Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémardi 23 novembre 2010 à 10h49

45 % des Français s’opposent à la suppression de l'ISF


L'ISF, une question difficile à trancher pour les Français
L'ISF, une question difficile à trancher pour les Français
L'ISF, une question difficile à trancher pour les Français (©dr)

Selon un sondage BVA - Absoluce réalisé pour Les Echos et France Info, 45 % des Français se disent « favorables » à la suppression de l’ISF, alors que 44 % se disent « opposés » à une telle réforme. Les contribuables apparaissent partagés sur cet impôt, qu’aucun gouvernement de droite n’a souhaité modifier depuis sa création.

(LaVieImmo.com) - L’opinion publique s’avère très partagée sur la question de l’ISF : 45 % des Français contre sa suppression, contre 44 % favorables. Selon Les Echos, « si la suppression du bouclier fiscal était réclamée depuis des mois par l’opinion, celle concomitante de l’ISF paraissait totalement taboue depuis la création de cet impôt en 1988, aucun dirigeant de droite, y compris Nicolas Sarkozy, n’ayant osé jusqu’à maintenant la promettre ». Et alors que la disparition du bouclier fiscal était souhaitée, de nombreuses voix plaidaient en faveur d’un simple aménagement de l’ISF. Le sondage permet toutefois de montrer une grande division des citoyens sur ce point, qui remet en question la propriété et l’imposition, un rapport complexe à aborder en France.

64 % pour relever la dernière tranche d'imposition

Mais ce même sondage, qui s’est penché sur la question de la création du relèvement du taux de la dernière tranche d’imposition, à 45 %, révèle un avis bien plus favorable des Français : 64 % des sondés y souscrivent. A l’inverse, seuls 33 % s’y opposent. Une piste que le gouvernement pourrait suivre, sur la question de la réforme de la fiscalité du patrimoine, qui est promise pour le milieu de l’année prochaine.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/11/2010 à 19:31 par abraxas

    Les Français sont toujours favorables à l'augmentation des impôts auxquels ils ne sont pas assujettis. Notre pays n'aime décidément pas les riches. Ceux-ci s'en vont en masse au détriment de tous. Qui saura être pédagogue en expliquant que l'ISF à des répercussions sur tous les français en contribuant à l'appauvrissement de notre pays ?

  • 0 Reco 27/11/2010 à 01:37 par ploum

    Je ne suis pas redevable d'ISF, j'en suis même loin, mais je le paye indirectement... en effet, mon propriétaire ne cache pas que cet impôt étant proportionnel aux biens qu'il possède (et non pas ses revenus), il le répercute sur les loyers (mon loyer).
    En effet, plus il augmente le loyer, moins cher est son ISF en proportion, donc taxer les revenus de la fortune (ISRF au lieu d'ISF) lui freinera je l'espère son ardeur à augmenter mes loyers, car il payerait plus avec un loyer plus élevé cette fois ci.
    Il faut pas se leurrer, l'ISF étant sur le patrimoine (indépendamment des revenus) c'est sur les loyers qu'il est répercuté.

  • 0 Reco 23/11/2010 à 12:42 par libertad46

    Vous donnez l opinion des riches.
    Le bouclier fiscal permets aus RSA/RMI et petit reveneus de reduire ou annuler la taxe fonciere de leur logement principal.
    Ex: 1450 € pour un appartement de type 3 en province (46) soit 30% des revenus comme la Bettencourt!!! Oùest la justice Fiscale prevu par la constitution ? Faut il une Question prealable de constitutionnalite ?

  • 1 Reco 23/11/2010 à 12:41 par dredre

    Les francais savent pas ce kils veulent surtout...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...