Divers
LaVieImmo.com
Diversmardi 3 juillet 2012 à 09h52

"Privilégiés" en HLM : Les bailleurs sociaux contre-attaquent


L'USH réagit vivement aux chiffres avancés par l'UNPIL'USH réagit vivement aux chiffres avancés par l'UNPI (©dr)

L’Union sociale pour l’habitat (USH) réagit aux « informations fantaisistes » de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), selon lesquelles quelque 380 000 logements sociaux seraient loués à des ménages qui gagnent plus de 4 000 euros par mois.

(LaVieImmo.com) - Près de 10 % de ménages aux revenus supérieurs à 4 000 euros par mois ? « Des chiffres totalement erronés et artificiellement gonflés », clame dans son communiqué le Mouvement HLM. En marge de cette annonce choc faite hier, l’UNPI avait précisé qu’une plainte devant la Direction générale de la concurrence à Bruxelles avait été déposée, pour non respect de la concurrence avec le privé. Une vision tronquée de la réalité, pour l’USH, qui explique que ces chiffres « englobent des logements intermédiaires ou ILN (immeubles à loyers normaux), dont l’occupation n’est pas soumise aux plafonds de ressources HLM, et qui sont concentrés pour une large part en Ile-de-France ».

0,3 % de foyers en HLM invités à quitter leur logement

Ainsi, seulement 4 % des ménages sont susceptibles de payer un surloyer, car leurs revenus ont augmenté au fil du temps « jusqu’à dépasser de 20 % les plafonds de ressources HLM ». Ce qui concerne d’après les bailleurs sociaux 200 000 foyers sur 4 millions de foyers habitant dans un logement social. Cependant, 0,3% des ménages logés dans le parc social disposent de revenus dépassant « deux fois les plafonds de ressources Hlm, soit un peu plus de 10 000 ménages en France, et devront quitter leur logement en 2014 », concède l’union, qui assure que « pour ces familles, c'est la fin du maintien à vie dans le parc HLM ».

« Le logement social est conforme aux dispositions du droit communautaire, assurent enfin les bailleurs sociaux. Selon eux, les plafonds de revenus à l'accès au logement social, les paramètres de calcul des surloyers et les conditions de résiliation des baux sont définis de façon objective et transparente par la loi comme l'exige le droit de l'Union européenne ».

En moyenne, les locataires HLM gagnent 1 700 euros par mois et par ménage, dont 1 100 euros pour les personnes seules et 2 300 euros pour les couples avec enfants. Près d’un tiers de ces ménages vivent sous le seuil de pauvreté, alors qu’ils étaient 20 % au début des années 1980.

Retrouvez les loyers au m², ville par ville

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/07/2012 à 23:53 par misc

    Ce sont des chiffres qui font partie de la RIVP. L'organisme opaque de lamairie de Paris. Renseignez vous.

  • 0 Reco 03/07/2012 à 22:35 par Victor Urgo

    Delphine Batho, Amara Fadala et Jean Pierre Chevenement... Sont des chiffres erronés ?

  • 0 Reco 03/07/2012 à 12:24 par Clémence

    L'ensemble des règles, de lois d'ordre public, qui régissent le logement social (loi 1948) ne sont absolument pas respectées par les bailleurs sociaux.
    Ne pas respecter les règles et tout se dérègle. Ca marche un temps... jusqu'au moment où ça explose.

  • 2 Reco 03/07/2012 à 11:42 par Wild&Purr

    NON ! Le problème vient d'une méconnaissance totale du fonctionnement des HLM en France. Attribution, plafonds sont des notions peu claires pour les quidams qu'il convient d'exposer, de manière à ce que chacun les comprenne et ne fasse pas de jugement hâtif. Comme au foot, ou même le dernier des noeuds connait les règles !

  • 0 Reco 03/07/2012 à 11:36 par Walid

    Genre L'UNH prend les gens pour des idiots! beaucoup de fortunés sont logés en HLM et même beaucoup de politiciens sont logés HLM.Donc à un moment donné faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles.

  • 1 Reco 03/07/2012 à 09:56 par JoBlack

    Tous ces échanges... Grotesque... C'est pas moi c'est l'autre...