d’autres locataires » », précise M. Lantier au journal.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Le propriétaire, lui, raconte une autre histoire. Ce dernier explique au Pays d’Auge avoir envoyé un courrier à son locataire lui disant bien vouloir lui louer son logement jusqu’à la fin novembre. « Au terme de ce laps temps, je devais réaliser des travaux. Ils sont terminés, je peux lui faire signer un bail », selon le journal. Et le bailleur d’assurer que « si ses conditions lui permettent, il pourra de nouveau louer mon appartement ». En attendant qu'une solution soit trouvée, Mickaël Lantier campe devant le commerce que tient son ex-propriétaire.

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/03/2014 à 19:52 par Patrick

    OH le gentil bailleur...c'est nébuleux tout ça, la caution ne peut excéder un mois de loyer.

  • 0 Reco 05/03/2014 à 12:09 par Bulle_Immo

    @ Jérome.

    J'ai comme l'impression que vous avez quelque chose à vendre... comme par exemple des appartements neufs.

    Sinon pour ce qui est de l'article la situation semble assez étrange. Le locataire a été expulsé ? Par qui ? Pour quel(s) motif(s) ?

    C'est quoi cette histoire de "1 an de loyer en avance" ?

    Quel est le loyer après les travaux ? Identique ? Supérieur ? Quelles sont les nouvelles conditions à remplir pour réintégrer le logement ?

    Tout cela est assez nébuleux.

  • 0 Reco 05/03/2014 à 11:13 par Jérome

    Chers locataires, vous comprenez maintenant pourquoi c'est mieux d'etre proprio de son appart neuf?

    Continuez de vous faire avoir par votre "gentil bailleur" et de lui filer tout votre blé!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...