Divers
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 27 juillet 2015 à 10h45

Une réforme de la CSPE pourrait alléger la facture d'électricité de 10%


Selon le JDD, la taxe sur l'électricité pourrait être réformée à la rentrée
Selon le JDD, la taxe sur l'électricité pourrait être réformée à la rentrée
Selon le JDD, la taxe sur l'électricité pourrait être réformée à la rentrée (©Philippe Huguen - AFP)

La facture d’électricité devrait bientôt être allégée. Selon le JDD, le gouvernement planche actuellement sur une réforme de la contribution au service public de l'électricité (CSPE), qui sert notamment à financer les subventions aux énergies renouvelables. Celle-ci représente près d’un cinquième de ce que paie le consommateur pour se chauffer.

(LaVieImmo.com) - Voilà une nouvelle qui devrait réjouir certains Français, mais en faire bondir d’autres. Alors que les tarifs réglementés de l'électricité vont connaître une hausse modérée à partir du 1er août, la taxe sur l'électricité pourrait être réformée à la rentrée, a révélé ce week-end le Journal du Dimanche, citant plusieurs sources proches du ministère de l'Écologie.

En effet, la contribution au service public de l'électricité (CSPE) coûte 6 milliards d'euros par an et représente 15% de la facture d'électricité, souligne l’hebdomadaire. "Cette taxe devient insoutenable pour les consommateurs", reconnaît un cadre de l'administration, qui précise que "le traitement du dossier accélère".

La CSPE finance essentiellement les subventions aux énergies renouvelables. Mais aussi les tarifs sociaux pour les plus modestes et la "péréquation territoriale", surcoût de l'acheminement de l'électricité dans les DOM-TOM qui permet de garantir le même tarif qu'en métropole, explique le JDD.

Deux options sur la table

Primes éco énergie
Prime éco énergie

Calculez le montant de votre remboursement en euro :


m2

Selon le journal, Bercy confirme "travailler sur le versement et le prélèvement de ces subventions", pour le paiement de la taxe après la réforme. L'objectif est d'élargir son champ aux énergies carbonées, c'est-à-dire le gaz et les carburants, alors que seule l'électricité est mise à contribution aujourd'hui.

Deux options sont sur la table : la première consisterait à faire porter l'effort aux seuls consommateurs de gaz. "Cela leur coûtera cher car ils ne sont que 10 millions à se chauffer au gaz", confie au JDD un bon connaisseur. Partager la CSPE en deux permettrait de diminuer la facture d'électricité d'environ 7%.

L'autre piste vise à étaler cette taxe entre électricité, gaz et carburants pour mieux répartir son impact. Cela diminuerait d'environ 10% la facture d'électricité mais augmenterait celles du gaz et surtout des carburants. Un scénario qui pose problème, car l'essence a déjà subi une hausse de 2 centimes en janvier et le diesel de 4 centimes. Le gouvernement devra donc choisir quelles sources d'énergie taxer…

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...