Divers
LaVieImmo.com
Diversmercredi 2 janvier 2013 à 15h46

Réquisitions : Boutin s'en prend à Duflot


Le ministère du Logement dit avoir identifié 44 bâtiments à réquisitionnerLe ministère du Logement dit avoir identifié 44 bâtiments à réquisitionner (©dr)

Première ministre du Logement de François Fillon, la présidente du Parti chrétien démocrate dénonce une manœuvre médiatique et peu efficace. Les associations de défense des mal-logées dénoncent la lenteur du gouvernement à mettre la mesure en œuvre.

(LaVieImmo.com) - Les anciens ministres du Logement de l’opposition dénoncent le principe de la réquisition des locaux vides, engagé par Cécile Duflot. Quelques semaines après Benoist Apparu, c’est aujourd’hui au tour de Christine Boutin, plutôt silencieuse d'ordinaire sur la question de l'immobilier, de monter au créneau contre le dispositif, dont elle estime dans un entretien au Parisien qu’il est « coûteux pour pas grand-chose ».

La présidente du Parti chrétien démocrate, en charge du logement de 2007 à 2009, indique qu’elle avait un temps envisagé de recourir à la réquisition pour résoudre le problème du manque de logements. « Mais très vite, mon cabinet s’est aperçu que ceux qui avaient essayé avant, notamment l’ex-ministre PS Marie-Noëlle Lienemann, avaient échoué », indique-t-elle. En cause, le temps nécessaire pour repérer les locaux disponibles, et la difficulté de faire évoluer le droit de propriété. Selon Mme Boutin, la décision du gouvernement de lancer une campagne de réquisitions serait une preuve de « démagogie et d’immobilisme […] avec une volonté d’affichage qui satisfait peut-être les associations et une partie de l’opinion sur le coup, mais qui entraînera forcément de grosses désillusions ensuite ».

Pied-de-biche en or

Les associations telles Droit au logement (DAL) et Jeudi noir, favorables de longue date aux réquisitions, ne sont elles-mêmes pas très tendres avec Cécile Duflot, à qui elles ont récemment offert un pied-de-biche doré comme cadeau de Noël, pour l’aider à accélérer la mise en œuvre des premières réquisitions. Interrogée fin décembre à l’antenne d’Europe 1, la ministre du Logement a rétorqué que les réquisitions étaient bien lancées « depuis le début du mois », mais que « le délai entre l'envoi du premier courrier en recommandé qui avertit le propriétaire de la volonté de l'Etat de réquisitionner et l'ouverture du bâtiment est au maximum de quatre à cinq mois », selon que le propriétaire du logement en question entame ou non des recours.

Quarante-quatre bâtiments appartenant à trente personnes morales ont été identifiés à Paris. Le ministère a décidé de ne communiquer ni leur adresse ni l’identité de leurs propriétaires.

François Alexandre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 02/01/2013 à 19:04 par pongolo

    le Parti Chretien Democrate de Christine Boutin c'est combien d'adherents au fait ?
    qu'a t'elle fait pour avoir autant la parole dans les medias ??

  • 0 Reco 02/01/2013 à 16:22 par arthurin

    Logements vides :la Methode boutin; Lachez un ours dans votre quartier !