Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 1 septembre 2014 à 13h15

Tribune - "Pour un plan de mobilisation du parc ancien privé"


Jean-François Buet, président de la Fnaim
Jean-François Buet, président de la Fnaim
Jean-François Buet, président de la Fnaim (©dr)

Une tribune de Jean-François Buet, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim), en réaction aux dernières mesures de relance du logement prises par le gouvernement.

La Fnaim a pris acte du plan de relance du logement, annoncé par le Premier ministre, en constatant qu’il était quasi-exclusivement dédié à la construction de logements neufs. La Fédération a noté également que le volet locatif du plan gouvernemental favorisait la location à loyer maîtrisé pour les nouveaux logements (plafonds de loyers Duflot-Pinel, logements dits « intermédiaires »).

Considérant que cette façon incitative de faire baisser les loyers est bien préférable à toute forme d’encadrement, la Fnaim propose la création d’un statut fiscal du bailleur privé acceptant de mettre à disposition des logements existants à des loyers inférieurs au prix du marché.

L'ancien, un gisement de logements

Avec un taux de vacance moyen estimé à 7,2 % mais avec des territoires où ce taux atteint 25 %, le parc ancien privé doit, en effet, être considéré comme un gisement de logements à mobiliser pour répondre à « une priorité sociale pour les familles, les jeunes ».

La Fnaim considère qu’une action ciblée sur le parc ancien privé est indispensable pour compléter le plan de relance de la construction neuve.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Les deux plans réunis viendraient compenser avec efficacité le manque de logements et élargir l’offre locative ou d’achat pour les primo-accédants.

Propositions concrètes

C’est pourquoi, la Fédération Nationale de l’Immobilier va, dans les semaines à venir, émettre une série de propositions concrètes en ce sens, qu’elle présentera au Premier ministre et à la ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité pour mobiliser le parc ancien privé existant.

Cette initiative, centrée sur la reconnaissance d’un statut fiscal du bailleur privé, sera également l’opportunité de lancer une réflexion globale, avec tous les acteurs concernés, sur la fiscalité immobilière des particuliers, afin de la rendre plus simple, plus lisible et plus encourageante.

Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 11/09/2014 à 14:53 par Kiwala

    J'ai du mal à comprendre : le bailleur a acheté, lui, "au prix du marché", généralement, et, pour que son droit de bailleur à voir ses loyers réglés comme prévu dans le contrat de bail soit respecté, il faudrait donc qu'il accepte de louer "au-dessous du prix du marché" ? Et c'est comme ça qu'on veut faire revenir les investisseurs ?

  • 1 Reco 02/09/2014 à 09:33 par dagoba11

    oui, remettons le PTZ dans l'ancien afin que le vendeur puisse vendre plus cher du montant du PTZ. favorisons la monté des prix jusqu'au ciel

    t'as raisons, l'état est pas grave dans la merde et on peut se permettre de dépenser des milliards inutilement

    on a vu ce qu'à donner le PTZ dans l'ancien. perso je pense au contraire que l'immo ne devrait bénéficier d'aucune subvention. les pro de l'immo ne veulent pas entendre parler de régulation par contre ça sait faire la manche au aides de l'état.

  • 1 Reco 02/09/2014 à 09:05 par fabrice

    Il faut remettre un PTZ dans l'ancien, comme en 2011, sans condition de ressource!

    quand on achète dans le neuf, il ne faut pas oublier de se faire parrainer par un ancien client: cela permet de gagner plusieurs centaines voire plusieurs milliers d'euros en tickets cadeaux!!!! c'est toujours ça e pris et ça arrondit les fins de mois:

    alors ayez le bon réflexe: faites vous parrainer!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...