Fiscalité
LaVieImmo.com
FiscalitéFiscalitélundi 30 septembre 2013 à 16h23

Immobilier : Century 21 accuse Cécile Duflot de faire fuir les investisseurs


Selon Century, 81 000 logements n'ont pas été achetés par des bailleurs depuis 2012
Selon Century, 81 000 logements n'ont pas été achetés par des bailleurs depuis 2012
Selon Century, 81 000 logements n'ont pas été achetés par des bailleurs depuis 2012 (©dr)

Le réseau d'agences immobilières tient le ministère du Logement pour responsable de la désaffection des investisseurs pour l'immobilier résidentiel. Au passage, il alerte sur le risque d'aggravation de la pénurie de logements locatifs.

La loi Alur* éloignerait les investisseurs du marché locatif. Ce qui s’apparentait jusqu’à présent à une simple imprécation de la part des opposants au texte semble se préciser, à la lumière des chiffres publiés lundi par Century 21.

Le réseau indique que 16,6 % seulement des logements vendus par ses agences au troisième trimestre 2013 l’ont été à des investisseurs locatifs, contre 17,63 % un an plus tôt. Soit un repli d’un point de base, ou 5,8 %. Faible en apparence, mais suffisamment prononcé pour que le président du réseau, Laurent Vimont, en vienne à évoquer « une véritable lame de fond » à l’œuvre depuis « déjà trois trimestres, alors que la part des investisseurs était, au mieux, stable depuis plusieurs années ». A l’échelle du pays, ce sont pas moins de 81 000 logements anciens qui auraient été laissés sur le carreau depuis le début de l’année dernière.

« Carcan législatif »

Le phénomène prendrait même des allures de « tsunami » à Paris, où Century constate que la part des investisseurs locatifs au sein de son portefeuille a chuté de près de 11 % en un an, à 26,9 %.

Prix Immobilier

Les prix au m2 de votre ville

Selon le dirigeant, les raisons de cette désaffection ne font aucun doute : « les contraintes de la loi Alur », partie émergée de l’iceberg du « carcan législatif » que la ministre du Logement, Cécile Duflot, tisse depuis un an et demi « à coup de taxations [et d’]annonces de réquisition ». Les investisseurs, « effrayés, sinon écœurés, […] préfèrent se détourner de la location et reporter leurs investissement sur l’immobilier d'entreprise et de commerce ». A Paris, au troisième trimestre, Century 21 a ainsi observé une progression de 19 % de la part des achats de murs de boutiques.

Hiver 54

« Nos membres sont unanimes : les particuliers sont paniqués et ne comprennent pas pourquoi, alors qu’il est incapable de construire des logements là où il le faudrait, le gouvernement se mêle de leurs affaires », nous explique Laurent Vimont. En cause plus particulièrement, l’encadrement des loyers, « dispositif adapté au marché parisien mais qui est pourtant entré en vigueur dans trente-neuf agglomérations, soit plus de 800 communes… ».

Si la tendance constatée devait se poursuivre, M. Vimont prédit une aggravation de la crise du logement et « le retour à une situation comparable à celle de l’hiver 1954, avec des files d’attente devant les logements ».

Plus mesurée, la chambre des notaires de Paris-Île-de-France, évoquait en début de mois une « réaction à chaud » de la part de certains propriétaires bailleurs promettant de vendre une fois leur bail arrivé à échéance, précisant qu'il était, à ce stade, difficile de savoir si cette menace serait mise à exécution.

Les chiffres de Century 21 ont pour mérite de mettre des chiffres sur le phénomène. Les autres réseaux d’agence ne devraient pas manquer de lui emboîter le pas.

*Loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové, voté en première lecture à l'assemblée nationale

Emmanuel Salbayre
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 02/10/2013 à 07:18 par marc19

    Pénurie de logement , oui , à PARIS ................... et partout ailleurs, c'est à dire 90 % du territoire, profusion de logements .............vides .

  • 1 Reco 01/10/2013 à 16:10 par dagoba11

    mouais, pour le figaro, plus que de soutenir l'immobilier, c'est un moyen de taper sur dufflot et le gouvernement.

    on avait le même chose avec l'autre président dans des journaux de droites certes pas sur l'immobilier mais sur d'autre sujet

    après tu as aussi certainement une histoire de lobby

  • 0 Reco 01/10/2013 à 16:01 par marcus3600

    @ donald....

    Je suis cependant circonspect, sur la motivation d'une telle partisannnerie....
    En quoi le Figaro (mais tous les journaux de droite de gauche,....) trouve -t-il intérêt dans le fait de se faire le porte voix des grand réseau immo?
    certes les journaux, ont des services d'annonces immobilières et taper sur l'immo pourrait leur faire perdre cette petite manne... mais il me semble qu'une telle petite perte ne justifie ne rien le soutien par mordicus de l'opportunité d'acheter...

  • 1 Reco 01/10/2013 à 15:28 par oncdonald

    @marcus3600
    entièrement d'accord avec vous pour ce qui concerne le figaro. que ce quotidien ne soit pas proche de cécile duflot, tout le monde le sait et le comprend. est-ce nécessaire de tomber tête baissée dans ce genre de facilités? je ne le pense pas.

  • 1 Reco 01/10/2013 à 15:17 par marcus3600

    @dagoba....

    pour avoir lu le figaro, je partage ton avis, c'est partiulièrement orientée...
    on parle de la baisse de l'investissement dans l'ancien qui est corrélé directement avec la baisse de la construction....
    l'article multiplie, les phrases du genre "il est bien connu que" "tout s'accorde sur...." mais il n'y a pas un chiffre...

    j'ai gardé l'article, car atteindre un tel niveau de n'importe quoi c'est tout de même assez fort....

  • 1 Reco 01/10/2013 à 15:13 par marcus3600

    A moins que les Français investissent pour louer dans le neuf. Century 21 ne l’évoque pas. Pourtant, d’après l’Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), après huit trimestres consécutifs de baisse, le volume des ventes nettes a connu une amélioration au 1er semestre 2013, comparé à celui de l’année dernière (+ 4,1 %) dans le neuf. Une évolution que l’Observatoire explique par « une progression des ventes aux investisseurs privés ». La FPI ajoute même : « la meilleure compréhension du dispositif Duflot [et de sa réduction d’impôts de 18 %, NDLR] dans un contexte de taux historiquement bas explique ce changement ».

    on peut reconnaitre une encore meilleure impartialité à un autre site immobilier....
    sur ce commentaire, ils m'ont étonné de franchise !! bravo à eux.

  • 0 Reco 01/10/2013 à 15:06 par dagoba11

    @oncdonald: je lis pas le figaro, trop à droite. c'est dur de trouver des journaux qui ne penche pas à gauche ou à droite et qui reste objectif

    par contre, ce qui est marrant c'est que cette étude ne prend pas du temps en compte la baisse de prix dans l'immobilier.

    si j'étais un investisseur je préférais attendre que les prix ne baissent plus avant d'acheter surtout quand tu lis ça un peu plus loin: "20 % des investisseurs sont des ouvriers et des employés qui préparent leur retraite. Une population fragile qui pourrait décider de placer ses économies ailleurs"

  • 0 Reco 01/10/2013 à 14:20 par oncdonald

    @dagoba11
    "vive l'article impartiale!". Vous avez lu la même info traitée dans le Figaro? Parce qu'en matière d'impartialité, vous allez être servi... Il faut reconnaitre à Lavieimmo d'avoir tenté de mettre l'info en perspective...

    (Ceci dit, je suis d'accord avec vous sur "le carreau"!)

  • 0 Reco 01/10/2013 à 13:17 par Fredb

    "Le phénomène prendrait même des allures de « tsunami » à Paris, où Century constate que la part des investisseurs locatifs au sein de son portefeuille a chuté de près de 11 % en un an, à 26,9 %."

    Si les investisseurs fuient, c'est bien évidement à cause du gouvernement, et absolument pas à cause des prix et des rentabilités complètement aberrants...!!

    Bref, il fait pression pour avoir sa dose d'aide étatique pour se refaire un petit shoot !

  • 0 Reco 01/10/2013 à 11:42 par dagoba11

    vraiment trop drôle cet article

    "81 000 logements anciens qui auraient été laissés sur le carreau depuis le début de l’année dernière."
    comment ça laissé sur le carreau? ils ont été détruit? non, non, ils n'ont juste pas était acheté par des investisseur. vive l'article impartiale!

    mais qui dit investisseur dit souvent bien loué et donc ça fait potentiellement 81 000 logements de moins gérer par les AI. si en plus les ventes ne sont pas terribles on comprend pourquoi il gueule le gars de C21 tout simplement parce qu'ils flippent!

    « le retour à une situation comparable à celle de l’hiver 1954, avec des files d’attente devant les logements ».
    la tactique habituel, on fait peur pour obtenir quelque chose.

    en, 1954 il manquait de logement suite à la destruction lié à la guerre. 14.6million de personnes vivaient dans des bien trop petit et en plus les logements étaient surpeuplé. énormément de logement insalubre. bref c'est tout à fait comparable à aujourd'hui.

    au pire, les bailleurs se casse du marché, vendent => baisse des prix car beaucoup de bien dispo
    loi de l'offre et le demande

    si la france se décidait à décentraliser un peu, les prix sur paris ne serait pas ce qu'il est.
    10 million de français qui vivent à un endroit plus petit que la taille d'un département (manche, nord...)
    le pire, c'est qu'on continue. le nouveau pentagone à la française, il aurait pu le construire entre paris et le mans mais non, il a fallu qu'il soit à paris. ça fait de l'espace en moins pour de potentielle logement. l'état à du raqué grave pour acheter

    tiens, LVI modère et seul les gens inscrit peuvent poster, intéressant

  • 0 Reco 01/10/2013 à 11:04 par chebi

    Même si M. Vimont ne s'est pas montré aussi virulent que certains de ses confrères (Foncia en tête) au moment de la guéguerre entre les agents immo et le Ministère du Logement, comment croire un agent immobilier sur ce genre de questions? L'investissement immobilier a moins la cote qu'il y a quelques années, et cela va se confirmer à l'avenir. Que Cécile Duflot encadre les loyers ou que son/sa succésseur(e) fasse autre chose ne change(ra) rien à la donne.

  • 1 Reco 01/10/2013 à 10:25 par marcus3600

    "Le phénomène prendrait même des allures de « tsunami » à Paris, où Century constate que la part des investisseurs locatifs au sein de son portefeuille a chuté de près de 11 % en un an, à 26,9 %."

    on peut voir les choses différement.... la part des acheteurs de résidence principale au sein de son portefeuille a augmenté de près de 11 %...
    vu comme ç a, c'est une excellente nouvelle non?

  • 0 Reco 30/09/2013 à 21:24 par Fredb

    Il fait son boulot, il défend ses intérêts mais ca n'aura que peu d'effet...les AIs sont la profession en qui les français ont le moins confiance malgré l'importance du patrimoine immo, cherchez l'erreur!
    Bref, les excès passés doivent être purgés et si les investisseurs fuient, c'est très bon signe...il faudra revenir sur le marché quand ceux-ci reviendront...en attendant il faut passer à autres choses.

  • 3 Reco 30/09/2013 à 17:19 par Bill

    L'ultralibéral Vimont dans toute sa splendeur. Désormais grand altruiste...
    Ahhh l'hiver 54 !!! Brrr !!!
    En d'autres mots : laissez-nous continuer à nous en mettre plein les poches sinon gare aux pauvres...
    Consternant !

  • 0 Reco 30/09/2013 à 17:09 par Robert

    @tron
    D'ailleurs , la gauche va faire taire les ecolo gauchiste qui empeche la contruction en hauteur.
    Regarder new york! L'avenir c'est de contruire en hauteur, ca permettra de loger plein d'etudiant pour un cout tres modeste.

  • 0 Reco 30/09/2013 à 17:04 par tron

    @pierre

    C'est ce que j'ai toujours pensé des logements étudiants : piège à cons : dans la fin des années 90 il y avait pléthore de ces logements et nul doute que ça reviendra

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:58 par Robert

    @antoine
    Pour les prochains projets, il suffira que l'etat debloque des terrain permettant aux constructeur de sortir de beau immeuble comme en allemagne ou les prix sont deux fois moins cher. C'est d'ailleurs en cours par le gouvernement

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:54 par antoine

    J'ai bien peur malheureusement que les prix ne baissent pas ou très peu:
    1) les gros promoteurs sous-traitent les constructions: ainsi ils leur suffit d’arrêter de sous-traiter et d'adapter l'offre à la demande : effet compte goutte !
    2) ils ne peuvent pas baisser de bcp les prix car les prix des terrains sont déjà négociés

  • 5 Reco 30/09/2013 à 16:53 par Pierre

    D'ailleurs ce gaspillage de 5 MILLIARDS PAR ANS est un anachronisme de l'histoire, une enorme escroquerie de la droite pour voler l'argent des contribuables au profits d'interet prives qui RAQUETTE LA JEUNESSE en les obligeant a louer

  • 1 Reco 30/09/2013 à 16:49 par Pierre

    Et d'apres certaines sources, le gaspillage de 5 milliards d'APL qui n'est desormaisplus indexe cette annee, sera selon toute vraisemblance supprimer en 2014-2015 .
    En effet, les analyses montre que ces aides vont directement dans les poches des bailleurs qui augmente les prix, et qu'il serait plus efficace que l'etat utilise cette argent directement en contruisant de grande residence etudiante.
    Donc les rendement dans le prive risquent de bien chuter....

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:47 par tron

    Mais c'est très très bien tout ça, ça nous débarrasse de la spéculation, et ça fera baisser le prix du logement, sortons le champagne

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:44 par Robert

    Tout les investisseur fuit en allemagne ou les rendement sont nettement meilleur, car les prix sont deux fois moins cher et l'economie tourne bien.
    En france, le rendement ne depasse pas celui d'une assurance vie, sans comper le risque enorme de perte en capital avec le degonflement e la bulle qui arrive avec la crise.
    Une assurance vie est garantie en capital et rapporte chaque annee 3-4% sans aucun risque et sans fatigue et net d'impot en plus, faudrait vraiment etre fou pour faire ou garder du locatif quand on fait bien ses calculs

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:37 par Robert

    Century ferait mieux de faire du lobby pour debloquer le foncier et faire baisser les prix de 50% comme en allemagne, sinon c'est normal il y plus d'investissement car les prix sont beaucoup trop cher. Si les bailleurs ne sont pas content il n'on qu'a vendre ca fera des parasite en moins et augmentera l'offre et donc baisser les prix.

  • 0 Reco 30/09/2013 à 16:35 par antoine

    pour une fois je suis d'accord avec Vimont! Ca s'arrose!

    ce gvt a promis une floppée de choses, et ces belles mesures ont acouchées d'une sourie.. ils sont où les 500 000 logements / an ?

    logement, logement ou tes?
    logement, logement ou tes?
    logement logement ou tes ou tes logement ou tes..

    a voir! trop drole!

    http://www.youtube.com/wa tch?v=BplCsKazV_s


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...