Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 1 février 2012 à 18h30

Pour en finir avec le mal-logement


10 millions de personnes sont mal-logées en France
10 millions de personnes sont mal-logées en France
10 millions de personnes sont mal-logées en France (©dr)

A l’occasion de la présentation de son 17ème rapport annuel la Fondation Abbé Pierre a présenté mercredi son « contrat social pour une nouvelle politique du logement », signé par quatre candidats à l’élection présidentielle.

(LaVieImmo.com) - Plus de 10 millions de personnes subissent actuellement, à des degrés divers, les conséquences de la crise du logement en France. 8 millions sont « en situation de mal-logement ou de fragilité dans leur logement », dont 3,6 millions sont « non ou très mal logées ». Sur le fond, rien ne distingue vraiment la dernière édition du rapport de la Fondation Abbé Pierre, dévoilée mercredi à Paris, de la précédente. Le mal-logement progresse, d’autant plus rapidement qu’avec la crise économique et financière apparue en 2008, l’association note à la fois « un élargissement des publics concernés » et « un nivellement par le bas de la situation de catégories de personnes aux destinées jusqu’alors distinctes ».

Si les causes et mécanismes du mal-logement sont connus (« insuffisance et inadaptation de l’offre immobilière », déficit de logements estimé à 900 000 unités environ, cherté des logements, à l’achat comme à la location…), la Fondation déplore le manque d’ambition des choix politiques en la matière, « singulièrement » et « depuis trop longtemps » inadaptés à l’urgence de la situation. « L’intervention de l’Etat qui ne traite pas suffisamment les mécanismes d’exclusion à leur source, est fondée sur une croyance excessive dans les vertus régulatrices du marché, dans sa capacité à assurer la meilleure adéquation de l’offre et de la demande, explique le rapport. Quand les ménages des classes moyennes sont à leur tour touchés par la dérive des prix de l’immobilier et des loyers, les responsables politiques devraient […] mesurer les limites d’une telle conception et intervenir pour encadrer le fonctionnement du marché immobilier et réconcilier l’économique et le social ».

10 mesures pour une nouvelle politique du logement

Afin de s’assurer que son message d’urgence sera entendu et éviter que la question immobilière ne soit, cette fois encore, reléguée au second de la campagne électorale, la Fondation Abbé Pierre a élaboré un « contrat social pour une nouvelle politique du logement ». Envoyé à l’ensemble des candidats, dont la plupart étaient présents lors de la présentation du rapport, le contrat se compose de dix mesures, organisées en quatre grands thèmes : la construction de logements, la régulation des prix, la solidarité et le développement durable. Les signataires s’engagent à :

  • Atteindre l’objectif de 500 000 logements par an, dont 150 000 logements locatifs vraiment sociaux (lire à ce sujet l’interview de Patrick Doutreligne, porte-parole de la Fondation Abbé Pierre, sur le bilan gouvernemental en matière de logements sociaux)
  • Lancer, dans l’année, un plan de conventionnement visant 100 000 logements à loyers accessibles par an dans le parc privé
  • Encadrer les loyers du parc privé, notamment à la relocation, et définir les conditions de leur baisse dans les secteurs de déséquilibre excessif
  • Améliorer la couverture des aides personnelles au logement, maintenir leur indexation et en élargir le bénéfice aux catégories de personnes fragiles qui en sont exclues
  • Généraliser le signalement précoce et obligatoire des impayés de loyers et refuser l’expulsion avec le concours de la force publique sans solution adaptée, tout en dédommageant les propriétaires
  • Éradiquer les 600 000 logements indignes en soutenant les propriétaires dans la réalisation des travaux nécessaires
  • Renforcer l’article 55 de la loi SRU en imposant 25 % de logements sociaux aux communes et en adoptant des mesures réellement dissuasives à l’encontre des contrevenants
  • Réformer la fiscalité immobilière (taxe foncière, revenus foncier, plus-values immobilières) en instaurant une contribution de solidarité urbaine corrigeant les inégalités entre quartiers
  • Relancer la rénovation urbaine dans les quartiers d’habitat populaire
  • Mettre en place des autorités organisatrices et régulatrices de l’habitat et du logement, et des dispositifs d’observation à l’échelle des agglomérations et d’un périmètre plus large pour l’Île-de-France

Le contrat a été signé par François Hollande (PS), François Bayrou (MoDem), qui a au passage suggéré la création d’une « mutuelle d’initiative publique » de garantie des risques locatifs, Eva Joly (EELV) et Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) – qui estime que 200 000 logements sociaux devraient être construits tous les ans. A noter que Nicolas Sarkozy, qui n’est pas encore officiellement candidat, était représenté par son conseiller spécial, Henri Guaino.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/02/2012 à 13:11 par Gironimo

    vu le niveau j'en resterai là. mais si t'attends hollande pour sauver le monde tu risque de l'attendre longtemps. c'est vrai que pour débattre faut être deux et c'est mieux quand c'est deux personnes qui sont un peu finies surtout autour du lobe frontal. t'as du perdre Igloo un peu de liquide cérébro-spinal dès la naissance. mais ce n'est pas de ta faute si personne ne te l'a jamais dit tu pouvais pas savoir...

  • 0 Reco 02/02/2012 à 13:01 par Igloo

    Gironimo : hey, lajoie, elle le sait ta maman que tu utilises son ordinateur pour aller sur internet? Attention à la fessée...

  • 0 Reco 02/02/2012 à 12:52 par Gironimo

    A Iglo : ouaw. tu ne respecte pas les charognes... c'est beau ça. et tu fais quoi dans la vie tu es une sorte d'assisté social, qui refuse de travailler et vit des alloocs... non quand même pas avec les leçons que tu donnes. moi j'aimerai bien savoir ce que tu fais comme job ? sérieux j'attends

  • 0 Reco 02/02/2012 à 12:49 par Gironimo

    Et si on mettait juste les locataires dans les logements pour commencer. la crise du logement qu'ils disent... moi je vois surtout une crise de solvabilité. parce que sinon des logements y en a partout (sauf peut-être à Paris).

  • 0 Reco 02/02/2012 à 12:47 par Gironimo

    A Antoine : c'est quoi ta profession ? chomiste ou rmeur?

  • 0 Reco 02/02/2012 à 09:23 par MisterHadley

    :D

  • 0 Reco 02/02/2012 à 08:35 par Igllo

    T'inquiète Hollando.... Tes prévisions apocalyptiques ne veulent rien dire. Tout ce qui va être fait l'est déjà depuis longtemps dans les pays du nord et en allemagne, pays où l'immobilier se porte parfaitement bien, avec des appart à louer à faire pâlir de jalousie les poubelles que tu trouveras à prix d'or sur le marché parisien. Le modèle que tu défends n'a abouti qu'au développement d'une génération de proprios rapaces, qui se contentent du minimum d'effort (va visiter 1 ou 2 appart en RP et tu reviens me décrire ton expérience. Des taudis à peine imaginable pour la plupart) tout en encaissant le maximum. La caricature du spéculateur, ceux qui vendent des oeufs à prix d'or en temps de guerre (que voulez vous ma p'tite dame, c'est le "loi du marché").

    Une fois ces vautours muselés, certains quitterons l'immo, bon débarras. Ca permettra de repartir sur des bases plus saines. Je n'ai AUCUN respect pour les charogne qui spéculent sans vergogne sur les ressources alimentaires ou le logement. Ni pour les crétins qui les défendent.

  • 0 Reco 02/02/2012 à 08:32 par marc19

    Tout ça, c'est en Ile de France ..............ailleurs tout va bien , merci ...............

  • 0 Reco 01/02/2012 à 23:10 par Hollandissime

    Urgence????
    Pauvre type!
    Agir dans l'urgence en bloquant les loyers, c'est à coup sûr hypothéqué l'avenir.
    Lorsque les loyers seront bloqué, plus personne ne voudra investir dans le locatif!
    Hollande est vraiment un imbécile!
    Et tout cela pourquoi?
    Pour se faire élire.
    Le pire est que les Français seront assez stupides pour l'élire.
    Pauvre France!

  • 0 Reco 01/02/2012 à 23:05 par Hollandissime

    Article:
    "Très applaudi, François Hollande est intervenu en dernier. Le candidat socialiste a lui aussi énuméré les mesures phares de son programme (encadrement des loyers, hausse de la loi SRU, multiplication par 5 des sanctions, construction de 2,5 millions de logements durant le quinquennat dont 150 000 logements très sociaux…). "Ce que je signe, je le ferai, a-t-il déclaré. Je ne vais pas sortir de ma poche une nouvelle proposition. En matière de logement, il faut du temps long et de l'urgence, je viens signer ce contrat pour les deux."

  • 2 Reco 01/02/2012 à 22:59 par Hollandissime

    Ne penses-tu pas Antoine, qu'il faudrait un peu changer de refrain?
    Cela devient franchement lassant.

    Ne trouves-tu pas que ce qui se prépare est nettement plus grave que ton petit nombril
    Je cite:
    "Encadrer les loyers du parc privé, notamment à la relocation, et définir les conditions de leur baisse dans les secteurs de déséquilibre excessif"
    ou
    "Généraliser le signalement précoce et obligatoire des impayés de loyers et refuser l’expulsion avec le concours de la force publique sans solution adaptée,tout en dédommageant les propriétaires".

    On se demande avec quel argent, puisque l'Etat n'en a plus!
    A moins bien sûr d'augmenter les impôts d'une façon drastique. Et ce sera les revenus moyens qui paieront car les riches s'il leur reste un peu d'argent, auront déjà fichu le camps ailleurs.
    Hollande a signé cette charte.
    Mais encadrer les loyers et les faire baisser avec en prime l'interdiction d'expulser des locataires qui ne paient plus..;
    Autant signer la mort de l'investissement locatif.
    Plus personne ne voudra acheter pour louer.
    Résultat:
    A moins que l'Etat subventionne entièrement plus de la moitié des logements soit 250 000 sur les 500 000.
    Là encore une montée drastique des impôts
    Ou.......
    Plus d'argent, plus de construction.
    Et ceux qui vont payer le prix fort, ce seront tous ceux qui ne trouveront plus à se loger.
    Pauvre France et pauvres gens!
    A cause de l'imbécilité d'un "capitaine de pédalo" qui n'a qu'une ambition: se faire élire.
    Franchement, cela donne la nausée;

  • 0 Reco 01/02/2012 à 19:07 par antoine

    ils sont oulié l'essentiel, ces braves!

    LIBERER LES TERRAINS !!!!!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...