Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 21 janvier 2008 à 12h23

Sauver les monuments en taxant l'hôtellerie de luxe


(LaVieImmo.com) - Une taxe sur l’hôtellerie de luxe, telle pourrait être, selon Le Figaro, la solution adoptée par le ministère de la Culture pour financer la restauration des monuments historiques.

« Les moyens budgétaires actuels ne permettent pas de transmettre dans un bon état de conservation notre patrimoine aux générations futures », souligne Christine Albanel, ministre de la Culture dans un entretien au quotidien. Conséquence de la « dégradation sensible de l’état de conservation du patrimoine » mise en avant par le Rapport sur l’état du parc monumental français, envoyé en fin de semaine dernière par le ministère aux députés, le coût des travaux nécessaires à la restauration du patrimoine « a grimpé en flèche », indique Le Figaro, « passant de 7 à 10.7 Milliards d’euros ».

Plusieurs solutions sont à l’étude en vue de constituer un « fonds de soutien » permettant d’assurer une augmentation de l’effort financier, parmi lesquelles la création d'une taxe sur les nuits dans les grands hôtels. « Il existe un lien naturel entre le tourisme et le patrimoine », affirme Christine Albanel, pour qui « il y a une vraie logique à ce financement. Près de 70% de la clientèle de ces établissements sont des étrangers, dont bien souvent la visite est en lien avec notre patrimoine ».

Toujours selon le quotidien, la ministre a calculé qu’une contribution de 2 euros par nuitée dans un établissement d’au moins quatre étoiles rapporterait près de 50 Millions d’euros. « Deux euros, c’est la moitié du coût d’un soda pris dans le minibar de la chambre », ajoute la ministre.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...