Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 19 novembre 2008 à 10h56

Ouverture optimiste du Mapic: l’immobilier commercial peut éviter la crise


(LaVieImmo.com) - Le marché international des professionnels de l’implantation commerciale (MAPIC) ouvre ses portes aujourd’hui, mercredi pendant trois jours à Cannes. Assez paradoxalement, en dépit de la crise et de la « récession » constatée dans de nombreux pays, le secteur de l’implantation commerciale est, cette année encore, en pleine expansion grâce aux ouvertures de centres commerciaux dans les pays émergents, alors même qu’en France et dans la plupart des pays européens, il ralentit fortement (cliquez ici).

C’est d’ailleurs la Turquie, pays représenté par 61 des sociétés participantes qui est mise à l’honneur lors de cette 14eme édition pour son « dynamisme commercial ». Cette année, le salon réunit plus de 2 000 représentants d’enseignes sur plus de 350 stands, pour une soixantaine de pays. L’implantation commerciale est en effet un marché qui concerne une large palette de professionnels : distributeurs, investisseurs et promoteurs, collectivités territoriales, ….

Pour Unibail Rodamco, la stratégie gagnante s’appuie sur la taille du centre commercial… Interrogé mercredi par le quotidien Les Echos, Guillaume Poitrinal, Président du premier investisseur et développeur européen d’immobilier commercial, Unibail Rodamco, revient sur la crise immobilière, ainsi que sur ses activités, situées pour 60% en France. « Nous détenons 11 des 25 plus grands centres commerciaux d’Europe continentale et dans ceux-ci, nous n’observons pas de baisse d’activité commerciale ». La taille de l’établissement pèserait en effet sur son résultat. Sur les 10 plus grands centres français du groupe, les ventes des commerçants progressent de 1.2% sur les 10 premiers mois de l’année… tandis que pour ses 22 centres les plus petits, les ventes reculent de 1.7%. En Espagne, la baisse atteint même 4%, alors que les ventes des enseignes d’Europe centrale progressent.

… ainsi que sur la prise en compte de la « dimension loisir » « L’attrait du grand centre commercial est renforcé en temps de crise, car il constitue un loisir à moindres frais à partager en famille ou entre amis », commente ce spécialiste. Dès lors, en plus de la taille, le savoir-faire stratégique de l’investisseur n’est pas uniquement fonction de la taille du complexe. Il prend également en compte « le choix des enseignes » et « la conception de cette dimension loisir ». Dans la mise en place des nouveaux projets, l’influence de la conjoncture semble très limitée. Unibail Rodamco ouvrira prochainement les Docks de Rouen et Lyon Confluence, après avoir remporté un franc succès (+15% de chiffre d’affaires sur le seul mois d’octobre 2008) avec la rénovation et l’agrandissement des Quatre Temps à La Défense. « L’échelle de temps n’est pas celle de la conjoncture immédiate » indique l’investisseur. Plus de 7 ans séparent en effet les premières études et l’ouverture d’un centre commercial. Unibail Rodamco est en outrel’une des foncières les moins endettées au monde. « La dette ne représente que 28% de la valeur de ses actifs immobiliers », précise Guillaume Poitrinal, qui confie que « d’autres opportunités de développement » sont à l’étude.

A.R.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...