Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 19 juin 2009 à 18h10

Syndics : l'ARC veut sortir de la confrontation "par le haut"


(LaVieImmo.com) - Sortir de la confrontation entre copropriétaires et syndics « par le haut » ? C’est possible selon l’Association des responsables de copropriété (ARC).

« Aux 4 602 contrats étudiés par 60 Millions de Consommateurs, le Particulier, l’ARC et la CLCV, Luc Chatel oppose 2 500 contrats recueillis par la DGCCRF* dans 1 446 cabinets de syndics », rappelle l’ARC. « Aux analyses et conclusions détaillées sans appel des quatre enquêtes, le ministre oppose une analyse radicalement opposée : « Les contrats étudiés sont globalement conformes » »… Lassée de ce dialogue de sourd, l’association entend étudier 2 500 nouveaux contrats dans les prochaines semaines, avant de soumettre le fruit de son analyse à la DGCCRF, la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim), l’Union des syndicats de l’immobilier (UNIS), 60 Millions de Consommateurs et Le Particulier. « Ceci en leur permettant de consulter et de photocopier les 2 500 contrats qui seront ainsi mis à disposition de tous », insiste l’ARC.

Insistant sur la nécessité d’une action concertée, l’association se dit prête à « étudier en retour tous les contrats que les autres partenaires pourraient [lui] présenter ».

En fonction des résultats de ces différentes études croisées, l’ARC sollicitera une rencontre avec l’ensemble des groupes parlementaires préalablement au dépôt éventuel d’une proposition de loi.

V.J.

*Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...