Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitéjeudi 2 septembre 2010 à 14h56

Assurance vie : 550M€ redistribués à leurs bénéficiaires


Bientot de nouvelles contraintes pour les assureurs
Bientot de nouvelles contraintes pour les assureurs
Bientot de nouvelles contraintes pour les assureurs (©dr)

Les mesures mises en place par le gouvernement pour retrouver les bénéficiaires des contrats d’assurance vie en déshérence commencent à porter leurs fruits. Selon Bercy, 550 millions d’euros de capitaux ont déjà été distribués.

(LaVieImmo.com) - Christine Lagarde, ministre de l’Economie, a transmis hier aux présidents de l’assemblée nationale et du Sénat un nouveau rapport sur les contrats d’assurance vie non réclamés. Ce nouveau rapport, le deuxième depuis le mois de juin 2009, « montre l’efficacité des dispositifs mis en place par le gouvernement et installés par les assureurs, suite notamment au vote de la loi du 17 décembre 2007 » garantissant les droits des assurés, se félicite la ministre. Il s’avère en effet que les dispositifs Agira 1 et 2, du nom de l’Association pour la gestion des informations sur le risque en assurance, ont déjà permis le recouvrement de 550 millions d’euros de capitaux, poursuit Mme Lagarde, confirmant le chiffre dévoilé par le Parisien.

1,05 milliard d’euros d’encours toujours pas distribués

Mis en place en 2009, Agira 2, qui repose sur la consultation systématique par les assureurs du fichier des décès de l’Insee, a déjà permis d’identifier 26 000 contrats non réclamés, pour un montant de 323 millions d’euros. Plus ancien de trois ans, Agira 1, qui donne la possibilité aux particuliers pensant avoir été désigné comme bénéficiaires d’un contrat d’assurance vie de se le faire confirmer par la communauté des assureurs, a traité 74 000 dossiers, donnant lieu au versement de 232 millions d’euros.

Malgré cette avancée considérable, le chantier reste important. Le Parisien indiquait ce matin que la Française des sociétés d’assurance (FFSA) estime à 1,05 milliards d’euros les encours de contrats toujours pas distribués à leurs destinataires. Sans faire référence à ce chiffre, Christine Lagarde promet que les mesures prévues dans la proposition de loi relative aux contrats d’assurance sur la vie adoptée au Sénat en première lecture le 29 avril « contribueront à renforcer plus avant l’efficacité des différents dispositifs ». Le projet de loi prévoit notamment d’obliger les assureurs à détailler dans leurs comptes annuels le nombre de contrats non réclamés ainsi que les sommes correspondantes. Le texte sera examiné à l’Assemblée nationale d’ici à la fin de l’année.

Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 49 Reco 14/09/2010 à 10:40 par Ultiminfo

    Toutes ces initiatives sont bonnes pour réduire la déshérence, mais il reste encore des trous importants dans cet arsenal législatif. Bientôt la troisième loi en 5 ans, c’est dire si les risques de déshérence sont réels et sérieux !

    Mais pour l'éradiquer complètement, il faut aborder la question en amont, du vivant du souscripteur. C'est l'initiative de UltimInfo qui propose un outil permettant à tout souscripteurs de facilement gérer/mettre à jour ses diverses clauses bénéficiaires, tout en lui permettant de prévenir assureurs et bénéficiaires de son décès ! Les 2 causes majeurs de déshérence sont ainsi solutionnées dans un seul outil.
    Les assureurs peuvent ainsi dénouer le contrat et distribuer le capital décès aux légitimes bénéficiaires, selon la stricte volonté du défunt.

    Tout savoir sur la déshérence :
    http://www.ultiminfo.com/ fr/guide-pratique-f-Arbor escence-de-la-desherence. html

    L’application UltimInfo est disponible sur internet. Elle contient par ailleurs de nombreuses informations précieuses qui tournent autour de la déshérence des contrats d’assurance vie, mais pas seulement. Il ne pas oublier les contrats de prévoyance et tout ce qui est lié à l’assurance voyage souscrite en cas de paiement d’un titre de transport public avec sa carte bancaire. Dans ce dernier cas, la déshérence y est endémique !
    http://www.ultiminfo.com/ fr/guide-pratique-f-Compr endre-l-assurance-voyage- de-sa-carte-bancaire.html


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...