Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 18 février 2016 à 19h28

Plus on est riche, plus on loue chez Airbnb


Enquête de Goldman Sachs
Enquête de Goldman Sachs
Enquête de Goldman Sachs (©Martin Bureau - AFP)

Selon une étude de Goldman Sachs, 70% des personnes qui gagnent plus de 70.000 dollars par an ont dormi l'an passé au moins une fois dans un logement loué sur une plateforme de type AirBnb.

(LaVieImmo.com) - Après seulement huit années d’existence, le site de locations entre particuliers Airbnb s’est imposé comme une alternative crédible à l’offre hôtelière traditionnelle. À tel point que les voyageurs qui ont testé ce type de plateforme changent de comportement, au détriment des chambres d’hôtels classiques.

Selon une enquête de Goldman Sachs réalisée auprès de 2.000 consommateurs américains, 70% des personnes qui gagnent entre 70.000 et 119.000 dollars déclarent avoir loué un logement sur des sites comme Airbnb l’an passé, soit le taux le plus élevé de toutes les tranches de revenus étudiées. Un chiffre qui tombe à 50% pour les salaires de plus de 120.000 dollars, et à 38% pour ceux inférieurs à 30.000 dollars.

Virage à 180 degrés

Et parmi les utilisateurs qui sont familiers avec ce type de logements, ils sont presque autant à privilégier aussi bien les hôtels traditionnels (40%) que les sites de locations chez l’habitant (36%). Par ailleurs, nous dit l’étude, 16% des sondés ont déclaré avoir utilisé un de ces sites au cours du quatrième trimestre 2015, alors qu’ils n’étaient que 11% sur les trois premiers mois.

L’enquête montre également qu’il n’y a pas que les adeptes du numérique, la génération Y, qui louent un logement par le biais d’Airbnb. En effet, 64% des 35-44 ans ont déclaré avoir tenté l’expérience, et parmi les plus de 44 ans, ils sont au moins 23% à l’avoir fait.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Enfin, 79% des clients n’ayant jamais utilisé Airbnb ou d’autres sites concurrents préfèrent les hôtels, mais ce chiffre est réduit de moitié, à 40%, pour ceux qui ont déjà testé ce genre de plateformes. "Il est intéressant de noter que les personnes font un virage à 180 degrés dans leurs préférences une fois qu’ils ont utilisé un logement en P2P (peer-to-peer)", souligne la banque d’affaires.

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...