Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémardi 23 septembre 2014 à 15h16

Ces asujettis à l'ISF qui quittent la France


17 000 euros de revenus fonciers en médiane pour ces assujetis à l'ISF
17 000 euros de revenus fonciers en médiane pour ces assujetis à l'ISF
17 000 euros de revenus fonciers en médiane pour ces assujetis à l'ISF (©Fotolia)

De plus en plus de Français fortunés ont quitté le territoire, selon un document de l’administration fiscale que s’est procuré le journal Les Echos. Même si l'on ne peut pas parler « d’exode massif ».

(LaVieImmo.com) - D’après le document de la Direction générale des finances publiques DGFiP, quelque 587 redevables de l’ISF ont quitté la France en 2012, « soit 20 % de plus qu’en 2011 » d’après Les Echos.

« Une variation importante, mais à prendre avec précaution, la population concernée étant très réduite », souligne le quotidien alors que le nombre de retours de redevables de l’ISF s’est stabilisé à une centaine par an.

Le profil des ces fortunés sans frontières : ils disposaient en 2012 d’un patrimoine moyen de 6,6 millions d’euros ; un montant bien supérieur au seuil des 1,3 million d’euros de déclenchement de l’ISF.

Autre enseignement du document, seule une « petite moitié de ces assujettis à l’ISF (246) » a déclaré des revenus fonciers, dont la médiane dépasse 17.000 euros, conclut le journal.

Comprendre la réduction d'impôts dans le neuf avec notre guide gratuit >>

A. F. - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 05/10/2014 à 08:29 par tron

    le niveau des impôts s'explique aussi par le fait qu'il faut bien payer le train de vie des fonctionnaires, cheminots, politiques, edf, etc, pour conclure le bien être de tout ce beau monde qui ne veulent pas être réformés.

    On arrivera toujours aux même conclusions qui dérangent et que les gens ne veulent pas entendre : il faut mettre un grand coup dans la fourmilière pour réduire les déficits publics

  • 0 Reco 02/10/2014 à 10:43 par gisele

    bien d'accord!

  • 0 Reco 30/09/2014 à 10:55 par LibDub

    Tout le monde est d'accord pour faire au moins un minimum de solidarité, ce qui est critiqué c'est la manière dont l'argent est utilisé. Quand on verse autant d'argent, on devrait avoir un droit de regard sur ce qui est fait avec.
    Le service public n'est pas au service de l'intérêt général, mais au service de lui-même, la preuve en est encore une fois lors de la grève des transports en pleine période de passage du BAC.
    L'argent est noyé dans le mille-feuilles territorial, ponctionné pas les intermédiaires, distribué à des gens qui n'en ont pas ou plus besoin et massivement fraudé.

  • 0 Reco 30/09/2014 à 10:05 par MisterHadley

    Nan mais t'a s fini ton baratin, oui..?

    Je te cite à nouveau :

    "y a un moment faudrait arrêter, si on regarde en pourcentage du salaire les riches s'en tire aussi bien que les pauvres."

    Quand on sort une énormité pareille, hein... voila, quoi.

  • 0 Reco 30/09/2014 à 09:23 par dagoba11

    oh que si je paye des impôts et je trouve normal d'en payer, ça s'appelle la solidarité.

    une valeur qui se perd dans se monde capitaliste où on pense toujours à sa gueule et tant pis si pour gagner plus on met la vie de millier d'autre en péril. y a que le profit à court terme qui compte. à quoi bon réinvestir dans l'entreprise, vaux mieux donner aux actionnaire

    les politiques, les journaliste passent leur temps à parler de fraudes sociales mais les particulier qui triches ne sont qu’une minorité. la plus grande partie des gens ne veulent que s'en sortir.
    d’ailleurs on voit que les fraude sociale des particulier constitue une paille à côté des fraude fiscale des entreprises mais là aussi faut pas trop en parler, c'est tellement plus simple de généraliser le comportement d'une minorité qui profite des diverses aides que de dire que s'il y a un trou dans la sécu c'est parce que les entreprise triche

    sinon, je vois que tu n'as pas recherché ce que je te disais de faire MH
    j'aurais dû m'en douter. comme d'habitude lorsque quelqu'un avance des arguments tu fuies et tu te contente de répéter encore et toujours les même chose.

    tiens certainement le lien le plus pertinent
    http://revolution-fiscale .fr/Pour_une_revolution_f iscale.pdf

    les économistes qui ont bossé sur cette étude ont obtenu la médaille John Bates Clark (la seconde récompense la plus prestigieuse en économie) pour ses travaux sur la fiscalité optimale et la répartition des revenus, bref ça va être dur de réfuter mon coco et pourtant on vois que les plus riches, c'est à dire ceux qui menacent de se casser payent moins d'impôts que la classe moyenne en pourcentage de leur revenu. bref, ce sont que des égoïste

    dans mon idéal tout le monde devrais avoir le même taux d'imposition globale.
    la devise de la france c'est liberté, égalité, fraternité. serait temps de se rappeler de ses valeurs et que ça ne soit plus seulement que des mots

  • 0 Reco 29/09/2014 à 20:52 par MisterHadley

    Je te cite, "grand" dagoba

    "y a un moment faudrait arrêter, si on regarde en pourcentage du salaire les riches s'en tire aussi bien que les pauvres."

    Conclusion, pour sortir une énormité pareille, tu ne dois donc pas payer d'impôts..!!!

    ^^

  • 0 Reco 29/09/2014 à 08:01 par dagoba11

    je ne parlais pas que d'impôt sur le revenu mon petit MH.

    tout impôt confondu, les plus riches payent moins d'impôt que la classe moyenne.

    je te laisse faire une recherche, en 10sec tu vas trouver de multiple source le confirmant.
    (bon on en parle pas parce que bon, tu comprends la classe moyenne si elle était au courant elle aurait envie de casser la gueule à ces pauvres riche)

    donc je suis désolé, ceux qui ce cassent de france juste pour cette raison, ce sont juste de gros égoïste qui ne pensent qu'à leur tronche. plus toujours plus mais surtout pas de solidarité, la solidarité c'est pour les autres, nous si on paye on menace de partir.
    par contre ça sait très bien profiter du systeme

    sinon, tu sais les pauvres payent aussi des impôts: tva, taxe carburant....
    vu qu'ils sont pauvre ça n'a pas du tout le même impact sur leur budget qu'un riche.

    après si c'est bien que tu le penses d'être pauvre MH, je t'en pris, devient pauvre, fait une donation à l'état et essaye de vivre avec l'équivalent du rsa

  • 0 Reco 28/09/2014 à 18:40 par @gaston

    Exclu du marché...

  • 0 Reco 27/09/2014 à 22:46 par Gaston

    @el manici : je te conseille de mieux lire avant de commenter.

    @MH : du vent, toujours du vent....

  • 0 Reco 27/09/2014 à 17:04 par MisterHadley

    On taxerait ainsi les pauvres..!

    L'avantage, par rapport aux riches vraiment riches, c'est que les pauvres, vraiment pauvres, bah il y en a énoooooormément..!!!

    Le double effet kisskool serait en plus, toujours à la différence des riches vraiment riches, c'est que les pauvres, bah ils ne sont pas délocalisables en trois fois rien de temps, ni eux, ni surtout, leur pognon..!

    Vous voyez, quand on veut vraiment remplir les caisses, on peut donc les remplir...

    :D

  • 1 Reco 27/09/2014 à 16:58 par MisterHadley

    Ah... Visiblement, dagoba11 n'est pas au courant que l'impôt sur le revenu est progressif...

    Le myhte s'effondre, là..! ;)

    Et pourquoi ne pas créer, au nom de l'quité et la "justice" fiscale, un Impôt de Solidarité sur la Pauvreté..?

    Après l'ISF, il y aurait donc l'ISP..!

    Pas mal, ça, non..?

  • 0 Reco 26/09/2014 à 07:38 par dagoba11

    y a un moment faudrait arrêter, si on regarde en pourcentage du salaire les riches s'en tire aussi bien que les pauvres.
    les vaches à lait c'est la classe moyenne mais ça, on en parle jamais normal la classe moyenne ne comptent aps de gens important qui possède des média, fait du lobbying au près de leur pote politique

  • 1 Reco 25/09/2014 à 12:33 par MisterHadley

    Si c'était les "pauvres" et les chomeurs qui créaient de la "richesse", "richesse" ensuite très lourdement taxée, ça se saurait...

    Quand les éternels pleurnichards l'auront compris, déjà...

  • 1 Reco 24/09/2014 à 14:28 par el manici

    @Gaston : c'est typiquement la réflexion d'un français moyen qui n'a rien compris à l'économie ou à la fiscalité.
    - les revenus de source françaises restent soumis à la CSG, CRDS et toutes les taxes socialo-marxistes
    - si on taxait en France les salaires des français établis à l'étranger, alors on taxera au luxembourg les salariés français établis au Luxembourg. Toutes les sociétés vont y créer des filiales dès demain.

  • 0 Reco 24/09/2014 à 13:03 par Gaston

    Il ne devrait même pas y avoir de débat : citoyen français qui touche des revenus d'un patrimoine ou d'un salaire français = impôt français. Point barre.

  • 2 Reco 23/09/2014 à 19:41 par marc19

    Un impôt imbécile qui coûte plus qu'il ne rapporte .......................id éologie de gauche mais pas seulement ...............haro sur les riches , les rentiers , héritiers .
    Ils n'ont pas compris que sans la finance , il n'y aurait plus rien .

  • 0 Reco 23/09/2014 à 17:53 par LibDub

    Vaches à lait exactement !

  • 2 Reco 23/09/2014 à 17:52 par LibDub

    Et ils ont bien raison !

  • 0 Reco 23/09/2014 à 16:56 par Friand

    Ah si j'étais soumis à l'ISF... je serai assez riche pour pouvoir quitter ce pays et ne plus servir de vache à lait !
    Mais vu mes moyens j'ai les mains menottées.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...