Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 28 mai 2009 à 13h13

Sursaut des ventes de logements neufs en France


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Si elles ont chuté de plus de 66 % à Paris, les ventes de logements neufs sur l’ensemble du territoire français ont plutôt bien résisté au premier trimestre 2009.

Selon les chiffres dévoilés ce matin par le ministère de l’Ecologie, un peu plus de 25 300 maisons et appartements ont changé de mains au cours des trois premiers mois de l’année, contre 26 600 un an plus tôt. Soit une baisse de volume inférieure à 5 % (-4,9 %) en comparaison annuelle, qui contraste avec la chute de 47 % enregistrée au quatrième trimestre 2008. Autre signe encourageant, d’un trimestre sur l’autre, le nombre de transactions a progressé, avec près de 10 000 ventes en plus. Satisfaite de ces chiffres, la Fédération des promoteurs constructeurs (FPC) estime que « le frémissement du marché » qu’elle avait signalé mi-février « s’est transformé tout au long du trimestre et même au-delà, en une reprise vigoureuse des ventes ».

Pour la Fédération, cette vigueur est due à trois facteurs : « la baisse des taux d’intérêt des emprunt ; le grand succès du dispositif Scellier ; le doublement du prêt à taux zéro (PTZ) ». Est-ce à dire que le secteur est tiré d’affaires ? Sans surprise, la FPC reconnaît met en garde contre « tout triomphalisme » hâtif. « Il ne faut pas considérer que la crise est derrière nous, car les ventes aux investisseurs sont la traduction d’une forte attente de ces derniers, qui avaient cessé d’investir depuis le deuxième trimestre 2008 ». Si les mesures du plan de relance et la baisse des taux ont permis de combler cette attente, « l’amélioration ne sera consolidée qu’avec la reprise importante des ventes de résidences principales ». La FPC confirme néanmoins sa prévision de 75 à 80 000 ventes sur l’ensemble de l’année, contre 79 400 en 2008

Stock et prix en baisse Toujours selon les chiffres du ministère, les mises en ventes de logements, stables sur le trimestre, sont en repli de près de 46 % en comparaison annuelle, pour un total de 15 580. la baisse est avant tout le fait du logement collectif (-49 %). Le niveau des ventes étant supérieur à celui des mises en vente, le niveau des stocks de logements s’est réduit de manière sensible, en repli de près de 8 % sur un an. L’encours de logements à la vente était de 97 250 au 31 mars.

En comparaison annuelle, les prix des maisons ont reculé d’environ 8 % (224 500 euros en moyenne), tandis que ceux des appartements sont restés globalement stables (3 266 euros le m²).

E.S.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...