Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 11 avril 2011 à 10h56

Mise en vente d'un immeuble pour contrer la loi sur le voile


Rachid Nekkaz réagit à  loi interdisant le port du niqab dans l'espace public
Rachid Nekkaz réagit à  loi interdisant le port du niqab dans l'espace public
Rachid Nekkaz réagit à loi interdisant le port du niqab dans l’espace public (©Touche pas à ma constitution)

L'ancien candidat à la présidentielle de 2007 met aux enchères un immeuble situé à Choisy-le-Roi afin de payer les amendes qui découleront de la loi interdisant le port du niqab dans les lieux publics.

(LaVieImmo.com) - A partir d’aujourd’hui, le fait de dissimuler son visage, au sein d’un espace public est passible d’une amende de 150 euros suivie d’un stage de citoyenneté. Suite à l'entrée en vigueur de cette loi, Rachid Nekkaz annonce la mise aux enchères d'un immeuble lui appartenant, à Choisy-le-Roi dans le Val-de-Marne, afin de « payer toutes les amendes des femmes portant librement le niqab dans la rue », déclare-t-il dans un entretien au Parisien. Cette transaction permettra d'alimenter la création d'un fond de défense de la liberté et de la laïcité.

« La ligne rouge était dépassée »

Rachid Nekkaz qui déclare être contre le niqab à titre personnel, se dit favorable à une loi d’interdiction « tant que cela ne concernait que les lieux publics fermés, administrations, banques, centres commerciaux, écoles ». Il ajoute « mais dès lors que Nicolas Sarkozy a décidé d’élargir le champ d’application de cette loi à la rue, j’ai considéré que la ligne rouge était dépassée ».

Marie-Pierre Haddad - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 14/04/2011 à 15:00 par Louarn

    Certains parlent des lois de la république. Ils oublient de préciser que république francaise ne rime ni avec démocratie ni avec liberté.
    Les coincés de la liberté individuelle sont les memes depuis plus de 200 ans. Ils n'ont meme pas conscience que la democratie ainsi que leur libre arbitre leur ont été subtilisés depuis longue date par leur état centralisateur et démagogue.
    Ils chantent les louanges de la religion d'état, de l'histoire d'état, de la culture d'état sans comprendre, bien évidemment, le niveau d'ignardise qui les habite.
    On leur sermone que leur république est championne des libertés, alors ils répètent le slogan comme perroquets écervelés sans vraiment comprendre la portée des mots qu'ils prononcent.
    L'opium du peuple est, depuis Michelet et ses émulent, passé du religieux au mensonge d'état, èa la religion d'état.

  • 0 Reco 14/04/2011 à 10:50 par Danyfr

    C'est vraiment malheureux, il faudrait se balader en short et en mini-jupe chez eux et voir leurs réactions. A pardon j'oubliai c'est la France le pays de liberté et non les autres. On saura où voter!

  • 0 Reco 12/04/2011 à 16:17 par legifrance.gouv.fr

    Pour info : Article 121-7 du Code pénal

    Est complice d'un crime ou d'un délit la personne qui sciemment, par aide ou assistance, en a facilité la préparation ou la consommation.

    Est également complice la personne qui par don, promesse, menace, ordre, abus d'autorité ou de pouvoir aura provoqué à une infraction ou donné des instructions pour la commettre.

  • 0 Reco 12/04/2011 à 06:39 par marc19

    Ce monsieur ne manque pas de moyens pour dilapider sa fortune ainsi.................

  • 0 Reco 11/04/2011 à 17:42 par laferme

    Rachid Nekkaz fonde l'association « Touche pas à ma constitution » : LAQUELLE,?

  • 2 Reco 11/04/2011 à 12:11 par bercloux

    La loi ou la religion , il faut choisir . La loi découle de la laïcité et la religion de la sphère privée.
    On ne doir pas imposer aux autres sa façon de vivre en affichant des pratiques d'une autre époque. Si non il y a d'autres choix à faire.

  • 0 Reco 11/04/2011 à 11:31 par Nihil

    parfaitement d'accord, si il semble logique de demander aux femmes de decliner leur identité et de montrer leur visage dans les etablissements administratifs, il est injuste et liberticide d'élargir le pouvoir de cette loi jusque dans les rues, qui sont des lieux d'anonymat sinon c'est le facisme !

  • 2 Reco 11/04/2011 à 11:12 par midève

    La ligne rouge est dépassée par M. Nekkaz. Faire fi ainsi des lois de la République est inadmissible! Et cette vente est extrêmement choquante.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...