Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitémercredi 27 juillet 2011 à 12h22

Fiscalité immobilière : Le NC veut plus de progressivité


La réforme fiscale n'est peut-être pas encore totalement achevée...
La réforme fiscale n'est peut-être pas encore totalement achevée...
La réforme fiscale n'est peut-être pas encore totalement achevée... (©dr)

En vue de l’élaboration du prochain budget, le parti du Nouveau Centre (NC) souhaite harmoniser « la fiscalité qui pèse sur les revenus du travail et celle qui pèse sur les revenus du patrimoine ». A cette fin, le parti d’Hervé Morin propose notamment de soumettre la fiscalité des plus-values immobilières comme mobilière au barème de l'impôt sur le revenu, rapporte Le Point.

(LaVieImmo.com) - Favorable à l’instauration de la « règle d’or » voulue par le chef de l’Etat pour lutter contre le déficit, les centristes se font entendre. C’est dans un souci de «  justice sociale » - après le tombereau de critiques essuyées par la majorité lors de l’élaboration de sa réforme fiscale - que le parti veut uniformiser le régime de droit commun de la fiscalité. Il s’agit selon le NC « de soumettre l'ensemble des revenus du capital (dividendes, placements à revenu fixe, plus-values de cession sur valeurs mobilières et plus-values immobilières) au régime de droit commun, à savoir le barème de l'impôt sur le revenu », a expliqué mardi le secrétaire général du parti Philippe Vigier, cité le magazine hebdomadaire.

Nouvelle tranche d'imposition pour les gros revenus

Actuellement soumises à une taxation spécifique de 31,3 % (dont 12,3 % de prélèvements sociaux), les plus-values réalisées par un particulier lors de la revente d’une résidence secondaire passeraient donc au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Autre suggestion du parti centriste, l’instauration d’une « nouvelle tranche marginale d’impôt sur le revenu à 45 % afin que les contribuables les plus aisés participent à l’effort de solidarité nationale », rapporte Le Point. Une mesure qui s'inscrirait dans l'objectif de compenser le manque à gagner issu de l'allègement de l'ISF.

Poursuivre le rabot sur les niches fiscales

Enfin, et outre une taxation accrue des plus gros salaires, le NC insiste sur « la nécessité de poursuivre la chasse aux niches fiscales (…) et de procéder à un coup de rabot général à périmètre restreint ». En ligne de mire, le dispositif Scellier, dont l’avantage fiscal a déjà été diminué au début de l’année.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/08/2011 à 10:30 par Trichet

    "Il s’agit selon le NC « de soumettre l'ensemble des revenus du capital (dividendes, placements à revenu fixe, plus-values de cession sur valeurs mobilières et plus-values immobilières) au régime de droit commun, à savoir le barème de l'impôt sur le revenu » "

    On y arrive...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...