Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmardi 16 décembre 2008 à 18h50

"Trois outils de la générosité" pour déloger les injustices


(LaVieImmo.com) - Le milieu associatif, les autorités morales et le gouvernement font alliance contre la pénurie de logements. Bernard Devert, fondateur et président d’Habitat et Humanisme, a lancé un appel « déloger nos injustices ». Un appel signé par les représentants d’une dizaine* d’institutions religieuses et humanistes de France mais entendu également par Christine Boutin : mardi, la ministre du Logement et de la Ville a présenté « les "trois outils de la générosité" que l’Etat a instauré ou va instaurer très prochainement » afin d’inciter les propriétaires de logements vacants à remettre ces biens sur le marché.

Premier de ces trois outils, un dispositif de garantie des risques locatifs (GRL) rénové.Créé fin 2006 à l’initiative du 1% logement, le dispositif de GRL est destiné à assurer les propriétaires bailleurs contre les risques d’impayés de loyers. « Une négociation est en cours avec les représentants des assureurs et le 1% logement afin d’instaurer un dispositif rénové répondant à l’ambition du Président de la République », a promis Mme Boutin. Fin 2007, Nicolas Sarkozy s’était engagé sur la mise en œuvre d’une assurance contre les risques d’impayés. Le nouveau dispositif, qui devrait être mis en place « très prochainement », devrait sécuriser les propriétaires. « Ils seront assurés d’être indemnisés en cas de défaillance du locataire », a promis la ministre du Logement.

Dans les tuyaux également, une extension du dispositif d’usufruit locatif social pour le logement social et très social. L’usufruit social est un dispositif qui permet à un propriétaire de conserver la nue propriété d’un bien tout en vendant, temporairement, l’usufruit de ce logement à un bailleur social qui prend à sa charge la gestion du logement. Le propriétaire qui accepte ce démembrement bénéficie d’avantages fiscaux et retrouve la jouissance de son bien remis en état à la fin de la période. Christine Boutin a indiqué qu’un décret serait prochainement publié pour mettre ce dispositif en marche.

Enfin, la ministre a promis le développement de l’intermédiation locative via la mise en place, sur l’ensemble du territoire, d’un dispositif de mobilisation de logements privés destinés à être loués à des associations en vue de les sous-louer à des ménages prioritaires.

Afin d’aider les propriétaires intéressés, le ministère a d’ores et déjà mis en place un numéro de téléphone gratuit** les mettant en relation avec l’Association départementale d’information sur le logement (Adil).

E.S.

*Au rang desquelles l’Eglise catholique, la Fédération protestante de France, le Conseil français du culte musulman, les Institutions juives de France ou la Grande Loge de France

**08 05 16 00 75

LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...