Divers
LaVieImmo.com
DiversDiversmercredi 5 mai 2010 à 11h50

Urbania veut protéger sa réputation


La société étudie "toutes les actions judiciaires"
La société étudie "toutes les actions judiciaires"
La société étudie "toutes les actions judiciaires" (©dr)

Urbania se défend. Dans un communiqué de presse publié hier soir, l’administrateur de biens « dément avec force les accusations de détournement de fonds » proférées contre lui.

(LaVieImmo.com) - La société affirme que les fonds de ses clients « ne sont pas en cause » puisqu’ils « sont garantis» : « ces fonds sont protégés ». Urbania ajoute qu’il « étudie toutes les actions judiciaires pour protéger la réputation et l’image de son réseau de cabinets » et « dénonce une tentative de mise en cause de son indépendance […] par rapport à sa concurrence ». Déjà lundi, le gestionnaire de biens s’était défendu dans un autre communiqué de presse, réagissant à « la diffusion d’informations erronées publiées par certains medias ». Il insiste sur le fait que « la situation [d’] Urbania est saine », rappelant que « la Société Générale avait été une première fois déboutée le 16 mars 2010 de son action engagée auprès du tribunal de commerce de Nanterre ».

« On ignore si l’argent a disparu »

Cela dit, les quelque 200 millions d’euros mis à disposition d’Urbania par la Société Générale, et que la banque a tenté en vain de récupérer depuis début 2009, restent introuvables. Au total, 500 millions d’euros seraient concernés pour l’ensemble des banques d’Urbania, en additionnant les comptes reflets et les divers emprunts et lignes de crédit. Les comptes reflets sont des prêts attribués par les organismes bancaires aux gestionnaires de biens afin de contourner la loi Hoguet, qui interdit à ces derniers de placer les fonds mandants - sommes versées par les copropriétaires pour payer les charges et les travaux. Aujourd’hui, « on ignore si l’argent des mandants a disparu ou a simplement été transféré, et les comptes de la société sont très opaques », explique un observateur cité mercredi par le quotidien Les Echos. « On n’arrive pas à savoir si Urbania est ou non en cessation de paiement ».

Le tribunal de commerce, saisi par la Société Générale en octobre 2009, devrait bientôt statuer sur le litige qui oppose le groupe bancaire et le gestionnaire de biens.

Lorna Oumow - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/05/2010 à 14:25 par Ced42

    Urbania est un syndic inefficace qui encaisse les appels de fonds et ne paie pas les entreprises, s'ils font faillite beaucoup de coopropriétés vont devoir payer, la SG tire la sonnette d'alarme pour éviter que ça lui retombre dessus elle a raison quitte à perdre ce client (mauvais client ?)

  • 1 Reco 14/05/2010 à 18:23 par fredo

    Urbania me loue un logement dans le 77. Tout se passe parfaitement bien, j'ai de très bon rapport avec l'agence qui s'occuppe de mon dosier. Les comptes sont parfaitement tenus.
    Je pense que la SG avec l'affaire KERVIEL qui va sortir au tribunal cherche à passer pour une victime au détriment d'urbania.

  • 3 Reco 12/05/2010 à 02:03 par acpjl

    urbania gère notre copropriété et je peux vous dire que ce sont des malhonnêtes.
    il ne respecte rien.il est présent juste pour demander l'argent le reste il ne s'occupe de rien.nous allons les viré à la prochaine assemblé générale.
    je suis membre du conseil syndical .
    .

  • 2 Reco 07/05/2010 à 20:27 par pour info et sauf erreur

    la Société Générale avait été une première fois déboutée le 16 mars 2010 de son action engagée auprès du tribunal de commerce de Nanterre .

  • 4 Reco 06/05/2010 à 20:05 par Mivon

    Mon avis est bien moins favorable sur Urbania. Je suis locataire d'un appartement qu'Urbania a sous gestion et je peux vous dire qu'il ne m'ont tjrs aps remis le double des clés de l'entrée de l'immeuble que j'attends depuis 1 an !!! La seule fois où ils ont su m'appeler c'est pour que je leur fasse des virements automatique...

  • 4 Reco 06/05/2010 à 19:30 par tarur

    tiens, enfin des réactions positives, je suis d'accord avec MSGUR. Les médias doivent arrêter de faire passer URBANIA pour des voleurs. Cette mauvaise publicité est juste pour faire encore profiter les riches. Mais la SG ne perçoit pas d'argent pas de ses clients en sous main ? mais bien sûr que OUI et en plus grandes quantité. Et les salariés qui sont sur le terrain, on fait quoi pour eux ....

  • 4 Reco 06/05/2010 à 19:24 par MSGUR

    Urbania est un bon syndic, je suis gérée par eux et rien à redire. La SG veut tout simplement les racheter, encore une question politique et d'argent, comme d'habitude. Que va faire l'état ?
    C'est discréditer une bonne société montante et qui respecte parfaitement la loi de copropriété.

  • 6 Reco 05/05/2010 à 21:36 par IHEDN

    Politique de déstabilisation. A qui profite le crime. Au profit de financiers du milieu bancaire!!!
    L'intelligence éco c'est aussi ce type d'action médiatique (entre-autre) pour déstabiliser une société indépendante et française.

  • 2 Reco 05/05/2010 à 14:33 par Stephane

    A Qui profitte toute cette agitation , la société générale n en finit plus avec ses affaires
    après Kerviel , la dette grecque , maintenant c est urbania . C est eux qui ont besoin d' argent , c est leur habitude de dicrediter les autres ...

  • 1 Reco 05/05/2010 à 14:20 par castorjunior

    Tu as 15 réactions la : http://www.lavieimmo.com/ divers-immobilier/urbania -la-societe-generale-port e-plainte-au-penal-6819.h tml
    ;)

  • 3 Reco 05/05/2010 à 14:13 par lapoliss

    sur les autres textes (nombreux d'ailleurs !) sur le sujet d'urbania, peut-être ;)

  • 2 Reco 05/05/2010 à 12:51 par cathy

    faux il y avait trois ou quatre réactions. Ou sont elles passées ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...