Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 17 juin 2014 à 16h46

Sylvia Pinel, entre "souplesse et pragmatisme"


Sylvia Pinel, ministre du Logement
Sylvia Pinel, ministre du Logement
Sylvia Pinel, ministre du Logement (©dr)

La ministre du Logement a réaffirmé mardi son engagement de relancer la construction. Au passage, elle a levé – un tout petit peu – le voile sur la rédaction des décrets d’application de la loi Alur, au centre des débats depuis une semaine.

(LaVieImmo.com) - L’heure n’est plus au dogmatisme. Lors d’un discours prononcé à l’occasion du colloque de l’Observatoire régional du foncier (ORF), à Paris, Sylvia Pinel a indiqué mardi vouloir « agir avec souplesse et pragmatisme pour relancer la construction et l’accès au logement ».

Assurant partager « les préoccupations des professionnels et leur attente forte de disposer d’un cadre légal simple, clair et durable pour mener à bien leurs projets », la ministre a rappelé qu’elle présenterait, le 25 juin prochain, le détail des cinquante mesures de simplification des normes de construction promises à la fin de l’hiver par Cécile Duflot. « La complexité des normes et des procédures [rend] le fait de construire de plus en plus difficile. J’ai donc fait de la simplification un des axes majeurs du travail que je mènerai », a-t-elle ajouté.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mme Pinel, qui n’avait jusqu’alors pas pris part au débat sur l’avenir de la loi pour l’Accès au logement et un urbanisme rénové (Alur), a évoqué la question pour la première fois, sans sembler prendre parti. « Ce qui m’importe aujourd’hui, c’est la recherche d’efficacité pour relancer la construction et résorber la crise du logement. C’est dans cet esprit que j’ai demandé aux services de mon ministère de travailler à la préparation des futurs décrets d’application de la loi Alur », a poursuivi la ministre. Les « décrets qui favoriseront la relance de la construction et l’amélioration du pouvoir d’achat des Français » sont donc traités en priorité. Pour plus de détails, il faudra encore attendre quelques jours : officiellement, les premiers décrets devraient être publiés avant la fin du mois de juin.

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 18/06/2014 à 14:40 par Alain

    @Gaston déménages va voir un autre bailleur, j'ai menacé le mien de partir si il m'augmentait au début de l'année , il a eu tellement les boules qu'il a baissé le loyer (argumente avec le gel des salaires et la baisse de l'immobilier).
    il sait très bien que si il perd son locataire il risque de ramer plusieurs mois pour en trouver un autre. Ton bailleur le sait un locataire SÉRIEUX ça se BICHONNE.

  • 0 Reco 18/06/2014 à 11:22 par Gaston

    vous les bailleurs vous tes de sacrés enflures:! en plus il me fait payer la atxe poubelle: c'est nouveau!! 180 euros dans la tronche!

    Yen a marre d'être locataire!

  • 0 Reco 18/06/2014 à 10:52 par Henri

    t'attends quoi alors pour acheter Gaston?

  • 0 Reco 18/06/2014 à 10:36 par Gaston

    J'en ai marre: mon loyer a encore augmenté ! quels grippe-sous!

  • 1 Reco 18/06/2014 à 10:01 par Richard

    @REGIS21 si vous n'arrivez pas à vendre c'est que vous n'êtes pas au prix du marché, les aides et autres défiscalisations, il faut oublier on va bientôt attendre les 2000MDS de dette.
    L'immobilier baisse et ce n'est pas fini, les tendances sont longues dans l'immobilier.

  • 0 Reco 17/06/2014 à 20:25 par REGIS21

    Avant même que la loi ALUR soit dans les "tuyaus" les plus-values immobilières (passées par M. Sarkozy de 15 à 30 ans) ont bloqué le secteur de l'immo ancien. En province les prix ont énormément baissé surtout à la campagne... et malgré tout les propriétaires n'arrivent pas à vendre leurs biens. Pour acheter du neuf il faudrait pouvoir vendre l'ancien...
    Les primo-accédants n'ont pas les moyens d'acheter... les anciens ne peuvent pas les aider car impossible de vendre pour faire une donation ....voilà comment tout le secteur est bloqué ! Pas de TVA, de droits de mutation etc... pour l'état.
    22 ans c'est beaucoup trop long ... et il faut payer les prélèvements sociaux...Que le gouvernement remette à 15 ans...ne serait-ce que pour un an ou deux il y aura beaucoup de biens sur le marché et les prix baisseront forcément... Idem pour les terrains à bâtir : 30 ans !!!

  • 2 Reco 17/06/2014 à 17:14 par Robert

    Cela fait 20 ans qu'on booste la constrution à coup d'aide à l'accession et au secteur immo en général, le résultat est sous vos yeux, bande d'aveugle incapable ! CA NE MARCHE PAS.

    tant qu'on construira aux mauvais endroits ou à des prix stratosphérique, on aura un léger problème....


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...