Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 18 avril 2011 à 10h07

Proglio se veut rassurant sur le nucléaire français


EDF détient 19 centrales nucléaires en France
EDF détient 19 centrales nucléaires en France
EDF détient 19 centrales nucléaires en France (©dr)

Le président d’EDF, dans un entretien accordé au Figaro, prône la modernité et la sûreté du parc nucléaire français. Il défend la centrale alsacienne de Fessenheim, remise en cause à Strasbourg, qui ne fermera pas.

(LaVieImmo.com) - « Nos centrales sont en excellent état ». La phrase est claire et traduit la volonté d’henry Proglio de calmer les inquiétudes après la catastrophe nucléaire japonaise. Il n’est pas question pour le président d’EDF de remettre en cause le système en France. L’opérateur de référence, qui représente 80 % de la production d’électricité française, va néanmoins renforcer ses plans de sécurité. « Après Fukushima, EDF va passer au crible les hypothèses de catastrophes les plus improbables. Des moyens supplémentaires, en homme et en matériel, pourront être déployés si nécessaire. Nous ferons des propositions concrètes à l’autorité de sureté », indique-t-il au quotidien.

Fessenheim en question

Dans un dossier plus local, le président d’EDF prend à contre-pied le conseil municipal de Strasbourg, qui souhaitait voir fermer sa centrale nucléaire. Plus vieille installation française, elle a dépassé de quelques années sa durée initiale de vie. Les élus de la mairie affirmaient lundi que « l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) et l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) [avaient] mis cette année en lumière de nouveaux dysfonctionnements impactant la sécurité des installations ».

Henry Proglio, pour sa part, est beaucoup plus optimiste quant à l’avenir de la centrale de 34 ans : « Fessenheim est la centrale la plus ancienne mais comme les autres, elle a été modernisée en permanence. La troisième visite décennale du réacteur 2 commence en ce moment, ce qui lui permettra de disposer des dernières améliorations requises ». La transformation progressive du site strasbourgeois en un centre de recherche et de développement, espérée par les élus et les associations, n’est donc pas dans les projets de l’opérateur historique.

Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...