Dossiers
LaVieImmo.com
Achat vente

Vente immobilière : mandat simple ou exclusif, lequel choisir ?

Aujourd'hui, près de 70% des vendeurs optent pour le mandat "simple"Aujourd'hui, près de 70% des vendeurs optent pour le mandat "simple" (©Patrick Kovarik - AFP)

Certains propriétaires font appel à une voire plusieurs agences pour vendre leur bien. Deux types de contrats s'offrent à eux: mandat simple ou mandat exclusif. La plupart des Français optent pour le premier, mais ont-ils vraiment raison?

Aujourd’hui, près de 70% des propriétaires qui souhaitent vendre leur logement en passant par une agence immobilière optent pour le mandat "simple", qui laisse plus de liberté au vendeur comparé au mandat exclusif. Mais ont-ils vraiment raison? Pas certain.

Le mandat simple, moins contraignant mais plus hasardeux

Le mandat simple est celui qui procure le plus de liberté. Il permet au vendeur de confier la vente de son bien à un ou plusieurs intermédiaires, tout en lui laissant la possibilité de conclure une transaction de particulier à particulier, c'est-à-dire avec l'acheteur potentiel qu'il a trouvé par ses propres moyens (bouche à oreille, petites annonces sur des sites internet comme Leboncoin.fr etc.). Ne pas oublier de prévenir le ou les agences dans le cas où la vente est réalisée par vos soins.

Si le vendeur a signé un mandat non exclusif avec plusieurs intermédiaires, c'est l'agence qui a conclu la vente qui perçoit la commission (en moyenne 5% du prix de vente), payée par l'acquéreur. Il est toutefois recommandé de ne confier le mandat qu’à trois professionnels au maximum, afin d'éviter la confusion auprès des acheteurs potentiels, surtout si le bien est proposé à des prix différents.

La plus faible implication des agences fait partie des inconvénients les plus fréquemment cités. En effet, on considère qu'un intermédiaire s'investira probablement moins dans la vente comparé à un mandat exclusif, sachant pertinemment que le bien en question est confié à plusieurs agences et que la commission peut lui échapper.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Autre élément dissuasif, "le délai de la vente, qui est de 98 jours en moyenne" selon Olivier Alonso, président du réseau immobilier Solvimo (140 agences en France). Par ailleurs, "un bien en mandat simple se vend en moyenne en 110 jours, contre 72 jours en mandat exclusif. Ce délai est même réduit à 60 jours pour nos deux réseaux d'agences Solvimo et Avis Immobilier", précise le professionnel. Autrement dit, confier l'exclusivité de la vente de son bien immobilier à une seule agence réduit le délai de vente de moitié.

Les avantages :

> Plus de liberté : le vendeur peut céder son logement sans passer par une agence, et le contrat peut être dénoncé avec un préavis de 15 jours.

> Plus de visibilité : le bien sera visible dans plusieurs agences et les annonces immobilières présentes sur divers sites spécialisés.

Les inconvénients :

> Plus faible implication des agences mises en concurrence.

> Possible confusion auprès des acheteurs potentiels : prix du bien parfois différent selon les agences.

> Délai de vente généralement plus long qu'en mandat exclusif.



>> Estimez gratuitement votre bien immobilier

Le mandat exclusif, plus efficace mais plus contraignant

Le mandat exclusif n'est plébiscité que par 30% des ménages. Pourtant, ce type de contrat qui laisse l'exclusivité du bien à une seule agence immobilière présente des avantages non négligeables. Petit rappel : dans le cadre d'un mandat exclusif, le vendeur s'engage à ne pas vendre sa maison ou son appartement de particulier à particulier, et à rediriger vers son intermédiaire tout acheteur potentiel qu'il aurait lui-même déniché.

L'exclusivité du bien est définie en général pendant une période de 3 mois. Il est néanmoins possible de négocier la durée de cette période, ce qui laisse au vendeur une marge de manœuvre dans le cas où la transaction n'aboutit pas au terme des 90 jours, pour x ou y raisons. À noter qu'un mandat exclusif ne peut être résilié avant son terme. Mais par définition, l'agent immobilier va mettre toutes les chances de son côté pour que la transaction soit conclue rapidement et au meilleur prix.

Accorder l'exclusivité à une agence "permet d'avoir un seul interlocuteur, ce qui évite par exemple d'avoir des problèmes de clés pour les visites réalisées en journée", estime Olivier Alonso, du réseau Solvimo. Par ailleurs, le bien n'est pas surexposé avec des prix et des descriptifs différents. Autres avantages selon le dirigeant : la réelle mise en valeur de son bien par le professionnel (photos en haute définition, homestaging…) ou encore le prix de la transaction qui sera "plus élevé qu’en mandat simple".

Les avantages :

> Investissement plus important de l’agence pour dénicher des candidats à l'achat.

> Meilleure visibilité sur Internet grâce aux différents supports et réseaux des agences : en mandat exclusif, l'agence n'hésitera pas à mettre le bien en valeur, par exemple en vitrine.

> Gestion plus simple pour le propriétaire avec un seul interlocuteur, notamment pour l’organisation des visites et la remise des clés.

> Promotions diverses pouvant inclure les annonces en vitrine ou les diagnostics immobiliers offerts : obligatoires avant la vente ou la location, ces rapports (amiante, plomb, DPE etc.) normalement à la charge du propriétaire ou du bailleur coûtent quelques centaines d’euros. Des économies non négligeables...

> Vente généralement plus rapide qu’en mandat simple.

Les inconvénients :

> Moins de souplesse : durant la période d’exclusivité, vous vous engagez à ne pas confier de mandat à un autre intermédiaire, et si vous trouvez vous-même un acquéreur, vous devrez l'adresser à votre agent… sous peine de devoir verser des dommages et intérêts à l'agence.

Passé un délai de trois mois (ou de la durée convenue au moment la signature), le mandat exclusif peut être dénoncé à tout moment par chacune des parties, par lettre recommandée avec accusé de réception, sous réserve du respect d’un préavis de 15 jours minimum.

À noter qu'il est toutefois possible de rajouter une clause dans le contrat autorisant le vendeur à réaliser une transaction avec un acquéreur potentiel, à condition qu’il n’ait pas été en contact avec l’agence. Pas certain cependant que l'agence accepte et si elle le fait, son degré d'investissement dans la vente risque d'en pâtir...

Dernière mise à jour 10/06/2016 - Julien Mouret ©2016 LaVieImmo.com


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...