Dossiers
LaVieImmo.com
Achat vente

Tout savoir sur les frais annexes à l'achat d'un bien immobilier

Ne signez pas l'achat d'un bien sans avoir estimé les frais annexes !Ne signez pas l'achat d'un bien sans avoir estimé les frais annexes ! (©Fotolia)

Avant de vous lancer dans l’achat d’un appartement ou d’une maison, n’omettez un détail d’importance : les coûts supplémentaires qu'entraîne inévitablement l'opération, liés directement ou indirectement à la celle-ci.

Frais de notaire, de commission, nouvelle fiscalité et même coût de déménagement sont autant d'éléments qui au total peuvent monter jusqu’à 8 % du montant de la vente. LaVieImmo.com vous dévoile la nature de ces frais annexes et leur montant global, que vous ne devrez pas ignorer avant d’acheter. Distinguons les frais que vous devrez débourser lors de l’acquisition et ceux qui suivent cette dernière. Abstraction faite du montant du crédit en cours, comptez entre 6 et 8 % de la valeur totale du bien...

Lors de l’achat

Les frais d’agence

Seuls frais correspondent à la rémunération des intermédiaires, agents immobilier ou notaires, lorsque ces derniers interviennent dans le cadre de leur mission de négociation. En agence, les commissions sont libres. D’où une large amplitude de prix : certains peuvent facturer jusqu’à 10 % de la valeur du bien, tandis que d’autres agences, qui se qualifient volontiers de « low-cost », baissent les tarifs jusqu’à 1 % dans certains cas.

A savoir : les frais doivent impérativement apparaître dans la vitrine, de façon claire et lisible de l’extérieur. Pas de surprise, donc !

Crédit Immobilier
Simulateurs immobiliers

Evaluez gratuitement les offres de plus de 100 banques !

Les frais « de notaire »

Les officiers ministériels sont réglementés par le décret du 17 février 2011, qui modifie le décret du 8 mars 1978 « portant fixation du tarif des notaires ». Leur barème est progressif, et ils sont soumis à une TVA de 19,6 % :

- Jusqu’à 6 500€ : 4 %

- De 6 500 à 17 000€ : 1,65 %

- De 17 000 à 60 000€ : 1,10 %

- Au-delà de 60 000€ : 0,825 %

Selon l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil), pour un immeuble de 300 000 euros, les émoluments du notaire seront à hauteur de 4 500 euros environ, hors droits et taxes qui reviennent à l’Etat.

A savoir : LaVieImmo.com propose son simulateur de frais de notaire.

Les taxes

Lors de l’acquisition, celles-ci sont différentes selon la nature du bien acheté :

- Pour un immeuble ancien, vous serez prélevés au titre de la taxe départementale de publicité foncière, de la taxe communale et des frais d’assiette et de recouvrement. Soit au total 5,09 %.

- Pour un immeuble neuf, vous serez soumis à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de 19,6 %. Le plus souvent, elle est incluse dans le prix de vente. Mais l’acquéreur devra également acquitter une taxe de publicité foncière, correspondante à 0,60 % du prix hors taxe de la vente.

- Dans le cadre de l’acquisition d’un terrain à bâtir, les droits de mutation seront de 5,09 %.

Après l’acquisition

Les frais d’assurance

Avoir un nouveau logement, à titre de résidence principale ou secondaire, implique souvent la souscription d’un contrat d'assurance multirisque-habitation (MRH). Celui-ci a beau ne pas être obligatoire pour les propriétaires, il est cependant vivement conseillé. Il permet de couvrir votre responsabilité dans un sinistre lié au logement : incendie ou dégât des eaux, etc... .

A savoir : Des sites proposent de comparer les assurances multirisques, dont les montants varient selon le degré de protection qu’ils offrent.

Les frais de déménagement

Bien que minimes par rapport au coût global de l’opération, les frais de déménagement peuvent varier selon que vous ferez appel ou non à une société spécialisée. Si vous optez pour l’aide familiale ou amicale, les coûts seront réduits, de l’ordre de 500 euros pour une surface de 70 m². Les services d’une entreprise de déménagement sont de coûts variables, et peuvent monter jusqu’à 2 500/ 3 000 euros. Il est néanmoins vivement conseillé de faire appel à eux si vous possédez des meubles de grande valeur, fragiles, voire dangereux à transporter (œuvres d’art).

A savoir : Innovation dans le domaine du déménagement, il existe des entreprises de « garde-meubles mobiles », qui mettent à votre disposition des véhicules pouvant transporter les meubles sur de grandes distances.

L’imposition locale et les charges

Enfin, a posteriori, il est également important de s’enquérir de l’imposition locale : taxe d'habitation, taxe foncière et taxe d'enlèvement des ordures ménagères, notamment, et dont les montants sont variables en fonction des municipalités.

Les charges sont enfin un élément non négligeable, et également sujettes à variation selon les copropriétés. Pensez à bien consulter le niveau de charges de votre futur appartement avant de vous lancer dans l'opération.

Pour consulter notre dossier "Achat - Vente", cliquez ici !

Dernière mise à jour 03/06/2013 - François Alexandre ©2016 LaVieImmo.com


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...